pour une parentalité douce et respectueuse
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ecoles maternelles en danger.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Automne



Nombre de messages : 5298
Age : 30
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Ecoles maternelles en danger.   Lun 15 Déc 2008 - 11:39

Bonjour,

Je n'ai pas vu de post sur le sujet, je pense que celà ne concerne pas forcement tout le monde puisque pas mal de petit sont scolarisé à la maison.

Pour des raisons d'économies budgétaires, le gouvernement français menace de supprimer les petites et moyennes sections des écoles maternelles au profit de garderies municipales ou privées, où les enfants seraient sous la garde de personnels titulaires du CAP petite Enfance (2 ans après le BEPC) et non plus encadrés par des enseignants qualifiés (5 ans après le BAC).

Franchement je n'y crois pas, quant on vois le manque de place en créche municipal je doute que les enfants jusqu'a 5 ans puisse tous être garder gratuitement. Clairement les parents qui souhaite travaillé ou qui n'ont pas le choix vont devoir se battre pour une place gratuite ... ou payer. Et ceux qui n'ont pas les moyens ... vont devoir se démérder, un des parents sera obligé de rester à la maison (ce qui est un joyeux retour en arrière du moment ou ce n'est plus un choix), et j'imagine sans problème certains des plus grands devant se garder tout seuls.
Celà signifie aussi que les nounous et assistantes maternelles vont se retrouver à avoir un rôle de "maîtresse" sans la formation adéquate ni les avantages de l'éducation national. Ca sent l'exploitation légal à plein nez. Sans parler des apprentisages qui vont passer à la trappe, déjà que l'école maternelle c'est loin d'être top passé à une simple garderie ça me semble attérant.

Bref, demain on occupe l'école. En avez vous entendus parler ? y a t'il des actions près de chez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume



Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Ex tokyoïte - Néo lyonnaise
Date d'inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Ecoles maternelles en danger.   Lun 15 Déc 2008 - 14:19

J'en ai entendu parlé oui.
Sur des forums, surtout. C'est une rumeur qui prend de l'ampleur. Une rumeur qui se propage aux écoles où parents et instits qui décident de commencer à mener des actions.
Je suis vraiment favorable à ce type de mesure, enfin de moins à ce que j'ai pu lire :
-remplacement des deux premières années par un jardin d'enfants. Les enfants seraient pas groupe de 15, encadrés par du personnel formé.
-rattachement de la grande section de maternelle à l'école primaire.

J'ai travaillé plusieurs années en maternelle.
Le rythme des enfants n'y ait pas respecté (siestes imposées, propreté obligatoire, toilettes tous en même temps, sans parler des "apprentissages"). J'ai eu par exemple à réveiller des enfants de leur sieste pour qu'ils aillent en récré, dans le bruit et l'agitation alors qu'ils étaient encore tout endormis.
Pourquoi je mets des guillemets à "apprentissages"? Parce que très honnêtement, les apprentissages font sourire. Connaitre les couleurs principales, dénombrer jusqu'à 3, la plupart des enfants de 4 ans qui sortent de la petite section sauraient le faire sans école! C'est nivelé par le bas!
De plus, les classes ont des niveaux très hétérogènes : presque un an sépare les enfants de janvier et ceux de décembre, et à cet âge là, ça compte beaucoup!

Des groupes de 15 enfants me semblent plus adaptés pour l'apprentissage de la vie en collectivité et pour le développement du langage oral (compréhension/expression), primordial dans cette tranche d'âge.
Cela me semble également plus adapté pour repérer les enfants qui ont des difficultés et pour respecter le rythme de chacun.

Les instits, parlons en! Combien d'entre elles débarquent en maternelle sans le vouloir? Leur formation les prépare mal au cycle 1, tellement différent du primaire. Elles n'ont pas forcément le choix du niveau, surtout quand elles arrivent dans une nouvelle école.
Souvent, les directrices choisissent la petite section, non par vocation mais pour pouvoir faire de l'administratif pendant la sieste. Génial...
Je pense que des personnes ayant fait le choix de travailler avec des petits enfants seront plus à l'écoute de leurs besoins et de leur rythme.

Et tout ça sans parler des livrets d'évaluation... Dès 3 ans, on stigmatise en remplissant un livret (parfois un peu au hasard parceque 50 phrases, 30 élèves, ça fait beaucoup de choses à repérer pour une instit!). Acqus, en cours d'acquisition, non acquis... Rolling Eyes

Bon, je vais respecter le rythme de ma puce et la faire déjeuner... je n'ia pas le temps de développer!
Bon appétit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine



Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: Ecoles maternelles en danger.   Lun 15 Déc 2008 - 15:18

ah, c'est déjà plus la même chose, reste plus qu'à voir dans les faits trefle

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
Automne



Nombre de messages : 5298
Age : 30
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Ecoles maternelles en danger.   Lun 15 Déc 2008 - 15:35

Je ne suis pas tout à fais d'accord avec toi.

Comme je l'ai déjà écris je doute très fortement que l'étât puisse proposer ce type de stucture à tous les enfants. Des groupes de 15, du personnel formé et le respect du rythme des petits serai l'idéal, mais avec le budget actuel ils n'y arrive pas, alors avec moins d'argent ... De plus quant on vois le manque de place en crèche il faudrais un miracle pour crée autant de place, de si bonne qualité, si vite. Je pense qu'on nous fais miroiter quelque chose qui ne peut être mis en place. D'ailleurs c'est pas pour rien qu'ils parlent de privé, la qualité ça demande de l'argent.

Le personnel formé dont ils parlent ce sont des CAP petite enfance, soit deux ans après la troisième. J'ai beaucoup d'amies qui ont ce diplome et il s'agis surtout d'hygiène et de nutrition (http://www.cap-petite-enfance.info/). Il y a beaucoup de choses que je n'accepte pas au niveau de la maternelle, et sur les points que tu dévellopes (évaluation, uniformité ...) je suis d'accord. Mais je craind très sincerement que la curiosité naturelle des enfants ne soit pas assouvie dans ce type de structure. Quant aux enfants en dificultés je vois mal comment une personne titulaire d'un cap très général pourra lui apporter de l'aide. Par ce que aider un enfant à s'exprimer ça s'apprend.

Bref je pense que sur le fond nous sommes d'accord sur le fait que l'éducation et les qualités de vie sont médiocre dans la plupart des maternelles actuelles. Par contre je pense qu'investir de l'argent dans les maternelles et les améliorées serais sensiblement plus interessent pour les enfants que de les mettres dans des jardins d'enfants. Parce que encore une fois, ces écoles idéales ne serons pas accessible à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume



Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Ex tokyoïte - Néo lyonnaise
Date d'inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Ecoles maternelles en danger.   Lun 15 Déc 2008 - 16:37

Je ne comprends pas trop en quoi cette solution couterait plus cher à l'état, au contraire.
De ce que j'ai pu en lire, les "jardins d'enfants" utiliseraient les locaux actuels des écoles maternelles. Le nombre d'élèves serait moins importants (de 3 à 5 ans et non de 2 à 6 aujourd'hui). Donc niveau locaux/bâtiments, pas de surcoût.
Les écoles primaires accueilleraient les GS, ce qui là oui, nécessite des aménagements. C'est difficilement chiffrable, cela dépend de la place dont dispose chaque école.
Au niveau du personnel, les écoles actuelles ont pour une classe de 30 enfants une insit+une atsem (sauf en GS où les atsem sont à mi temps). Donc pour 3 classes de 30 enfants de maternelle, on a 5,5 employées : 3 instits et 2,5 atsem.
Avec la réforme (supposée), on aurait pour le même nombre d'enfants :
-2 groupes de petits, 2 groupes de moyen, 1 classe de GS = 5 employées dont 1 seule instit.
Il faut savoir que les instits sont bien mieux payées ; les atsem sont aux 35h (donc elles auraient du temps pour préparer les activités ou pour faire des tâches de ménage, 7h par semaine?) et n'ont que 5 semaines de congé payés (donc aurait du temps pour des formations pendant les vacances? ou seraient mensualisées et donc couteraient nettement moins cher).
Je pense que cette réforme supprimerait la possibilité de l'école avant 3 ans, les plus jeunes restant en crèche, chez les ass mats (qui pourront garder jusqu'à 4 enfants au lieu de 3 prochainement) ou chez leurs parents (et franchement, c'est là qu'ils sont le mieux!).
Bref, l'état pourrait (à vue de nez) faire des économies tout en maintenant un accueil gratuit (et facultatif) dès 3 ans.

Pour la formation, je suis d'accord. Le CAP petite enfance ne met pas assez l'accent sur les apprentissages et le développement intellectuel de l'enfant. Une lacune à combler?
Un concours comme celui organisé depuis 2000 pour les ATSEM (mais adapté à la situation) pourrait permettre d'évaluer les capacités des postulants à de tels postes.
Pour le reste, je ne suis pas sure qu'il faille faire beaucoup d'études pour faire faire des activités adaptées aux enfants. Les animateurs B.A.F.A. s'en sortent très bien!

Je pense que la plupart des ATSEM sont tout à fait capables de repérer les grosses difficultés : on repère facilement les difficultés motrices (motricité fine comprise, suffit de regarder le découpage ou les dessins), les enfants ayant du mal à rester attentifs, les enfants s'exprimant peu/pas/mal. Avant 5 ans, cela me semble suffisant! Inutile de stigmatiser si un enfant a du mal à dénombrer ou à reformuler une histoire ! Et pas besoin de faire tout un plat de ces difficultés, chacun à son rythme!
De plus, une visite de la médecine scolaire avant l'entrée en GS continuera probablement d'être organisée, et le médecin repère les difficultés importantes. Quitte à compléter l'évaluation par un psy, en cas de besoin.

En gros, on reviendrait à ce qui existait avant (c'est relativement récent la maternelle généralisée), sauf que l'entrée à l'école se ferait à 5 et non à 6 ans.

Mais tout ça est pure fiction, je ne pense pas que ça puisse passer un jour... Malheureusement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecoles maternelles en danger.   Lun 15 Déc 2008 - 16:46

J'ai un peu tendance à penser comme toi Lullaby, maintenant je n'ai pas reussi à trouver des txtes officiels ou des projets officiels
La seule chose que j'ai vu c'est le discours de Darcos disant que "il ne faut pas un Bac + 5, pour changer des couches" et que en ce sens les instits de maternels perdent leur temps ou sont sur diplomés.

Je vais peut-être pas me faire des copines avec mes propos, Laughing mais je vous préviens, je ne défends pas le système scolaire et l'école hien, j'essaye de comprendre et de m'y retrouver la dedans! Smile

Je pense que certes l'école maternelle n'est pas l'école idéale, que suis tout à fait d'accord sur le manque de respect du rythme des enfants, sur ces évaluations qui n'ont aucun sens, sur les classes qui sont "surpeuplées" (ils étaient 29 en début d'année dans la classe de ma puce) et sur un tas de choses qui ne sont pas brillantes en maternelle!

En revanche, je ne crois point non plus en

- l'idée d'un jardin d'enfants gérés par les villes et avec des enseignantes ayant un CAP petite enfance!
Comment des villes qui ont déjà des difficultés à maintenir une ATSEM (qui assistent les instit et qui demain pourraient encadrer une classe toutes seule) par classe d'environ 25 élèves, pourront demain ouvrir des postes et payer des "encadrantes" (pourra-t-on d'ailleurs les appeler "maitresses?") pour seulement 15 élèves ?
Quels seront les moyens, quels seront les locaux, les budgets....
Aujourd'hui certes les locaux appartiennent à la commune, mais ils sont au moins 25 élèves par classe, demain on en prévoit 15...

Par ailleurs, comme dit Lullaby, avoir une place en crêche c'est la galère et personnellement, je trouve que les rythmes des enfants ne sont pas plus respectés. On respecte le rythme de la majorité mais pas celui de chaque enfant!!!!!!! du moins dans celle que j'ai fréquenté étant petite et dans celle où ma grande est allée quelque fois. Je ne pense pas que, dans ce sens, des jardins d'enfants soient mieux adaptés !

- l'intégration de la dernière année de maternelle au primaire!
cela veut dire quoi au juste, qu'elle devient obligatoire ? va-t-on réformer la loi pour rendre obligatoire l'instruction à partir de 5 ans?

Enfin, d'une manière globale, je ne suis pas du tout favorable à cette réforme, non pas que je défende l'école telle qu'elle existe aujourd'hui, mais c'est que je trouve que ce type de réforme n'améliore en rien le système, il l'oculte tout simplement. Si, et je dis bien, "si", l'objectif est vraiment de supprimer les PS et MS de maternelle de l'éducation nationale, monsieur Darcos botte en touche! On va laisser les villes se dépatouiller alors que déjà elles ont du mal à gérer les moins de 3 ans, les heures de garderie et les centre aérés!

Et puis, cela n'occulterait pas une fâcheuse envie de renvoyer les femmes au foyer (et je le dis sans aucun jugement pour celle qui y sont, au contraire je vous tire le chapeau mesdames) ? Manque de place pour son enfant, il faudra bien rester à la maison! ou alors payer des jardins d'enfants privés (celui à côté de chez moi, coute la modique somme de 500 euros par mois!)
Ce qui par ailleurs, pourrait libérer des emplois et faire baisser le chômage (bon, ok, je charrie là, mais peut-être pas!)

Je trouve que plutôt que de tenter d'améliorer l'école maternelle, on se balance le problème!

Bon, voilà un peu à chaud ce que je pense, mais je n'ai pas toutes les billes en main, et je compte aller en parler à la maitresse, voir la directrice de l'école de Wayra. Alors soyez indulgentes si vous décidez d'abattre votre foudre sur moi marteau Very Happy Laughing
Revenir en haut Aller en bas
pegpeg



Nombre de messages : 2256
Age : 39
Localisation : oxford
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Ecoles maternelles en danger.   Lun 15 Déc 2008 - 16:57

Comme Catheine il faut voir ce qui sera la réalité ...

En fait je suis entre vous deux. Avant je pensais vraiment que la maternelle c'était chouette, un must (j'y ai enseigné 3 ans).

Et puis j'ai voyagé, j'ai decouvert d'autres choses. Et ici c'est un peu le systeme dit plus haut : jardin d'enfant jusqu'a 5 ans et pas a temps complet. mi-temps de 3 a 4 ans et temps complet de 4 a 5....sans obligation.

Et bien franchement je prefere largement ce que j'observe ici. :es enfants sont libres de jouer OU ecouter une histoire OU faire de la peinture..... dans la plupart des jardins d'enfants ils passent pas mal de temps dehors... et du coup il y a pas mal de famille non-sco qui ne commence la non-sco que vers 5 ans.

Les enfants me semblent plus épanoui que dans les maternelles francaises. Par contre je pense que le CAP petite - enfance n'est pas suffisant. Ici il y a un diplome de 2 ans (je crois) apres le bac pour enseigner dans les jardins d'enfants. En general il y a 1 enseignante plus 2 ou 3 aides qui ont un diplome style CAP.

Il y a en plus certains jardins d'enfants vraiment top. Ma copine, decide le matin meme si elle emmene sa fille ou pas, sonon elle passe un coup de fil. Elle peut l'emmener en retard sans soucis...bref elle respecte le rythme de sa fille.

Quand au fait que cela poserait des problemes aux parents qui travaillent....perso je pense que le prems c'est d'avoir un accueil meilleur poue les enfants (meme si c'est pas l'idee premiere du gouvernement).

DOnc en bref je ne suis pas contre, mais avec des amenagements ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tumbebe.co.uk
pegpeg



Nombre de messages : 2256
Age : 39
Localisation : oxford
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Ecoles maternelles en danger.   Lun 15 Déc 2008 - 17:00

Oups Kathy a posté entre temps...

Par rapport a renvoyé les femmes au foyer, ici beaucoup de femmes font un break de quelques années le temps d'élever leurs enfants. Ou alors elles reprennent a mi-temps, ce que le jardin d'enfant permet.

LE probleme est que la France et les Francais (dont je fais partis hein) n'arrive pas a bouger de leurs idées. Si les entreprises s'ouvraient un peu au monde et rendait le travail plus flexible, beaucoup de femmes feraient ce choix.

Je ne suis pas d'accord avec beaucopu de choses que Darcos a dit, mais je pense que la il y a une idee a creuser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tumbebe.co.uk
helen



Nombre de messages : 4531
Age : 41
Localisation : 29
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: Ecoles maternelles en danger.   Lun 15 Déc 2008 - 17:14

alors désolée mais oui, si l'objectif dans l'éducation des enfants, c'est que l'état se désengage au niveau argent, oui, c'est une excellente réforme!
C'est vrai que l'éduc nationale, c'est pas la panacée actuellement mais cette réforme va faire pire...
si en effet, tu considères que c'est bien de remplacer par des gens moins qualifiés et moins payés, avec des contrats précaires... des gens plus qualifiés et qui ont des conditions de travail plutôt bonnes, en effet, je comprends que tu sois d'accord avec Sarko!
on pourrait aussi aller plus loin et prendre des gens parmi ceux qui perçoivent le RMI, comme ça, ces gens seront aux travail (hein, "les vilains qui ne font rien") et ça "coutera" encore moins cher à l'état et ça permettra d'augmenter encore le salaire de nos chers députés et de baisser encore l'impot sur les grandes fortunes!

il n'y a déjà pas beaucoup de places en crèches... donc les prix vont augmenter... et les crèches privées vont fleurir...
et ça renvoie simplement dans la sphère privée donc liée aux revenus la possibilité pour les enfants d'être "gardés" en recevant de l'éducation... donc, les riches enverront leurs enfants ailleurs et pourront continuer à travailler et les autres , surtout les femmes, auront de grandes difficultés à s'en sortir ou tout simplement à trouver du travail (ou en chercher: on peut pas chercher ou trouver du travail sans pouvoir faire garder ses enfants)... et l'école sera totalement vidée de son contenu pédagogique...

Perso, j'aimerais que l'école ne devienne pas une sous-garderie pour ceux qui ne pourront pas se permettre (qui n'auront pas les moyens) d'envoyer leurs enfants dans des endroits sympathiques.
euh


PS
et pour info, les profs et instits ont un salaire réparti sur l'année complète mais avec un mois de congés sans solde (donc au final, ils n'ont pas tant que cela de congés payés)... regarde dans les textes si tu ne me crois pas... (salaire de 11 mois réparti sur 12)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pegpeg



Nombre de messages : 2256
Age : 39
Localisation : oxford
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Ecoles maternelles en danger.   Lun 15 Déc 2008 - 17:25

Je comprends tes arguments Helen, et c'est vrai que malheureusement le gouverment regarder tout ca d'un point de vue argent.

Mais franchement apres avoir vu pas mal de maternelles, je pense que pour les enfants ce ne serait pas un mal qu'elles changent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tumbebe.co.uk
Plume



Nombre de messages : 75
Age : 35
Localisation : Ex tokyoïte - Néo lyonnaise
Date d'inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Ecoles maternelles en danger.   Lun 15 Déc 2008 - 17:37

Pas le temps de répondre à tout mais Helen, je te trouve un peu agressive...
Je sais que les profs ont un mois sans soldes! et même plus! Ils sont mensualisés; c'est tout et c'est normal! Et oui je trouve que du coup, leur taux horaire pour enseigner en maternelle est un peu trop élevé car le travail est moins important qu'en primaire.
Je ne parle nulle part de créér des emplois précaires... Je parle de CDI, de revalorisation de leur travail, de reconnaissance de leur rôle!
Je ne parle pas non plus de remplacer par du personnel moins qualifié mais par des personnes dont le rôle serait vraiment de s'occuper de la petite enfance. Qui osera me dire que les instits en France sont bien formés pour la maternelle? On parle de bac+5 pour les instits, mais en pratique, il s'agit d'une seule et unique année de formation professionnelle (dans n'importe quel niveau)! Ils peuvent au préalable avoir une licence en physique-chimie, on s'en fout! Super formatif...

Je ne parle pas non plus, Kathy, de faire supporter ce cout à la municipalité qui ont en effet déjà du mal à supporter les crèches, les différents employés de mairie dans le domaine, les centre aérés.
Je ne comprends pas d'ailleurs pourquoi il faudrait plus de place en crèche?

Je vais me relire, essayer de voir où je me suis mal exprimée. Mais j'aime pas trop être comparée à Sarko le violent
Je tâcherai de participer ce soir, là je dois partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecoles maternelles en danger.   Lun 15 Déc 2008 - 17:49

Ce n'est pas par rapport à tes propos que je réagis Plume, je parle de ce sujet tout simplement (d'ailleurs j'ai écrit mon post avant de lire le tien), ne te sens pas visée Wink et de ce que j'ai lu. Je ne te fais rien dire à toi mazette Smile

quand je parle des places en crèches, ce que je veux dire c'est que les municipalités ont déjà du mal à gérer ça, et que pour gérer les écoles maternelles il faudrait faire beaucoup d'efforts, et créer une structure nouvelle. Ce qui ne va pas se faire en peu de temps et sans argent.

bon, faut que je file, je dois faire une course avant d'aller chercher ma puce à l'école
Revenir en haut Aller en bas
1air2rien



Nombre de messages : 3165
Age : 35
Localisation : Valence
Date d'inscription : 02/08/2006

MessageSujet: Re: Ecoles maternelles en danger.   Lun 15 Déc 2008 - 17:55

Je ne rentrerai pas dans le débat. Je connais pas les tenants et aboutissants de la chose.

Je veux juste dire que je prépare le concours d'instit et que j'adorerai enseigner en maternelle (tout comme en primaire). Je trouve que c'est tout aussi intéressant.
Et, oui, il y'a des apprentissages à développer à la maternelle. Adaptés à l'âge des enfants certes. Mais l'apprentissage ne commence pas au CP, il n'est pas réservé à l'école et commence dès les premiers instants de vie. L'école maternelle peut être un bon moyen d'aider au développement de ces apprentissages.
Je trouve qu'une maternelle, repensée peut préparer de manière très efficace (c'est à dire dans le respect de l'enfant) l'entrée en primaire. On a d'ailleurs qq exemples d'écoles alternatives qui vont dans ce sens.

Quel que soit le choix : jardin d'enfant ou école maternelle, tout dépend du comment est gérer la chose.

Si le jardin d'enfant est une garderie pure et simple et qu'on y développe aucun apprentissage en vue de l'entrée en GS, on va creuser les inégalités sociales et l'entrée en GS risque d'être rude pour une partie des enfants.

Quand à ce qui concerne les mamans au foyer, c'est un choix que tout le monde n'a pas, ou ne veux pas faire. Donc que ce soit la meilleure solution ou pas, il faut trouver une alternative acceptable à ce choix (ou plutôt à ce non choix ).

Bref, finalement je suis un peu entrée dans le débat... euh Smile


Dernière édition par 1air2rien le Lun 15 Déc 2008 - 18:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1air2rien.canalblog.com/
àtiredailes



Nombre de messages : 7513
Age : 42
Localisation : Lozère
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: Ecoles maternelles en danger.   Lun 15 Déc 2008 - 18:08

1air2rien, j'apprécie ton approche bravo bravo

Je vais prêcher pour ma paroisse, mais en zone rurale, où école maternelle et primaire sont ensemble, on fait comment ?
Qui va payer un nouveau bâtiment ?
Cela ne va que creuser encore l'inégalité avec les villes, moins d'enfants dans l'école = fermeture d'écoles rurales!
Dans mon village natal, ils inscrivaient encore il y a peu les enfants à l'école très tôt, même si ils n'étaient pas scolarisés, pour avoir un nombre correct sur le papier et conserver la structure ouverte.

Ensuite, il faut vraiment s'interroger sur qui encadrera le jardin d'enfants...si cela doit ressembler à une crêche, avec son lot de CAP petite enfance (ce n'est pas le cas de toutes, on est bien d'accord) qui ne respectent pas l'enfant dans sa globalité "ohhhh, le sale, il a encore sali sa couche " diablotin ou "depuis le temps que je dis à ta mère de te coiffer autrement" (propos entendus par une copine dans la crêche de son fils, moi, mes enfants n'y ont jamais mis les pieds !), ce sera bien pire que l'école maternelle.

Après, qu'il y est des choses à changer dans l'école maternelle telle qu'elle est, c'est une évidence...

Mais je reste convaincue que les instits bien formé(e)s ne perdent pas leur temps avec les petits, ils (elles) sont loin d'être tou(te)s parfait(e)s, mais beaucoup se bougent!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilde



Nombre de messages : 1605
Age : 36
Localisation : Limousin
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Ecoles maternelles en danger.   Lun 15 Déc 2008 - 23:17

Moi je dis rien, enfin si juste qu'il faudrait envoyer cette discu à Darcos, ces fins avis le ferait très certainement avancer Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pegpeg



Nombre de messages : 2256
Age : 39
Localisation : oxford
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Ecoles maternelles en danger.   Lun 15 Déc 2008 - 23:29

tae a écrit:
Moi je dis rien, enfin si juste qu'il faudrait envoyer cette discu à Darcos, ces fins avis le ferait très certainement avancer Smile

oui c'est clair !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tumbebe.co.uk
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecoles maternelles en danger.   Lun 15 Déc 2008 - 23:45

pegpeg a écrit:

Par rapport a renvoyé les femmes au foyer, ici beaucoup de femmes font un break de quelques années le temps d'élever leurs enfants. Ou alors elles reprennent a mi-temps, ce que le jardin d'enfant permet.

LE probleme est que la France et les Francais (dont je fais partis hein) n'arrive pas a bouger de leurs idées. Si les entreprises s'ouvraient un peu au monde et rendait le travail plus flexible, beaucoup de femmes feraient ce choix.

justement c'est un peu ça que je pense.
Le système et les mentalités sont calquées sur le fonctionnement de l'école! enfin, c'est ce que je pense !bougez une case la dedans et tout s'écroule....
Et les enfants non-sco en payent bien les pots cassés d'ailleurs, vous en savez quelque chose!

Enfin, je n'ai toujours pas parlé à la maîtresse qui est toujours très sollicitée par les parents tous les matins (je me demande d'ailleurs à chaque fois qu'est-ce qu'ils ont à lui parler autant chaque jour!) J'espère le faire demain ou alors en parler à celle du jeudi et du vendredi
Revenir en haut Aller en bas
àtiredailes



Nombre de messages : 7513
Age : 42
Localisation : Lozère
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: Ecoles maternelles en danger.   Mar 16 Déc 2008 - 16:36

Effectivement, proposer aux femmes des conditions correctes pour élever leurs enfants au lieu de les déposer en nounou ou en crêche, ce serait le mieux !

Mais on sort un peu de la question de départ !! Moineau va à l'école maternelle le matin, et ce n'est pas à nos yeux une garderie.
Elle s'y épanouit avec ses copains, dans une petit structure à laquelle j'ai rarement quelque chose à redire...
Fermer ce genre de lieu pour faire des économies, et en ouvrir de nouveaux qui pénaliseront certaines personnes à revenus modestes (pour qui oui, l'école est un mode de garde comme un autre et gratuit) et les zones rurales, cela me révolte.

D'un autre côté, je sais aussi que je suis négative car inconsciemment, je me doute bien que le gouvernement ne va pas vers l'amélioration, mais vers l'économie. on va pas faire serrer ceinture à nos ministres, faisons serrer ceinture à nos enfants Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fofibou



Nombre de messages : 2801
Age : 36
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 09/10/2005

MessageSujet: Re: Ecoles maternelles en danger.   Mar 16 Déc 2008 - 17:49

Je suis tout à fait sur la même longueur d'onde que toi Plume Wink

Maintenant, j'entends aussi de ce que vous dites les risques qu'il y a à supprimer les écoles maternelles et c'est sûr qu'il faudrait que nos ministres les aient bien à l'esprit et prévoient en fonction (c'est utopiste ça ? Enfin, moi je veux y croire quand même trefle )

Sinon, le GFEN organise une journée débat sur ce thème le 19 janvier à Paris, je vous chercherai le tract si ça vous intéresse. En général, ils ont une approche super et des débats très riches. J'y serai bien aller, mais je crains de trouver des gens trop énervés dans les participants avec qui la discussion serait stérile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fofibou.free.fr
Matrona



Nombre de messages : 4212
Age : 46
Date d'inscription : 03/10/2005

MessageSujet: Re: Ecoles maternelles en danger.   Sam 20 Déc 2008 - 2:17

Je ne vous ai lues qu'en biais et il est fort tard... je vais donc faire vite et certainement répéter certaines choses, mais voici mon opinion et les infos que j'ai (par les instits de l'école maternelle où je fais partie des parents d'élèves) :

1. Il n'est pas question que les garderies qui remplaceraient l'école soient gratuites mais bien payantes.
2. Dans une école, on peut rentrer chez soi à midi, pas dans une crèche ou un jardin d'enfant (où les journées peuvent être beaucoup plus longues : 7h30-18h, ce qui arrange les parents quio bossent comme des dingues... pour payer la crèche notamment ; beaucoup trop long pour des si petits je trouve).

Evidemment, l'école a bien des inconvénients et même dans la super maternelle où est Hélios, je vois du pour et du contre.
Mais nous sommes issues de milieux assez favorisés (au moins intellectuellement j'entends). Si Hélios tord le nez le matin parce qu'il préfèrerait rester jouer ici, il n'en est pas de même pour nombre d'enfants du quartier, entassés dans des hôtels meublés à 6 par chambre, dans des familles qui ne parlent pas la langue du pays, avec des parents qui bossent comme des tarés et les voient à peine, n'ont guère le temps de leur apprendre quoi que ce soit (quand ils ne sont pas illettrés eux-mêmes).

Critiquer l'école de notre point de vue de petites internautes écolos (bobos ou non) avec de belles idées d'éducation est une chose... mais l'école demeure une planche de salut pour beaucoup d'autres.
Et si je dois défendre l'école sur un point qui me tient à coeur, c'est celui de la mixité sociale. Je suis heureuse pour cela qu'Hélios soit dans une école publique qui certes, sur certains points ne le fait pas beaucoup progresser, sur d'autres oui, mais lui fait rencontrer des enfants de tous milieux. Et je trouve que c'est très important pour tous.
Si on entre dans un système payant... on entre dans une société un peu plus ghettoïsée. C'est un vrai choix de société.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fofibou



Nombre de messages : 2801
Age : 36
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 09/10/2005

MessageSujet: Re: Ecoles maternelles en danger.   Sam 20 Déc 2008 - 14:19

Pourquoi on pourrait pas rentrer chez soi le midi ?

La garderie payante, c'est une rumeur que tu as entendue ou une information ?

C'est difficile de débattre sur un sujet ou on n'a si peu d'infos officielles. On parle un peu dans le vent, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fofibou.free.fr
Automne



Nombre de messages : 5298
Age : 30
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Ecoles maternelles en danger.   Sam 20 Déc 2008 - 15:56

Non c'est officiel, les garderie seront financer soit directement par les parents (en allemagne c'est en 100 et 150€ par mois) soit par nos impôts locaux (oui oui de l'argent publique pour le financement d'entreprise).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ecoles maternelles en danger.   Aujourd'hui à 3:12

Revenir en haut Aller en bas
 
Ecoles maternelles en danger.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ecoles maternelles a Dublin 13?
» Tripp Trapp = danger?
» Si quelqu'un veut s'inscrire pour les Maternelles, éduquer différemment
» L'Electricité en danger [à méditer]
» Enfant en danger ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Naturel :: En famille :: Activités et développement : bébés et bambins-
Sauter vers: