pour une parentalité douce et respectueuse
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 BCG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Fofibou

avatar

Nombre de messages : 2824
Age : 37
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 09/10/2005

MessageSujet: BCG   Sam 26 Nov 2005 - 11:51

Voici un article paru dans le magazine de la MGEN, Valeurs mutualistes, numéro de novembre/décembre 2005. Je précise que ce magazine a souvent fait la pub pr les vaccins.

BCG / à adapter, pas à supprimer

Parce qu'il n'est plus conforme aux normes européennes, le vaccin le plus utilisé contre la tuberculose - le Monovax qui se présente sous forme d'applicateur (multipuncture ou bague) - n'est plus produit depuis septembre 2005 et disparaîtra des pharmacies le 1er janvier 2006. Comment dès lors assurer une couverture vaccinale satisfaisante, sachant que la loi rend obligatoire le BCG avant six ans pour tous les enfants accueillis en collectivités (crèches, écoles...) et que le mode de vaccination de remplacement - par injection intradermique - n'est pas exempt de difficultés ?
Cette situation, pointée par l'Académie nationale de médecine en octobre dernier, intervient de surcroît alors que cette vaccination est sujette à débats. Les sages de l'Académie se sont prononcés pour la suppression de son caractère obligatoire, au profit d'une vaccination ciblée uniquement sur les enfants à risque. A condition toutefois qu'une refonte de la politique générale de lutte contre la tuberculose soit parallèlement entreprise, que ce soit en terme de dépistage, de suivi des traitements ou de surveillance de la maladie.

Cf www.academie-medecine.fr, www.inserm.fr et www. invs.sante.fr


Commentaires perso : comment leur faire confiance ? on voit bien que c'est uniquement commercial. Ils retirent le vaccin sous menace de se faire condamner par l'OMS (d'après mon médecin). Donc c'est mauvais. Et ils le laissent en pharmacie jusqu'à janvier 2006... Des stocks à écouler !! c'est révoltant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fofibou.free.fr
Catherine

avatar

Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: BCG   Sam 26 Nov 2005 - 13:32

si c'était pas à gerber, j'en rirais! toujours des raisonnements aussi tordus, tout ça pour ne pas dire "comment retirer discrètement une vaccination dangereuse sans trop attirer l'attention et mettre ainsi en péril un buisness colossal?" Parceque va falloir m'expliquer pourquoi, subitement, la fameuse couverture vaccinatoire qui n'est efficace que si on pique au minimum 80% de bénéfices...euh pardon, de gens...peut tout à coup être tout à fait acceptable en ne ciblant que les individus à risques euh...? Je dirais même plus: serais-ce la chambre à gaz des temps moderne?! on va piquer les personnes déjà exposées et risquer ainsi - encore une fois - un croisement des souches sauvages avec des souches vaccinatoires...à moins que la souche sauvage n'existe plus depuis longtemps chut mais ça c'est un argument qu'ils ne risquent pas de sortir au risque de devoir donner des explications...

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
siobhan

avatar

Nombre de messages : 1816
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: BCG   Mer 30 Nov 2005 - 20:48

oui c'est à gerber... et moi je suis verte parce que j'ai fait vacciner mon fils comme un pauvre gourde...me suis bien faite avoir... et il n'est même pas en collectivité...
comme je regrette...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine

avatar

Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: BCG   Mer 30 Nov 2005 - 22:09

ouai, moi aussi je regrette... Sad

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
Matrona

avatar

Nombre de messages : 4212
Age : 46
Date d'inscription : 03/10/2005

MessageSujet: Re: BCG   Jeu 1 Déc 2005 - 1:05

J'ai réussi à éviter le BCG à Hélios... au prix d'un changement de pédiatre. Rolling Eyes Comme j'ai déjà dû vous le dire, la 1e que j'avais vue avait donné pour seule réponse à mes questions - pourtant précises - sur les vaccins : "vous savez, les vaccins c'est un progrès". Shocked
J'ai en revanche choisi de lui faire le Pentavac en connaissance de cause après discussion avec ma nouvelle pédiatre (m'expliquant pourquoi le Pentavac est préférable au Tétravac à son avis) et avec mon oncle (lui aussi pédiatre, qui voit des gamins crever de complications de coqueluches dans son service de réanimation).
Pour le BCG, je n'ai rien dit encore, mais elle a pris les devants : inutile si bébé n'est pas en collectivité dans un quartier à risques, avec une immigration récente... manque de pot, la majorité des cas en France sont recensés au nord de Paris. Sad Comme on a un an devant nous, on n'a rien fait, et la dernière fois elle m'a dit spontanément : "pour le BCG, quand il entrera en jardin d'enfants, je vous ferai un papier". Smile Elle est cool ma pédiatre ! bisou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolilune

avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Meyzieu 69
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: BCG   Ven 24 Mar 2006 - 16:16

Je reviens à la charge à propos de ce fichu BCG. D'après la gastro-pédiatre de mon fiston, il est dès à présent réservé aux "populations à risque" , elle m'a même montré le papier.
Hors, la halte-garderie refuse toujours de prendre Timéo car les décrets d'application ne sont pas encore parus. Grrrr !!!
En plus, le médecin généraliste qui suit la famille refuse de le faire car la forme intra-dermo sous-cutanée est très délicate à pratiquer et comporte des risques.
Pour couronner le tout, je viens de réaliser que mon fils a passé 1 an en crèche familiale (dans le jura) et personne ne m'avait fait ch*** avec ce vaccin !!
marteau grrr euh...? fou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine

avatar

Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: BCG   Ven 24 Mar 2006 - 16:21

lolilune a écrit:
... il est dès à présent réservé aux "populations à risque" ...

Génial Rolling Eyes ce sont les enfants les plus "fragiles" qui vont avoir le privilège d'être farcis à toutes les sauces marteau

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
Matrona

avatar

Nombre de messages : 4212
Age : 46
Date d'inscription : 03/10/2005

MessageSujet: Re: BCG   Ven 24 Mar 2006 - 22:26

Lolilune j'ai exactement le même problème que toi ! Ma pédiatre est plutôt hostile... elle m'a proposé un certificat que la halte garderie ne veut pas. Du coup, je suis très indécise (elle m'a proposé defaire une injection partielle seulement à toute petite dose, mais à quoi bon si c'est l'affaire de quelques mois ?)
Je suis dégoûtée de tout cela... QUI décide des décrets, que je les harcèle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine

avatar

Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: BCG   Ven 24 Mar 2006 - 23:00

http://www.legifrance.gouv.fr/html/index.html

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
Matrona

avatar

Nombre de messages : 4212
Age : 46
Date d'inscription : 03/10/2005

MessageSujet: Re: BCG   Sam 25 Mar 2006 - 0:39

CODE DE LA SANTE PUBLIQUE (Nouvelle partie Réglementaire)

Article R3112-1
(Décret nº 2005-1608 du 19 décembre 2005 art. 2 Journal Officiel du 22 décembre 2005 en vigueur le 1er janvier 2006)

Sont soumis à la vaccination obligatoire par le vaccin antituberculeux BCG :
A. - Les enfants de moins de six ans accueillis :
1º Dans les établissements, services et centres mentionnés à l'article L. 2324-1 ;
2º Dans les écoles maternelles ;
3º Chez les assistantes maternelles ;
4º Dans les pouponnières et maisons d'enfants à caractère sanitaire relevant de l'article L. 2321-1 ;
5º Dans les établissements mentionnés aux 1º, 2º et 3º de l'article L. 312-1 du code de l'action sociale et des familles.
B. - Les enfants de plus de six ans, les adolescents et les jeunes adultes qui fréquentent :
1º Les établissements d'enseignement du premier et du second degré ;
2º Les établissements mentionnés aux 1º, 2º, 3º et 4º de l'article L. 312-1 du code de l'action sociale et des familles.
C. - Les étudiants en médecine, en chirurgie dentaire et en pharmacie ainsi que les étudiants sages-femmes et les personnes qui sont inscrites dans les écoles et établissements préparant aux professions de caractère sanitaire ou social énumérées ci-après :
1º Professions de caractère sanitaire :
a) Aides-soignants ;
b) Ambulanciers ;
c) Audio-prothésistes ;
d) Auxiliaires de puériculture ;
e) Ergothérapeutes ;
f) Infirmiers et infirmières ;
g) Manipulateurs d'électro-radiologie médicale ;
h) Masseurs-kinésithérapeutes ;
i) Orthophonistes ;
j) Orthoptistes ;
k) Pédicures-podologues ;
l) Psychomotriciens ;
m) Techniciens d'analyses biologiques ;
2º Professions de caractère social :
a) Aides médico-psychologiques ;
b) Animateurs socio-éducatifs ;
c) Assistants de service social ;
d) Conseillers en économie sociale et familiale ;
e) Educateurs de jeunes enfants ;
f) Educateurs spécialisés ;
g) Educateurs techniques spécialisés ;
h) Moniteurs-éducateurs ;
i) Techniciens de l'intervention sociale et familiale.

Article R3112-2
(Décret nº 2004-635 du 30 juin 2004 art. 1 Journal Officiel du 2 juillet 2004)
(Décret nº 2005-1608 du 19 décembre 2005 art. 2 Journal Officiel du 22 décembre 2005 en vigueur le 1er janvier 2006)

Sont également soumis à la vaccination obligatoire par le vaccin antituberculeux BCG :
1º Les personnes qui exercent une activité professionnelle dans les établissements ou services mentionnés au A de l'article R. 3112-1 ainsi que les assistantes maternelles ;
2º Les personnes qui exercent une activité professionnelle dans les laboratoires d'analyses de biologie médicale ;
3º Les personnels des établissements pénitentiaires, des services de probation et des établissements ou services de la protection judiciaire de la jeunesse ;
4º Le personnel soignant des établissements et services énumérés ci-après ainsi que les personnes qui, au sein de ces établissements, sont susceptibles d'avoir des contacts répétés avec des malades tuberculeux :
a) Etablissements de santé publics et privés, y compris les établissements mentionnés à l'article L. 6141-5 ;
b) Hôpitaux des armées et Institution nationale des invalides ;
c) Services d'hospitalisation à domicile ;
d) Dispensaires ou centres de soins, centres et consultations de protection maternelle et infantile ;
e) Etablissements d'hébergement et services pour personnes âgées ;
f) Structures prenant en charge des malades porteurs du virus de l'immuno-déficience humaine ou des toxicomanes ;
g) Centres d'hébergement et de réinsertion sociale ;
h) Structures contribuant à l'accueil, même temporaire, de personnes en situation de précarité, y compris les cités de transit ou de promotion familiale ;
i) Foyers d'hébergement pour travailleurs migrants.
5º Les sapeurs-pompiers des services d'incendie et de secours.

Article R3112-3
(Décret nº 2005-1608 du 19 décembre 2005 art. 2 Journal Officiel du 22 décembre 2005 en vigueur le 1er janvier 2006)

Sont dispensées de l'obligation vaccinale, les personnes mentionnées aux articles R. 3112-1 et R. 3112-2 lorsqu'un certificat médical atteste que cette vaccination est contre-indiquée.
Les contre-indications à la vaccination par le vaccin antituberculeux BCG sont définies par arrêté du ministre chargé de la santé, pris après avis du Conseil supérieur d'hygiène publique de France.

Article R3112-4
(Décret nº 2004-635 du 30 juin 2004 art. 2 Journal Officiel du 2 juillet 2004)
(Décret nº 2005-1608 du 19 décembre 2005 art. 2 Journal Officiel du 22 décembre 2005 en vigueur le 1er janvier 2006)

Sont considérées comme ayant satisfait à l'obligation de vaccination par le vaccin antituberculeux BCG les personnes apportant la preuve écrite de cette vaccination. Satisfont également à cette obligation les étudiants énumérés au C de l'article R. 3112-1 et les personnes mentionnées à l'article R. 3112-2 qui présentent une cicatrice vaccinale. Un arrêté du ministre chargé de la santé après avis du Conseil supérieur d'hygiène publique de France détermine les conditions dans lesquelles la cicatrice peut être considérée comme une preuve d'une vaccination par le BCG.

Article R3112-5
(Décret nº 2005-1608 du 19 décembre 2005 art. 2 Journal Officiel du 22 décembre 2005 en vigueur le 1er janvier 2006)

Les techniques et les modalités d'exécution de la vaccination par le BCG ainsi que les personnes habilitées à la pratiquer sont définies par arrêté du ministre chargé de la santé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matrona

avatar

Nombre de messages : 4212
Age : 46
Date d'inscription : 03/10/2005

MessageSujet: Re: BCG   Sam 25 Mar 2006 - 0:41

J.O n° 174 du 29 juillet 2004 page 13511
texte n° 48

Arrêté du 13 juillet 2004 relatif à la pratique de la vaccination par le vaccin antituberculeux BCG et aux tests tuberculiniques

Le ministre de la santé et de la protection sociale,

Vu le code de la santé publique, et notamment les articles L. 3112-1 et R. 3112-1 à R. 3112-5 ;

Vu le décret n° 2002-194 du 11 février 2002 relatif aux actes professionnels et à l'exercice de la profession d'infirmier ;

Vu les avis du Conseil supérieur d'hygiène publique de France, section des maladies transmissibles, du 21 juin 2002, du 15 novembre 2002 et du 14 mars 2003,

Arrête :


Article 1

Les contre-indications mentionnées à l'article R. 3112-3 du code de la santé publique sont les suivantes :

- contre-indications définitives : déficits immunitaires congénitaux ou acquis, notamment dus au virus de l'immunodéficience humaine (VIH) ;

- contre-indications temporaires : dermatoses étendues en évolution.

Un enfant né de mère infectée par le virus de l'immunodéficience humaine présente une contre-indication au vaccin BCG aussi longtemps que la preuve de sa non-infection par le VIH n'a pas été faite.


Article 2

La vaccination par le vaccin antituberculeux BCG n'a pas lieu d'être réalisée chez les personnes dont l'intradermoréaction à la tuberculine est positive selon les critères définis à l'article 3.

Il n'y a pas lieu de revacciner une personne ayant eu une première vaccination, même en cas d'intradermoréaction à la tuberculine négative.

La technique vaccinale de référence se fait par voie intradermique selon une posologie adaptée à l'âge. Toutefois, chez l'enfant jusqu'à trois ans, la vaccination par multipuncture peut être utilisée.

Conformément à l'article R. 3112-4 du code de la santé publique, les personnes pour lesquelles la cicatrice vaccinale est considérée comme une preuve de la vaccination par le vaccin antituberculeux BCG sont les personnes nées après la suspension de l'obligation de vaccination antivariolique par la loi n° 79-520 du 2 juillet 1979 relative à la vaccination antivariolique. Ne sont pas admises à présenter cette preuve les personnes mentionnées aux articles D. 3111-19 et D. 3111-20.


Article 3

L'intradermoréaction (IDR) à la tuberculine consiste en l'injection intradermique d'un volume de 0,1 ml de tuberculine PPD (dérivé protéinique purifié), soit 5 unités de tuberculine liquide. La lecture se fait quarante-huit à soixante-douze heures plus tard, par la mesure du diamètre de l'induration en millimètres. Le seuil de positivité est de 5 millimètres ; en dessous de 5 millimètres, l'intradermoréaction est considérée comme négative. Toute positivation de l'IDR ou toute augmentation d'au moins 10 millimètres du diamètre de l'induration par rapport à une IDR antérieure impose des investigations complémentaires à la recherche d'une tuberculose infection ou d'une tuberculose maladie.

L'IDR n'a pas lieu d'être pratiquée à titre systématique, notamment après la vaccination par le BCG.

Elle doit être pratiquée :

1° Pour vérifier l'absence de tuberculose infection ou de tuberculose maladie avant la primovaccination. Toutefois, les nouveau-nés sont vaccinés sans test préalable ;

2° Dans l'enquête autour d'un cas de tuberculose ;

3° Comme aide au diagnostic de la tuberculose ;

4° Comme test de référence dans le cadre de la surveillance des membres des professions énumérées aux articles R. 3112-1 et R. 3112-2 du code de la santé publique.


Article 4

La vaccination et l'intradermoréaction sont réalisées par un médecin, un infirmier ou une infirmière, dans les conditions prévues par le décret du 11 février 2002 susvisé. La lecture de l'intradermoréaction est faite par un médecin.

Les modalités et les résultats quantitatifs des intradermoréactions tuberculiniques, les modalités techniques de la vaccination ainsi que le numéro de lot et la date de péremption du vaccin doivent être consignés sur le carnet de santé ou, à défaut, sur un carnet de vaccination ou l'équivalent.


Article 5

L'arrêté du 5 septembre 1996 relatif à la pratique de la vaccination par le vaccin antituberculeux BCG et aux tests tuberculiniques est abrogé.


Article 6

Le directeur général de la santé est chargé de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

***

Circulaire DGS/SD5 C n° 2005-457 du 5 octobre 2005 relative à la pratique de la vaccination par le vaccin antituberculeux BCG par voie intradermique
Bulletin officiel du ministère chargé de la santé n° 2005/11 p. 124
(Conséquences de la cessation de la commercialisation du vaccin BCG par multipuncture Monovax)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: BCG   Sam 25 Mar 2006 - 0:51

et on "risque" quoi si on est hors la loi ??? chut
Revenir en haut Aller en bas
Matrona

avatar

Nombre de messages : 4212
Age : 46
Date d'inscription : 03/10/2005

MessageSujet: Re: BCG   Sam 25 Mar 2006 - 0:59

De se voir refuser l'entrée de la halte garderie, de la crèche ou de l'école.
Et depuis janvier avec le vaccin intradermique qui laisse une cicatrice et la suspicion sur les pédiatres qui refusent la vaccination systématique (certificats de contre indication de complaisance), la "vaccination du carnet de santé" peut ne pas être crue (une nenette que j'ai rencontrée a même eu un problème car on ne croyait pas qu'elle avait fait le monovax !!!)

Problème surtout dans les régions "à risques" où les PMI font du zèle : Paris et Ile-de-France, PACA. A Paris, pas de BCG, pas de place ! Aucune exception sauf VIH.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: BCG   Sam 25 Mar 2006 - 1:14

chut mes enfants sont scolarisés .....
Revenir en haut Aller en bas
Catherine

avatar

Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: BCG   Sam 25 Mar 2006 - 13:18

J'ai pas bien cherché, mais que raconte le nouveau "Décret n° 2006-331 du 21 mars 2006 modifiant certaines dispositions
du code de l'action sociale et des familles relatives aux vaccinations" ?
euh...?

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
Matrona

avatar

Nombre de messages : 4212
Age : 46
Date d'inscription : 03/10/2005

MessageSujet: Re: BCG   Dim 26 Mar 2006 - 0:29

Je vais regarder.

Youyoute : tu ne dois pas habiter une région à risques pour qu'ils ne t'emmerdent pas (à Paris, c'est impossible).

Après avis de mon oncle et réflexion, on va vacciner finalement et accepter la place en halte garderie. Voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matrona

avatar

Nombre de messages : 4212
Age : 46
Date d'inscription : 03/10/2005

MessageSujet: Re: BCG   Dim 26 Mar 2006 - 0:35

Je copie d'abord, je lis ensuite :



--------------------------------------------------------------------------------

J.O n° 69 du 22 mars 2006 page 4305
texte n° 24

Décrets, arrêtés, circulaires
Textes généraux
Ministère de la santé et des solidarités


Décret n° 2006-331 du 21 mars 2006 modifiant certaines dispositions du code de l'action sociale et des familles relatives aux vaccinations

NOR: SANA0621116D




Le Premier ministre,

Sur le rapport du ministre de la santé et des solidarités,

Vu le code de la santé publique, notamment ses articles L. 3111-1 à L. 3111-8 et L. 3112-1 ;

Vu le code de l'action sociale et des familles, notamment ses articles D. 312-36, D. 312-139 et D. 312-144,

Décrète :





Article 1


A l'article D. 312-36 du code de l'action sociale et des familles, les mots : « , complétées le cas échéant par les vaccinations contre la rubéole, la rougeole et les oreillons » sont supprimés.


Article 2


Au troisième alinéa de l'article D. 312-139 du même code, les mots : « ou recommandés pour les enfants hébergés en collectivité, » sont supprimés.


Article 3


Au premier alinéa de l'article D. 312-144 du même code, les mots : « ou de vaccination des enfants » sont supprimés.


Article 4


Le ministre de la santé et des solidarités est chargé de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.



Fait à Paris, le 21 mars 2006.



Dominique de Villepin



Par le Premier ministre :



Le ministre de la santé et des solidarités,

Xavier Bertrand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Also & Co
modo
avatar

Nombre de messages : 11560
Age : 43
Localisation : Lugdunum!
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: BCG   Dim 26 Mar 2006 - 0:38

Mon doc n'a pas vacciner ses propres enfants et elles sont allées en crèche.
Il fait si on ne veut pas faire vacciner ses enfants un certificat de contrindication pour le vaccin et dit qu'il ne connait personne qui va prendre le risque d'aller contre ce genre de certificat.
euh

_________________
Also, maman de 4 poulettes sorties de l'oeuf en 2004, 2005, 2008 et 2010 et d'un poulet en 2014!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matrona

avatar

Nombre de messages : 4212
Age : 46
Date d'inscription : 03/10/2005

MessageSujet: Re: BCG   Dim 26 Mar 2006 - 0:55

Après modification des articles ça donne :

CODE DE L'ACTION SOCIALE ET DES FAMILLES
(Partie Réglementaire)

Article D312-36
(Décret nº 2005-11 du 6 janvier 2005 art. 2 Journal Officiel du 8 janvier 2005)
(Décret nº 2006-331 du 21 mars 2006 art. 1 Journal Officiel du 22 mars 2006)

Sauf contre-indication expresse notifiée par le médecin traitant, les enfants satisfont aux obligations vaccinales prévues par la loi.

Article D312-139
(Décret nº 2006-331 du 21 mars 2006 art. 2 Journal Officiel du 22 mars 2006)

L'enfant, au cours de son séjour, bénéficie d'un examen médical au moins une fois par mois. Avant son départ de l'établissement, il fait l'objet d'un bilan médical.
Les résultats de ces examens figurent sur sa fiche médicale et sur son carnet de santé mis à jour.
Tout enfant qui, à son entrée dans l'établissement, n'a pas reçu les vaccinations obligatoires doit les recevoir, le plus tôt possible après son admission, sauf contre-indication.

Article D312-144
(Décret nº 2006-331 du 21 mars 2006 art. 3 Journal Officiel du 22 mars 2006)

En cas de maladie contagieuse survenant dans l'établissement, le médecin responsable envisage les mesures à prendre avec le médecin inspecteur départemental de santé publique. Il peut procéder à l'éviction des malades et à l'isolement immédiat des suspects, suspendre les admissions, procéder à la recherche des porteurs de germe parmi les enfants et le personnel, imposer des mesures de désinfection des locaux et, d'une manière générale, exiger toute mesure utile déterminée en fonction des instructions générales du ministre chargé de la santé.
Des mesures analogues sont prises si des cas de maladie contagieuse surviennent dans la commune où se trouve l'établissement et dans des conditions telles qu'elles font craindre la pénétration de cette maladie dans l'établissement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matrona

avatar

Nombre de messages : 4212
Age : 46
Date d'inscription : 03/10/2005

MessageSujet: Re: BCG   Dim 26 Mar 2006 - 0:57

Ce qui change si j'ai bien compris :
- Les vaccins "recommandés" (et non les "obligatoires") ne sont plus exigibles pour entrer en collectivité.
- En cas d'épidémie, le médecin de la collectivité ne procède plus à la vaccination des enfants.

C'est aussi ce que vous comprenez ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matrona

avatar

Nombre de messages : 4212
Age : 46
Date d'inscription : 03/10/2005

MessageSujet: Re: BCG   Dim 26 Mar 2006 - 1:01

A Paris, la PMI qui contrôle tous les établissements n'accepte AUCUn certificat de contre indication au BCG sauf si la mère est séropo ou que l'enfant a une déficience immunitaire. Tout est contrôlé, impossible d'en réchapper (encore moins dans un établissement qui vient juste de recevoir son agrément et compte bien ne pas le perdre !)
A paris c'est spécial, comme en PACA : forte immigration récente, de nombreux enfants retournent au pays régulièrement, suceptibles de ramener des germes. Ca ne tiendrait qu'à moi je prendrais le risque, mais comme ils concentrent la majorité des cas de méningite tuberculeuse de toute la France (Paris intra muros est je crois juste devant la Seine-Saint-Denis)... ils n'ont aucune souplesse. Heureusement qu'en province où les risques sont moindres, il y a plus de souplesse... extra-terrestre

Mon coup de fil à mon oncle ne m'a valu qu'un conseil : faire le ROR en plus (que je ne ferai pas). Tout récemment dans son service hospitalier à Dijon, il a vu trois gamins avec des encéphalites dues à des rougeoles et qui vont rester débiles. On peut le comprendre... mais faire d'autres choix. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: BCG   Dim 26 Mar 2006 - 1:07

Matrona a écrit:
Je vais regarder.

Youyoute : tu ne dois pas habiter une région à risques pour qu'ils ne t'emmerdent pas (à Paris, c'est impossible).

Après avis de mon oncle et réflexion, on va vacciner finalement et accepter la place en halte garderie. Voilà.

j'habite en seine et marne chut
Revenir en haut Aller en bas
Matrona

avatar

Nombre de messages : 4212
Age : 46
Date d'inscription : 03/10/2005

MessageSujet: Re: BCG   Dim 26 Mar 2006 - 1:19

Pas la même PMI. C'est d'eux que ça dépend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwina



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 08/02/2006

MessageSujet: Re: BCG   Lun 27 Mar 2006 - 16:04

Nous on a fait un "papier magique" de contre indication.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matrona

avatar

Nombre de messages : 4212
Age : 46
Date d'inscription : 03/10/2005

MessageSujet: Re: BCG   Mar 28 Mar 2006 - 0:03

Ben vous avez bien de la chance que vos papiers soient acceptés. Sad

Hélios fait le Tubertest lundi, et le vaccin (dose réduite) jeudi. Ce sera ma mère qui l'accompagnera ; le seul rdv possible tombait un jour de colloque pour moi, et j'aime autant qu'il en soit ainsi : il ne ressentira pas mon stress. confus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BCG   

Revenir en haut Aller en bas
 
BCG
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Naturel :: En famille :: Santé des enfants, on va dire avant six ans...-
Sauter vers: