pour une parentalité douce et respectueuse
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Se faire obéir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Also & Co
modo


Nombre de messages : 11519
Age : 42
Localisation : Lugdunum!
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Se faire obéir...   Sam 10 Déc 2005 - 23:55

Vaste sujet!
Actuellement je commence à me dire que visiblement je ne sais pas faire...
Je me demande comment il vaudrait mieux que je m'y prennes.
Mais je sens bien que sur ce sujet (comme sur beaucoup d'autres) j'aboutis très vite à ma mère, à mon enfance... Sad
Je suppose que par hantise que ma fille me voit un jour comme moi je vois (j'ai vu ou voyais) ma mère, je suis souvent pas très convaincante parce que pas forcément convaincue! marteau

Et chez vous ça se passe comment?

_________________
Also, maman de 4 poulettes sorties de l'oeuf en 2004, 2005, 2008 et 2010 et d'un poulet en 2014!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kro
modo


Nombre de messages : 11853
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: Se faire obéir...   Dim 11 Déc 2005 - 21:08

les vieux démons... c'est sûr qu'on se retourve souvent face à eux quant il est question d'"autorité".

Pour ma part, JOKER, car perrine est un peu trop jeune pour ça, à 7 mois et demi Laughing

Mais je me souviens qu'avec ma petite soeur, j'oscillais souvent entre l'immitation de la sévérité de mon père et l'inverse... Pas facile, on a tendance à immiter nos "modèle" (enfin, ce qu'on a eu sous les yeux, quoi Rolling Eyes ). J'avais 16 ans à l'époque, et j'ai réellement trouvé que j'avais un problème et qu'il fallait que je change quand je me suis vue un jour giffler ma petite soeur. Là, j'ai dit "stop".

Bien évidemment, l'amélioration ne s'est pas faite en un jour Rolling Eyes mais ce qui m'a beaucoup aidée, c'est à chaque fois de me dire "pourquoi est-ce que je veux qu'elle fasse telle ou telle chose?" Si les choses étaient claires pour moi à ce sujet, c'était beaucoup plus simple d'expliquer, d'être ferme et de me faire obeir. Et si je n'arrivais pas à trouver une BONNE raison de vouloir qu'elle fasse tel ou tel truc, eh bien, tout simplement, je renonçais à l'obliger à le faire. euh

Par exemple, qu'est-ce qui est sujet à conflit pour vous?

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bagh



Nombre de messages : 10110
Age : 45
Localisation : devant le mac
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Se faire obéir...   Dim 11 Déc 2005 - 21:22

j'ai un problème avec le terme "obéir" confus
je crois que je n'ai jamais dit à mes enfants d'obéir, peut-être parce que môman nous l'a beaucoup dit, et le leur dit encore à eux euh

l'idée, c'est de faire faire à des enfants des trucs qu'ils n'ont pas forcément envie de faire, n'est-ce pas ?
donc ensuite tout dépend de la valeur qu'on donne aux "trucs" en question : si c'est de ne pas traverser sans donner la main, je sais que certaines copines *non-violentes* sont prêtes à donner des fessées pour ça parce que leur sécurité est en jeu. dans ce genre de cas, et si l'explication *soft* puis le ton ferme ne suffisent pas, il m'est arrivé d'employer des termes imagés voire crus Embarassed "tu veux vraiment risquer de te faire écraser, de ressembler à un gros steack hâché et souffrir atrocement ?" marteau

pour des "ordres" moins importants, comme de mettre ses chaussures parce qu'on doit partir, ou de ranger les playmobils avant de se coucher, j'explique les conséquences : on va devoir courir ou on n'aura plus le temps de lire une histoire (l'histoire du soir n'est pas un rituel sacré chez nous, c'est plutôt une gâterie occasionnelle). et comme ils n'aiment pas courir, et qu'ils aiment qu'on ait le temps de traîner un peu pour le coucher, en général, ils obtempèrent. sinon, tant pis euh on se grouille et tout le monde est perdant... et le lendemain ça file doux Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
boudasimboudette



Nombre de messages : 3156
Age : 39
Localisation : haute savoie
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Se faire obéir...   Dim 11 Déc 2005 - 21:31

ça parait tellement simple, quand tu en parles, bagh... I love you

je vous dirai si j'y arrive dans quelques années

sinon, ça m'arrive en ce moment de lui dire 5 fois "non" en une minutes, et quand j'y réfléchi, c'est pour des trucs pas nécessaires Embarassed alors je respire un bon coup, et je trie. Et ça va mieux! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine



Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: Se faire obéir...   Dim 11 Déc 2005 - 23:02

après lecture de Gordon ( tire la langue ) je suis convaincue que le désir d'obéissance et l'autorité en toute généralité est un leure...pour le déconditionnement de ça et l'apprentissage d'un autre genre de communication, je ne pourrais pas répondre avant l'année prochaine, au minimum qu'on ait commencé, terminé et un peu expérimenté la formation (écoute active, expression "je" des sentiments et des besoins, résolution des conflits de besoins chut tout un programme! )

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
Also & Co
modo


Nombre de messages : 11519
Age : 42
Localisation : Lugdunum!
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Se faire obéir...   Lun 12 Déc 2005 - 0:55

mamykro a écrit:
ce qui m'a beaucoup aidée, c'est à chaque fois de me dire "pourquoi est-ce que je veux qu'elle fasse telle ou telle chose?"
J'essaye de me poser cette question, à froid ça marche, à chaud (quand je suis déjà un peu énervée grrr ), j'oublie de me poser la question et je me retrouve à donner des ordres stupides et à m'énerver encore plus pour rien.
Style tout à l'heure (je précise que j'étais déjà vraiment très énervée à cause de monsieur marteau ) "mets tes chaussons", elle finit par aller les mettre (il a quand même fallut un peu insister...) et se trompe de pied (elle n'a pas encore 2 ans donc rien d'exceptionnel), je lui demande de changer de pied car elle s'est trompée (d'habitude elle me demande confirmation en me montrant un pied et en me demandant "l'aut'?" et change ses chaussons de pieds), là elle me regarde d'un air que j'interprète comme de la provocation, bref, ça vire, chacune campe sur sa position moi lui demandant de s'exécuter et elle me regardant avec ses yeux malicieux...
Résultat elle part voir son père en pleurant je crois, elle lui fait un câlin, au bout d'un moment elle revient, on fait un câlin, je constate qu'elle n'a toujours pas changer ses chaussons de pieds et je lui fais moi même (pourquoi ne l'ai-je pas fait plus tôt? Entre autre sans doute parce que quelque part dans mon inconscient est imprimé un enfant doit obéir, ma mère a des points communs avec la tienne Bagh! Wink )

bagh a écrit:
l'idée, c'est de faire faire à des enfants des trucs qu'ils n'ont pas forcément envie de faire, n'est-ce pas ?

Oui l'idée c'est tout à fait ça. T'as raison obéir c'est pas chouette comme terme, ça fait dressage... un peu comme ce que j'ai connu petite... et comme ce que j'aimerai éviter...

boudasimboudette a écrit:
ça parait tellement simple, quand tu en parles, bagh...

Oui... mais je n'ai pas ta zenitude, Bagh... tout vire très vite au conflit, à la bataille de pouvoir avec moi (avec monsieur, avec Léonie...)... Je ne sais pas si c'est l'esprit de contradiction ou le fait que j'aime pas (mais pas du tout) avoir tort mais bon... En tout cas on m'a dit que dès que j'ai su parlé, je m'opposais à ma mère, elle disait noir, je disais blanc et vice et versa, en plus je suis tétue comme une mule (il a du mérite monsieur!!!! rit jaune )

Gordon j'ai pas lu, mais j'ai lu et je lis Alice Miller pour qui l'éducation (dans le sens faire obéir, dressage) n'est rien d'autre que casser, écraser l'enfant... Ce qui paraît assez évident en fait.

Bagh, pour ce qui est des conséquences des actes, ça me plaît assez comme principe et va plutôt dans le sens de ma nature mais pour le moment je crois que Léonie est encore un peu petite, même si j'essaye parfois. Ils ont commencé vers quel âge d'adhérer à ce système tes fils?

Et Boudasimboudette, t'as pas à rougir de dire non pour des trucs futiles, t'es loin d'être la seule! Si tu m'entendais parfois, ça frise le comique parfois! Laughing

_________________
Also, maman de 4 poulettes sorties de l'oeuf en 2004, 2005, 2008 et 2010 et d'un poulet en 2014!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bagh



Nombre de messages : 10110
Age : 45
Localisation : devant le mac
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Se faire obéir...   Lun 12 Déc 2005 - 2:11

alsoleo a écrit:
Bagh, pour ce qui est des conséquences des actes, ça me plaît assez comme principe et va plutôt dans le sens de ma nature mais pour le moment je crois que Léonie est encore un peu petite, même si j'essaye parfois. Ils ont commencé vers quel âge d'adhérer à ce système tes fils?

je ne sais pas exactement...
j'ai eu la chance d'avoir un aîné proche de l'enfant parfait (ça compensait les premiers mois de "bébé à gros besoins" diablotin ), donc je n'ai pas eu à "sévir" du tout, je n'avais même pas à lui demander de faire un truc, en fait. peut-être aussi parce que j'étais effectivement très zen à l'époque et que je disais toujours doucement : "allez, on va faire ça", et jamais "fais ça", encore imprégnée de mes années de cheftaine rit jaune "le bon chef c'est celui qui fait avec et qui entraîne les autres, pas celui qui donne des ordres". je prenais le fait de donner un ordre, et, évidemment, celui de sévir, comme un aveu de faiblesse et un manque de savoir-vivre... ARF !

ensuite, j'ai eu le boud'chou d'amour diablotin
et là j'ai compris qu'un enfant pouvait faire un caprice (je croyais que les caprices étaient des mythes inventés par les parents fouetteurs pour justifier leur violence Laughing ), et même s'y prendre trèèèèès tôt.
j'ai appris avec mon petit trésor mignon que les gestes violents pouvaient être innés. et là, comme j'avais pris des habitudes de tolérance et de patience (avec les enfants rit jaune ), heureusement, j'ai mis un bon moment avant de les perdre Rolling Eyes

donc au début je répétais inlassablement les fameux : "attention mon chéri, c'est dangereux, tiens, regarde, si on faisait comme ça..." et "oh ! tu as dû te tromper, je crois que ce n'était pas un punching ball, c'était la tête de ton frère ! quelle grossière erreur ! vite, allons le consoler, il a eu mal, le pauvre..." mdr

avec la parole et l'agilité manuelle, les enjeux ont vite grimpé... et mes réactions aussi !
je ne suis pas toujours zen, et il m'arrive de gueuler fort (mais uniquement sur celui qui exabuse, ce qui épate l'autre en général - que je reste cool avec lui tout en pouvant enguirlander son frangin). il m'arrive même de caricaturer ma môman, mais là on en rigole ensemble depuis le jour où ça m'a pris pour la première fois et où malo m'a dit que je n'allais quand même pas me mettre à parler comme mamie Embarassed
il m'est arrivé même de dire : "je vous préviens si ça continue je vais me mettre à parler comme mamie", et ils savent bien que ce n'est pas comme elle parle quand elle raconte des histoires ou qu'elle jardine avec eux... c'est LA voix qui me terrorisait petite et qu'ils détestent tout autant. elle sort très rarement, mais elle tue Laughing

voilà pour le côté "nan chuis pas toujours zen" et "ouais mais au début j'ai eu du bol" Laughing


pour le coup des conséquences de leurs actes, je n'ai pas décidé un jour de faire comme ça : ça s'est fait tout seul.
le premier "vrai" fait exprès dont je me souvienne, c'était l'été 2003, donc merlin avait 2 ans 1/2, et il ne voulait pas que je l'aide à mettre ses sandales. la première, nickel, mais la boucle de la 2ème était un peu plus difficile à mettre. je lui demande s'il veut de l'aide, non, j'insiste un peu, il accepte, je l'aide, et il hurle : "tu m'as aidééééééééé". refuse de bouger.
ben il n'est pas venu à la plage avec son frère et moi.
et quand on est rentrés 3/4h-1h après, il était toujours dans l'entrée, assis au même endroit, avec ses sandales.
(on ne l'avait pas laissé tout seul, hein, yavait quelqu'un dans la maison tire la langue )

il n'a plus trop fait ch... pour ses sandales, mais il s'est entraîné à les mettre tout seul... euh

2 ans 1/2, donc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claudia



Nombre de messages : 1971
Age : 40
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: Se faire obéir...   Lun 12 Déc 2005 - 12:42

tiens j'en ai un comme ça à la maison Bagh Laughing
si je lui met les chaussons pour faire vite il hurle "non c'est toi !!!" sa façon de dire "moi tout seul Rolling Eyes " ... alors faut lui enlever les chaussons et le laisser faire sinon il ne bouge pas euh

moi je me pose aussi la question "est-ce vraiment important ça" ... et je suis un peu laxiste, mais souvent je me dis "tant pis", s'il est en train de manger et qu'il balance sa fourchette, je lui dis qu'il va falloir qu'il se lève et qui descende de sa chaise, la ramasse et remonte, car moi je veux bien le faire une fois mais pas deux euh
Mais pour son papa c'est plus difficile, il y a des choses sur lesquelles il ne raisonne pas, il ne veut pas en entendre parler, c'est ça et point grrr ... et la on parle surtout de bouffe, car il dit souvent "dans cette maison on ne joura pas avec la nourriture" retire l'assiette et souvent tape dans la main ... c'est plus fort que lui Sad et personne pourra le faire changer sur ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bagh



Nombre de messages : 10110
Age : 45
Localisation : devant le mac
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Se faire obéir...   Lun 12 Déc 2005 - 13:53

tu ne peux pas lui demander de faire l'impasse sur ses douleurs non plus Sad on peut comprendre que pour lui la bouffe ce soit sacré euh

adrien comprend forcément très bien que, papa et maman étant des individus différents, les règles de fonctionnement sont aussi différentes...


(t'as du bol que ça marche de les lui enlever et de le laisser faire Laughing le coup des sandales, c'était aussi parce que même en défaisant, ça n'allait pas parce qu'avant je l'avais aidé ! l'animal...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oum_soumaya



Nombre de messages : 111
Age : 35
Date d'inscription : 23/11/2005

MessageSujet: Re: Se faire obéir...   Lun 12 Déc 2005 - 15:07

chez moi, c'est assez simple: soit elle fait ce que je lui demande (par ex, je suis déja couchée, je lui demande de fermer la porte et d'éteindre la lumiere coeurs ), soit elle dit nananan No ; sauf exception (securité par ex ou limites personnelles), je respecte son non.

cad que je ne lui mets aucune pression pour obéir. si elle "obéit", je la remercie abondamment, sinon, no comment, je fais a sa place. évidemment avec les années, mes exigences vont (progressivement) augmenter, mais je compte continuer comme ca jusque au moins ses 3 ans.

pour l'instant, je suis assez satisfaite du résultat Cool
peu de conflits...... si elle fait une crise de rage (c'est l'age) je la prends dans les bras ou je la laisse mais je ne cède PAS au cris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Se faire obéir...   Aujourd'hui à 17:17

Revenir en haut Aller en bas
 
Se faire obéir...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faire disparaître les pores voyants...
» Que faire avec des coings ?
» Comment faire une croix pour indiquer le décès
» FAIRE UN DON A LA FONDATION
» comment faire boire de l'eau ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Naturel :: En famille :: Activités et développement : bébés et bambins-
Sauter vers: