pour une parentalité douce et respectueuse
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 aletha solter en pratique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
kro
modo


Nombre de messages : 11854
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: aletha solter en pratique   Ven 31 Mar 2006 - 13:03

Bon, je viens de lire le livre d'aletha solter "pleurs et colères" et ça y est, je suis convaincue. Rolling Eyes Du coup, on en a beaucoup discuté avec mon ari hier soir et lui aussi, il est convaincu (d'ailleurs, ça faisait un bout de temps qu'il le pensait mais il osait pas me le dire pour ne pas me faire culpabiliser marteau ). Donc on va mettre tout ça en pratique, et on verra bien si la pratique nous convainc autant que la théorie Wink

Du coup, je me pose une question très pratique: quand Perrine a pleuré et qu'elle s'est endormie après, est-ce qu'il faut la garder dans ses bras/ dans l'écharpe ou bien est-ce que je peux la déposer dans son lit? euh...?

Autre question: c'est quoi pour vous les signes qui montrent que votre bébé a besoin de pleurer et pas de têter? Le soir, Perrine prend le sein souvent mais pas très longtemps, est-ce que le sein lui permet de réprimer son besoin de pleurer? euh...?

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine



Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: aletha solter en pratique   Ven 31 Mar 2006 - 13:21

Bon, premièrement La seule vraie règle est de vous écouter, toi-même et Perrine. A priori, personnellement, je n'aprécie pas être scotchée au canapé pendant que chounette dort dans mes bras et, toujours à priori, quand chounette a pleuré efficacement, si elle est fatiguée et qu'elle s'endort, elle pourait même dormir sur le lustre sans problème! et si elle n'est pas fatiguée, elle fait la java! (je te rassure, cette version c'est plus souvent de jour que de nuit...euh euh...? ...sauf cette nuit tiens! Laughing ) Donc, si tu a envie de la garder dormir dans tes bras, ben gardes la, pis si t'as pas envie, ben mes la...ou tu veux! c'est vraiment un détail très personnel ça Wink maintenant, si elle se réveille en pleurant quand tu la dépose, c'est plus compliqué: faut savoir si c'est parcequ'elle n'a pas assez pleuré ou si c'est parcequ'elle à faim euh C'est la situation qui me donne le plus de doutes. Alors, ce que je fais (en théorie, sans tenir compte du facteur "taux de sang froid" ) si je "juge" qu'elle est trop fatiguée pour continuer à pleurer efficacement, je l'endors au sein et je lui fais une note de crédit pour le lendemain Si elle a faim, ça comment à ne plus laisser de doute: elle plonge dans mes seins.

Oups! Godzilla a faim! I'll be back! Cool ...

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
kro
modo


Nombre de messages : 11854
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: aletha solter en pratique   Ven 31 Mar 2006 - 13:26

Catherine a écrit:
Si elle a faim, ça comment à ne plus laisser de doute: elle plonge dans mes seins.

Ben justement, c'est ça mon problème: je l'ai tellement habituée à taire son besoin de pleurer avec mes seins qu'elle me réclame d'elle-même les seins, même des fois où je suis sûre à 100% qu'elle n'a pas faim mais envie de pleurer confus En gros, j'ai fait comme font certains parents en "fermant systématiquement la bouche" de leurs enfants avec la tétine sauf que je l'ai fait avec mes seins... tout aussi nul, et beaucoup moins pratique. bam

Du coup, je suis souvent dans le doute, mais globalement, je fais comme toi: en cas de doute, je la laisse têter "au bénéfice du doute" et je ne la prends pour pleurer que si je suis sûre que c'est bien ça. (enfin, j'en parle avec ma "grande" expérience d'une après-midi... bam ). Merci pour ta réponse en tous cas, car même si c'est vrai, comme tu dis, il faut suivre ses instincts, en parler permet d'y voir plus clair! chinois

En tous cas, ça me soulage de changer de méthode, car je voyais arriver le moment où j'allais faire ce que l'on m'a fait moi-même: utiliser la nourriture pour la calmer (genre "tu es tombée, tu t'es fait mal, tu veux un bonbon?" fou )

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine



Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: aletha solter en pratique   Ven 31 Mar 2006 - 13:40

Voilà, chuis de retour! kes je disais? euh...?

Vi bah tu sais, c'est récent que c'est un geste clair pour moi ce plongeon Avant, quand j'avais vraiment du mal à savoir (surtout le soir où j'ai moins de lait et où elle doit donc tèter plus souvent) ben je la mettais au sein et si elle ne tètait pas pour boire, si elle tètouillait quoi (et encore plus parlant, si elle faisait burp à la vue de mon néné Laughing ) ben je déventousais avec mon doigt en lui disant "tu n'as pas faim ma louloute, on dirais que tu as besoin d'autre chose chut " et après avoir vérifié les autres trucs (lange mouillé, etc...) ben je la prennais alors sur les genoux dans un endroit calme et pas trop éclairé et c'était parti...D'ailleur, ça arrive encore que je procède ainsi quand je suis peu réceptive et que je ne capte pas ce qu'elle me communique. Bref, je ne vois pas de mal de la mettre au sein pour vérifier, puis de lui retirer délicatement en lui expliquant chut

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
Fofibou



Nombre de messages : 2801
Age : 36
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 09/10/2005

MessageSujet: Re: aletha solter en pratique   Ven 31 Mar 2006 - 14:24

Moi j'ai essayé avec Manon mais j'arrive pas. Quand j'ai vraiment l'impression qu'elle a besoin de pleurer, elle répète "j'aime pas, j'aime pas". Je lui dis qu'elle a pas l'habitude de pleurer mais que des fois ça peut faire du bien, mais rien à faire. Elle se débat en répétant ça. Des fois j'ai insisté un peu, en la gardant dans mes bras, seules dans ma chambre ou dans la sienne, avec peu de lumière, mais je ne suis pas convaincue. J'ai tellement l'impression de la forcer, c'est pas du tout ce que je veux faire. Bref, je suis un peu perplexe et j'ai plutôt laisser tomber là. Quand je lui demande si elle veut pleurer (quand j'ai l'impression que c'est le moment), elle préfère même aller se coucher...

Moi c'est "mon bébé comprend tout" le livre que j'ai. Et j'avoue que je l'ai pas encore lu en entier. Il me fait tellement cheminer que j'ai besoin de l'avaler à petites doses. Enfin, si vous avez des conseils...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fofibou.free.fr
kro
modo


Nombre de messages : 11854
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: aletha solter en pratique   Ven 31 Mar 2006 - 14:28

Catherine a écrit:
Vi bah tu sais, c'est récent que c'est un geste clair pour moi ce plongeon Avant, quand j'avais vraiment du mal à savoir (surtout le soir où j'ai moins de lait et où elle doit donc tèter plus souvent) ben je la mettais au sein et si elle ne tètait pas pour boire, si elle tètouillait quoi (et encore plus parlant, si elle faisait burp à la vue de mon néné Laughing ) ben je déventousais avec mon doigt en lui disant "tu n'as pas faim ma louloute, on dirais que tu as besoin d'autre chose chut

Ok, je vais voir ça.... Mais ça me chiffonne quand même, parce que le soir, je suis presque sûre que pleins de tétées sont un moyen de contrôle des pleurs pour Perrine, mais d'un autre côté, vu qu'elle prend peu de lait à chaque fois, elle boit réellement et semble avoir faim. Bon, on verra bien! euh

Déjà, si ça pouvait améliorer les nuits de perrine, ce serait un vrai soulagement pour tout le monde (en fait, heureusement que me élèves font grèves en ce moment, car je ne suis pas sûre d'être en état de faire cours confus ).

Et pis, surtout, il reste un travail important à faire: le travail sur moi! Il faudrait que j'apprenne à pleurer...

Fofibou a écrit:
Moi j'ai essayé avec Manon mais j'arrive pas. Quand j'ai vraiment l'impression qu'elle a besoin de pleurer, elle répète "j'aime pas, j'aime pas". Je lui dis qu'elle a pas l'habitude de pleurer mais que des fois ça peut faire du bien, mais rien à faire. Elle se débat en répétant ça. Des fois j'ai insisté un peu, en la gardant dans mes bras, seules dans ma chambre ou dans la sienne, avec peu de lumière, mais je ne suis pas convaincue.

je ne sais pas trop quoi te dire, mais je pense que c'est plus dur avec un bébé qui n'a pas l'habitude de pleurer et qui est plus grand, surtout si tu lui as bien fait comprendre auparavent qu'il ne fallait pas qu'elle pleure (de manière inconsciente en ne la laissant jamais pleurer). euh

Pour ma part, avant de lire le bouquin, j'ai essayé quelque fois de faire pleurer perrine, mais à chaque fois, je ne suis pas allée au bout et j'ai "terminé" le truc en la mettant au sein. A chaque fois, au bout d'un moment, je doutais, je me disais que je la torturais plus qu'autre chose. confus

Là, ça devient trop invivable la nuit et puis j'ai vraiment l'impression qu'elle a besoin de pleurer, donc je suis décidée à aller au bout du truc: d'un autre côté, je me dis que j'ai rien à perdre, si jamais cette affaire n'est pas concluante, au pire, elle aura passé un peu de temps à pleurer dans mes bras, je ne crois pas que c'est traumatiqant, surtout que je lui ai expliqué pouruqoi je faisais ça. On verra, mais je trouve que ça vaut le coup de donner une chance à cette technique. Smile

Ce qui m'a aussi le plus convaincu d'essayer, c'est de m'imaginer quand j'étais petite, et d'essayer de savoir ce que j'aurais préféré: que mes parents me consolent et me plaissent pleurer dans leurs bras ou qu'ils me "distraient" de mes pleurs. Et je me suis rendue comtpe qu'incontestablement, j'aurais préféré qu'ils m'écoutent pleurer, du coup, ça m'a décidé, et j'ai décidé d'essayer de passer outre mon malaise vis-à-vis des pleurs.

Fofibou a écrit:
Je lui dis qu'elle a pas l'habitude de pleurer mais que des fois ça peut faire du bien.

Je ne dis pas ça, je dis à perrine "ça fait du bien de pleurer" parce que je trouve que c'est vrai tout le temps: ça fait toujours du bien de pleurer. euh

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
boudasimboudette



Nombre de messages : 3156
Age : 39
Localisation : haute savoie
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: aletha solter en pratique   Ven 31 Mar 2006 - 15:09

ouaip, je dirai que la différence entre avant-Solter et maintenant, c'est que son livre m'a tellement convaincu que je ne doute plus et du coup ça marche.
Bon, des fois je me trompe, je crois qu'il veut pleurer et en fait non, donc on remet ça à plus tard... Mais le truc du doute genre "qu'est-ce que je dois faire?" bein en fait, j'essaie, et je vois si ça marche ou pas

oui, bon, c'est un peu confus... mais on roule à vue maintenant.

Ma meilleure amie me reprochait de lire trop de bouquin et d'intellectualiser tout. Elle me disait que c'est pas dans les livres qu'on vit, c'est dans la réalité.
Oui, et bien maintenant, je répond que ces bouquins en question m'ont fait réfléchir, m'ont ouvert les yeux sur d'autres manières de penser, et j'ai choisi ce qui me convient. Ils m'ont influencé dans le sens où je pensais déjà à tout ça, mais sans savoir que c'était possible!
Et maintenant, je vis librement, ce sont mes choix. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine



Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: aletha solter en pratique   Ven 31 Mar 2006 - 16:16

...et puis les livres ce sont des pensées de gens dans la vraie vie hein! Lire, c'est dialoguer, enfin à mon sens chut

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
HopHop



Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: aletha solter en pratique   Ven 31 Mar 2006 - 16:37

Je ne connais aucun des livres que vous citez mais les méthodes "anti pleurs" ou de comminucation que vous dérivez me sont "familière", c'est en gros comme ca que je procède avec mes pitounes.
Perso, dans ma tête de piaf, un bb, ou un jeune enfant ne "dois" pas pleurer a longueur de journée, le pleur n'est que son seul moyen de communication. ET dc ( surtout avec poup) je ne la laissait pas (ou quasi pas) pleurer.. je repondais au minimum verbalement a ses pleurs.

Ici avec mini a force de tatonner, je sais , par exemple que c'est un passage obligé dans sa journée de chouiner un peu le soir avant de s'endormir.

Ce que je n'aurais pas fait avec Poup, vu que elle, elle enrageait tout de suite, Mini pas: elle chouinouille, ralouille, mais ne monte pas dans les tours et va en se calmant, et s'endort. dc pourquoi couper cette phase( mise au dodo apres calin, change, TT, et recalin, +explications = rituel) ses ralements ne dure pas plus de 4-5 minutes, si c'est au dela et si ca empire, nous sommes à l'écoute et nous retournons la voir si elle ne se calme pas.

Faut dire que j'ai un seuil de tolérance trés bas aux cris d'enfants, dc je prefere couper tt activité et les calmer que de les laisser dans l'angoisse d'une non réponse.
Bon ceci dit, mes filles sont des chouineuses exceptionnelles.


...
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kro
modo


Nombre de messages : 11854
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: aletha solter en pratique   Ven 31 Mar 2006 - 19:35

HopHop a écrit:
Faut dire que j'ai un seuil de tolérance trés bas aux cris d'enfants, dc je prefere couper tt activité et les calmer que de les laisser dans l'angoisse d'une non réponse.

Justement, dans le bouquin, elle dit que le choix n'est pas uniquement entre trouver une astuce pour leur changer les idées et les laisser pleurer seuls, et elle propose une troisième voie, qui est l'écoute attentive des enfants, en les prenant dans les bras, en leur parlant et en les écoutant.

Et c'est vrai si on y réfléchit: nous, adultes, si on a un gros chagrin, on n'a pas tellement envie que notre conjoint nous dise "oh, tu te démerdes, c'est ton problème" confus , ni qu'il nous dise :"au fait, t'as vu le nouveau gadget que j'ai acheté?" confus Si on y réflechit, on voudrait plutot qu'il nous écoute raconter nos malheurs, qu'il nous prête une oreile et une épaule attentive: dans le bouquin, elle propose de faire pareil aevc les enfants, de les laisser exprimer leur peine avec des pleurs mais de les prendre dans nos bras et de les écouter.

Pour ce qui est du seuil de tolérance très bas aux pleurs, j'avoue que je suis pareil, mais depuis la lecture du bouquin, j'ai rfléchit et je me suis posée la question de savoir pouruqoi ça me faisait tant paniquer d'entendre un enfant pleurer. Bien entendu, la réponse est à chercher dans ma propre enfance (mon père me gifflait si je pleurais et ma mère me proposait des bonbons), mais je me suis aussi dit: "qu'estce que j'aurais préféré?" et la réponse est venue immédiatement: "j'aurais préféré qu'ils me laissent pleurer dans leurs bras et qu'ils mécoutent".

En ce qui concerne les hurlements, pour Perrine, c'est un passage obligé: elle ne sait pas "chouiner", elle hurle et se débat. Au début, j'étais en totale panique, il fallait absolument qu'elle cesse de pleurer par tous les moyens. Bien évidemment, les premières méthodes à me venir à l'esprit sont celles de mes parents Rolling Eyes et comme la giffler était hors de question fou j'en suis naturellement venue à lui proposer le sein. Mais je crois qu'en fait, à certains moments, elle a besoin de huirler, de crier de se débattre, ça lui permet de "relacher la pression" et de gérer son stress (je précis qu'elle ne fait aps ça seule, mais qu'elle est dans mes bras et que je lui parle quand elle hurle)

_________________
Smile

caro


Dernière édition par le Sam 1 Avr 2006 - 15:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine



Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: aletha solter en pratique   Ven 31 Mar 2006 - 21:59

Très bien synthétisé Mamykro bravo ...y a juste un truc qui me déçoit: j'aurais bien voulu bénéficier aussi de ton stylo rose à paillette moi! euh mdr

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
boudasimboudette



Nombre de messages : 3156
Age : 39
Localisation : haute savoie
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: aletha solter en pratique   Ven 31 Mar 2006 - 22:25

mdr oui Mamy, le jeu des couleurs, excellent! mdr

très bien explicité chinois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kro
modo


Nombre de messages : 11854
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: aletha solter en pratique   Sam 1 Avr 2006 - 14:28

tire la langue tire la langue

(on sent la prof, là, non? Pour info, mes "méthodes pédagogiques" utilisent beaucoup l'emploi de différentes couleurs rit jaune )

Bon, sinon, pour revenir à du plus sérieux, on met en pratique en ce moment, et j'ai l'impression que perrine s'endort mais sans avoir pleuré tout son soul: en fiat, j'ai la sensation qu'elle s'endort avant d'avoir extériorisé son stress par des pleurs... A quoi vous voyez que votre enfant a réellement fini de pleurer? euh...?

Je me dis que c'est peut-être parce qu'on réagit trop tard: au lieu de la coucher aux premiers baillements, on attends peut-être trop longtemps, donc du coup, quand on va la mettre au lit et qu'on lui dit "tu peux pleurer", elle est déjà tellement fatiguée qu'elle s'endort avant la fin des larmes? confus

Sinon, cette nuit, elle ne nous a réveillé que 4 fois: c'est déjà mieux! Il y a eu une grande plage de sommeil de 3h en début de nuit, mais le problème a été surtout sur le matin, j'ai l'impression qu'elle recommençait à vouloir tétouiller pour arrêter ses pleurs. Est-ce que ce serait lié au fait qu'on l'a couchée trop tard et qu'elle s'est endormie avant d'avoir pleuré assez? Ou bien est-ce qu'elle a à nouveau besoin de pleurer sur le matin? euh...?

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine



Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: aletha solter en pratique   Sam 1 Avr 2006 - 14:56

je suis assez d'accord qu'il vaut mieux éviter d'attendre qu'elle ne soit trop fatiguée, ça demande beaucoup d'énergie de pleurer...je sais, c'est pas facile de détecter le "bon" moment euh il faut y aller à tâtonnements, ça va viendre! Wink bisou

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
kro
modo


Nombre de messages : 11854
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: aletha solter en pratique   Sam 1 Avr 2006 - 15:23

oui, je sais bien que ça peut pas venir d'un seul coup, il faut faire ça par tâtonnement Wink Mais bon, ça m'aide bien, vos réponses... bisou

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kro
modo


Nombre de messages : 11854
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: aletha solter en pratique   Sam 1 Avr 2006 - 19:54

argh, en ce moment, perrine commence à prendre son pouce! Sad Moi qui était si contente qu'elle ne prenne pas son pouce... Mais c'est vrai que mon sein lui tenait lieu de pouce en fin de compte, donc comme elle n'a plus le sein et que probablement elle n'est pas encore totalement habituée à ne plus réprimer ses pleurs, du coup elle prend son pouce confus

J'espère que ça va passer. Ca vous est arrivé aussi?

Sinon, j'en profite pour vous remercier, les filles, de m'avoir fait connaitre ce bouquin! bisou Je le mets dans la liste des 3 bouquins qui m'ont vraiment aidée (avec de truchis et zermati). coeurs Je pense spécialement à Catherine et à Bouda, mais aussi à toutes celles qui ont parlé de ce livre sur ce forum. chinois Vraiment, je me sens tellement mieux maintenant, c'est à peine croyable! pom-pom girl

arc en ciel merci! arc en ciel

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fofibou



Nombre de messages : 2801
Age : 36
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 09/10/2005

MessageSujet: Re: aletha solter en pratique   Sam 1 Avr 2006 - 21:31

Oui, moi aussi ça m'aide bien. C'est vrai que le livre est bien fait mais pour moi c'est indispensable de voir comment ça peut être mis en pratique dans différentes familles pour mieux comprendre. Il le semblait avoir compris dans le livre qu'il ne fallait pas consoler l'enfant. J'avais compris qu'en le consolant, on tend à faire cesser les pleurs, et qu'au contraire, il fallait aller au bout des pleurs, quitte même à devoir parfois rappeler ce qui a suscité les pleurs pour les faire repartir si besoin.

ça ça me semble difficile, pour moi. Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fofibou.free.fr
Catherine



Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: aletha solter en pratique   Sam 1 Avr 2006 - 21:55

c'est qui/quoi Zermati? chut

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
kro
modo


Nombre de messages : 11854
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: aletha solter en pratique   Sam 1 Avr 2006 - 22:45

Fofibou a écrit:
Il le semblait avoir compris dans le livre qu'il ne fallait pas consoler l'enfant. J'avais compris qu'en le consolant, on tend à faire cesser les pleurs, et qu'au contraire, il fallait aller au bout des pleurs, quitte même à devoir parfois rappeler ce qui a suscité les pleurs pour les faire repartir si besoin.

perso, je ne pense pas "consoler" perrine, du moins pas au sens où j'essaye de la distraire de ses pleurs, mais je la "console" d'une certaine façon en disant "oui, je suis là, je t'écoute, tu peux pleurer ça te fait du bien". Qu'est-ce que tu appelles "consoler"? Que fais-tu exactement? euh...?

catherine a écrit:
c'est qui/quoi Zermati?

j'en ai parlé dans la section "bibli" du site Wink mais c'est vrai que cela ne te concerne pas vraiment Very Happy Zermati, c'est un mec qui a écrit un bouquin qui s'intitule "maigrir sans régime" et ça raconte à quel point les régimes sont mauvais et font prendre du poids plutot qu'en perdre, et que la solution pour perdre du poids consiste plutot à rétablir un rapport sain avec la nourriture (genre "je mange si j'ai faim" et pas "je mange pour oublier" Rolling Eyes ).

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinano



Nombre de messages : 10615
Age : 37
Localisation : Gascogne
Date d'inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Re: aletha solter en pratique   Sam 1 Avr 2006 - 23:08

J'ai acheté "Les troubles du sommeil et les colères chez l'enfant" de Charlotte Mareau, j'ai pas pu le finir. Je me suis arrêtée à la 1ère partie, consacrée au développement de l'enfant, quand j'ai vu qu'elle s'appuyait sur Freud...
N'avons-nous pas évolué d'un poil depuis Freud?
Bref, pas lu les parties sur les troubles du sommeil, ni sur les colères.
Mais depuis que j'ai acheté ce bouquin, Raphaël est moins coléreux; c'est peut-être aussi pour ça que j'ai abandonné.

Je n'ai pas lu le bouquin de Solter, mais je dois bien dire qu'il me branche de plus en plus.
Mais presque 15 mois, c'est pas trop tard pour commencer?
Et puis, j'ai déjà pas réussi à faire lire "Au coeur des émotions de l'enfant" à zhom (qui, quand Raphaël tombe, lui dit: "Mais non, c'est pas grave!" et me reproche de lui dire qu'il a eu peur, qu'il a eu mal... Rolling Eyes )

Comme d'hab, je ne réponds pas à la question de départ, et je pollue le fil de Mamykro...
prière Pardon, pardon!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kro
modo


Nombre de messages : 11854
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: aletha solter en pratique   Sam 1 Avr 2006 - 23:27

tu es toute pardonnée!

Non, 15 mois, c'est loin d'être trop tard! Et puis, je te rassure, Solter ne parle pas de freud (ah si, il y a peut-être 10 lignes à un moment). Wink

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HopHop



Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: aletha solter en pratique   Sam 1 Avr 2006 - 23:35

dites,.. quand vous dites" laissez aller l'enfant au bout de se spleurs", pour vous, quelle est la limite?? comment savez vous que l'enfant a arreter de pleurer pour se defouler et qu'il a enchainé sur des pleurs d'angoisse et de solitude???

perso c'est au son, mais comme j'ai dit pour moi un enfant ca doit pas pleurer, en tout cas pas de long moment.
Le pleur de decharge pour moi est un cri qui ne "grelotte pas", il est lisse, et clair et sans larmes.
Le pleur enragé il est coupé par des apnées, des larmes, et il "grelotte", c'est un cri du fond de la gorge.

Donc poup je ne la laissait meme pas commencer( quand je pouvais hein.)
car elle elle "rageait" tout de suite, elel n'arrivait pas comme poup, a avoir ce "petit" pleur qui dure qq minutes juste avant le dodo, le pleur qui ne "grandit pas(= monter dans les tours)".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinano



Nombre de messages : 10615
Age : 37
Localisation : Gascogne
Date d'inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Re: aletha solter en pratique   Sam 1 Avr 2006 - 23:36

Merci!
Je file sur le site de la fnuc! (non, pas de pub!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kro
modo


Nombre de messages : 11854
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: aletha solter en pratique   Dim 2 Avr 2006 - 1:15

HopHop a écrit:
dites,.. quand vous dites" laissez aller l'enfant au bout de se spleurs", pour vous, quelle est la limite?? comment savez vous que l'enfant a arreter de pleurer pour se defouler et qu'il a enchainé sur des pleurs d'angoisse et de solitude???

je suis loin d'être une pro, einh, je commence seulement la pratique, mais vu que l'enfant est dans tes bras quand il pleure, tu penses qu'il peut quand même pleurer d'angoisse et de solitude? euh...? Moi, j'avais l'impression que ce genre de pleurs étaient réservés aux enfants qui pleuraient seuls dans leur coin, et qui pouvaient donc enchaîner des pleurs de décharge avec des pleurs d'angoisse et solitude... euh

En tous cas, moi, j'observe aussi vachement les sons qu'elle fait en pleurant pour savoir si la nature de ses pleurs est toujours la même, mais j'avoue que pour le moment, je ne suis pas encore super douée pour ça. Embarassed j'utilise le bouquin de Sears que faire quand bébé pleure, il décrit les sons que font les différents types de pleurs, mais j'avoue que j'ai du mal. Embarassed (et comme je ne laisse pas pleurer mon bébé, ben les séances de pleurs sont courtes, donc ça m'aide pas à apprendre à reconnaitre les différents pleurs) Par contre, je crois qu'effectivement le son que font les pleurs est très important pour distinguer les différents types de pleurs.

Selon Solter, la limite des pleurs, c'est l'enfant qui la connait, et c'est lui qui s'arrête seul. Selon elle, tu prends l'enfant dans tes bras et tu lui permet de pleurer tout en évitant de le "distraire" de ses pleurs (donc pas de bercement, pas de tétouillage, pas de chanson ou de "chut chut"...Etc) et lorsque l'enfant s'arrête de lui-même de pleurer, c'est qu'il a fini de se décharger. Elle explique qu'en général, à la fin, il te fait un gros calin et il est souriant et détendu et parfois, il dort. A ce moment, tu peux le déposer par terre ou dans son lit.

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HopHop



Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: aletha solter en pratique   Dim 2 Avr 2006 - 10:53

BIn vi, bin justement, ...
reprenons poup par exemple: c'était IMMEDIATEMENT qu'elle s'arretait de pleurer quand on la prenait a bras, mais aussi c'etait IMMEDIATEMENT qu'elle rageait quand on la redeposait. alors dans ce cas comment savoir???
BOn, nous on avait appris aussi a detecter les moments ou elle allait " suporter" d'etre redéposée, ou les moments ou il fallait la reprendre( je parle avec poup que des pleurs du soir avant dodo..)

bon je crois que je vais tout dire sinon on s'en sortira pas.

selon ce que j'ai pu en lire, et de ce que j'ai vécu avec poup( et que je vit encore mais dejà moins) , et a ce qu' "on ( Wink) "m'a dit, Poup serait un BB aux besoins intenses.

Elle ne supportait pas d'etre posée surtout le soir, la journée tant que j'étais dans son angle de vue ca allait plus ou moins.

Ensuite pour tout die, elle ne s'est endormie seule, ( donc posée reveillée dans son lit, elle s'y endormait) qu'a 17-18 mois.
pendant TOUT ce temps( on est dingue je sais, mais malgré les "bons conseils" et les" conseilleurs "(gnagnagna)bin on testait des trucs hein..)

on l'endormait a bras, relativement vite ou pas( entre 5 minutes et 4h),et on la deposait endormie.
Je vais pas faire la liste de tout ce qu'on a fait hein, mais on a testé BEAUCOUP de chose.
et dc on est toujours revenu au brcement pour s'eviter de "subir" ses cris car c'etait pas des pleurs, mais des cris de rage, ...

Je dois dire qu'en plus elle chouinait des que je sortais d'une piece(( wc, ti truc a rechauffer a la cuisine...) pourtant là aussi je parle, j'explique, je montre, ...)Ce qui fait , que les "chouin-chouin" du jour, puis les cris le soir, on s'evitait surtout de se prendre la tete et de se "fatiguer" au sens propre du terme, poup etait un "bon bb bien joufflu"( là elle ralenti un peu mais a 26 mois elle fait 15 kilos)

Donc pour recentrer mon blabla: je ne pouvais materiellement pas la "laisser pleurer dans mes bras" puisque elle n'y pleurait pas.

euh

POur mini c'est deja plus" normal" comme situation, elle a "moins besoin de moi" et je dois dire ca me va bien.loll
car poup, elle, elle est encore "sur mon dos", meme a l'heure actuelle.
Elle chouine et pleure encore pour beaucoup de chose, meme si la configuration de la maison a changé ( elle me voit qd je suis à la cuisine, contrairement a l'appartement ou je devais passer 2 portes pour etre dans la cuisine)

La meilleure solution que j'ai trouvé pour poup, c'est de lui montrer 1x, 2x, et de temps en temps ce que je faisais, je lui montre de tps en tps ce qu'il y a dans les armoires interdites, et au jour le jour ca se traduit divers niveau d'explication, et de niage.
POup a parlé "tard", (par rapport a sa capacité de compréhension),et je pense que cet ecart a bc joué aussi .


voila.Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: aletha solter en pratique   Aujourd'hui à 8:44

Revenir en haut Aller en bas
 
aletha solter en pratique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Questions aux pros d'Aletha Solter !!!!!
» aletha solter en pratique
» Livre d'Aletha Solter : les pleurs de bébé
» vélo pratique
» question pratique : voiture 3 portes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Naturel :: En famille :: Activités et développement : bébés et bambins-
Sauter vers: