pour une parentalité douce et respectueuse
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ingérable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninon



Nombre de messages : 2400
Age : 37
Localisation : var
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: ingérable   Dim 5 Oct 2008 - 22:47

ces dernier temps théo est en pleine rebellion, il y a des moments, très souvent, où je peux dire ce que je veux et sur tous les tons, y a que si je gueule (et pas qu'un peu ) qu'il m'écoute, enfin qu'il m'obéit, parce que même si je commence en parlant je finit fatalement par ordonner, j'ai horreur de ça !! bon il a rarement fait ce que je lui demandais juste parce que je lui demandais, mais au moins avant je pouvais lui expliquer les choses, ou lever un peu le ton si nécessaire... maintenant il lui arrive de chantonner, en tous cas de faire comme si je n'existais même pas marteau. et c'est carrément génant quand il s'agit de trucs genre " ne t'arrête pas au milieu de la route quand on traverse" ou "arrête de cracher sur les gens"
et c'est tout le temps ou presque, et moi qui ne suis déjà pas très patiente en ce moment je suis une vraie mauvaise mère, à crier tout le temps, à bout de nerfs, ce dernier mois ma main est partie plusieurs fois Embarassed, même sur sa joue, ce soir encore, en générale ça part quand il fait mal à sa soeur, ou à moi... parce qu'en plus d'en faire qu'à sa tête il est assez violent. alors j'ai l'air maline en lui disant que la violence ne règle rien et vlan...Embarassed Embarassed Embarassed j'aime pas la mère que je suis en ce moment, et je ne sais plus par quel bout le prendre. le 20 j'ai un 1er rendez-vous chez un pédo-psy, mais en attendant ? et puis ça sera pas non plus la solution miracle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine



Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: ingérable   Dim 5 Oct 2008 - 23:00

confus fais gaffe quand même avec la solution pédo-psy euh le problème vient rarement (jamais? euh...? ) de l'enfant (et je fais pas la maligne hein! je suis complètement dans la même galère et je souque à mort Rolling Eyes ) or, chercher une solution chez l'enfant, c'est conclure tacitement qu'il est/a le problème euh

perso, c'est sur moi que je bosse avec une thérapeute (et le papa aussi! pfiouh ! ) Sur le site de Filliozat y a des adresses de thérapeutes formés chez elle (perso j'en ai trouvé une de formation Solter pom-pom girl )

bisou soleil

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
kro
modo


Nombre de messages : 11899
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: ingérable   Dim 5 Oct 2008 - 23:46

nijuclem a écrit:
maintenant il lui arrive de chantonner, en tous cas de faire comme si je n'existais même pas

Perrine fait parfois des trucs comme ça en ce moment. Genre le soir, elle est branchée sur 220, et si on lui dit qu'il est l'heure d'aller se coucher, elle va exprès se cacher partout dans la maison en riant comme une folle. Rolling Eyes

A ce moment là, je la prends, je l'immobilise, et je la force à me regarder dans les yeux. En général, elle continue à se marrer comme un bossu sans faire attention à ce que je dis, mais je lui parle quand même (sans crier, même si il est évident qu'elle ne m'entend pas puisqu'elle rit trop fort). Je lui dis "perrine, non, là, je ne rigole plus, regarde moi bien perrine, est-ce que je rigole, là? Si tu continues à faire la folle comme ça alors que tu es fatiguée et qu'il est l'heure de se coucher, ton papa n'aura plus le temps de te lire une histoire, donc tu iras au lit sans histoire. Je ne suis pas en train de rire, là". Je continue comme ça jusqu'à ce qu'il me semble qu'elle se calme. Quand elle ne se calme pas vite, je me contente de l'immobiliser sans rien dire, d'un air très sérieux, et quand elle semble à nouveau se calmer, je recommence à parler.

Voila, en général, ça marche, elle finit par intégrer le fait qu'il faut qu'elle se calme pour avoir une histoire et elle finit par aller se coucher sans problème. le truc, je trouve, c'est d'être le plus chiant possible, c'est-àdire pas faire des trucs "rigolo" comme crier, s'énerver, lui courir après, faire des menaces, non, rien qui sorte de l'ordianire, un ton monocorde, une immobilisation, sans avoir l'air d'être particulièrement énervé ou quoi que ce soit, ça marche bien justement parce que pour elle, ça n'a plus rien d'amusant du tout, donc elle préfère passer à autre chose plutôt que de continuer à s'ennuyer à m'écouter parler calmement (mais fermement).

Bon, ça vaut ce que ça vaut, hein... Ma fille n'a jamais été très difficile, et ça marche assez bien sur elle. Mais je crois vraiment en ce truc de faire un truc super chiant pour justement pas qu'il ait envie de continuer dans la même voie. euh

(aujourd'hui, j'ai complètement foiré mon coup car elle riait tellement de bon coeur qu'elle a fini par me faire rire aussi... Laughing Rolling Eyes )

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninon



Nombre de messages : 2400
Age : 37
Localisation : var
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: ingérable   Lun 6 Oct 2008 - 0:17

cath, en fait je vais voir un psy avec lui, pour lui, pour moi, pour nous.... c'est un psy spécialisé dans les gamins mais j'y vais surtout pour essayer de trouver les meilleurs réponses au problèmes posés... peut-être que si je vivais avec un papa qui ait la même conception de l'éducation que moi je n'aurais pas besoin d'aller "consulter" mais là je me sens paumée et je ne comprend plus ce que me "dit" mon fils à travers son comportement euh

mamy j'ai essayé un peu pareil mais j'avais peut-être pas assez de patience, et théo a de l'endurance... mais du coup je réessayerai à l'occasion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
àtiredailes



Nombre de messages : 7560
Age : 42
Localisation : Lozère
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: ingérable   Lun 6 Oct 2008 - 10:42

J'imagine que tu te sens dans un impasse Sad

Le truc de Mamy, c'est bien, mais pour des enfants "cools", je sais que cela marche avec les miennes, mais pas avec les gamins d'amis, déjà passés a stade supérieur...sauf qu'il a papa et maman pour gérer...mais ils ont quand même en galère Sad

J'espère que tu vas trouver ton chemin, comme le dit Cath', et comme tu en as conscience, tu as autant besoin d'être aidée que lui...en tant que parents, je pense qu'on a tous, à un moment ou un autre, besoin d'une aide extérieure...

arc en ciel arc en ciel bisou arc en ciel arc en ciel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine



Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: ingérable   Lun 6 Oct 2008 - 10:54

ce que je veux dire, c'est qu'on est particulièrement vulnérable quand on se sent inconpétent et paumé et dans ces conditions, les mauvais conseils nous font faire encore plus de connerie, or les mauvais thérapeutes sont très généreux en mauvais conseils et très doués en culpabilisation Rolling Eyes bam c'est culturel la conception psy que les enfants ont besoin d'être éduquer, qu'ils naissent avec des défauts qu'il faut corriger, j'ai vraiment eu du mal à trouver la bonne thérapeute qui m'aide réellement à progresser au lieu de m'enfoncer encore plus, rien qu'à cause de ce concept culturel sur l'éducation euh sois donc très prudente de ne pas présenter ton enfant à n'importe qui, testes le seule avant prière bisou coeurs

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
olganisa



Nombre de messages : 375
Age : 44
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: ingérable   Mar 7 Oct 2008 - 15:54

Je ne comprends pas le raisonnement Catherine, tu voudrais dire que l'enfant n'a pas besoin d'être éduquer, que "par défaut" il pousserait et grandirait sans encombre et que c'est nous qui influerions sur son comportement, jusqu'à la rendre "insupportable" ou "intolérable", etc... selon ce que chacun retient. Mais c'est encore plus culpabilisant, donc ce n'est pas ce que tu dois vouloir dire.

Nijuclem je ne sais pas si ça peut te conforter mais sache que je me suis bien souvent trouvée dans cette situation avec mon aîné que je qualifierai de dur. J'en ai pleuré parfois de mes réactions à son encontre, nous nous rendions malheureux tous les deux. Mais il semblerait que depuis qq temps il soit devenu "raisonnable", à savoir qu'il peut entendre les arguments, même si laisse toujours libre cours à sa colère, ce que je tolère parfaitement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine



Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: ingérable   Mar 7 Oct 2008 - 19:45

ça n'a rien de culpabilisant, "l'alchimie" ne résulte pas que de la mère, mais de tout l'environnement Wink A priori, l'enfant à la base va bien et est "positif"; quand les problèmes surgissent, la cause n'est pas endogène mais exogène, autrement dit l'enfant ne fait que réagir/inter-agir/dialoguer comme il peut avec ce qu'il a. La vraie solution n'est donc pas, AMHA, chez l'enfant mais à l'extérieur, autour de lui; cela dit je ne suis pas en train de dire qu'il n'y a que ça qui "marche"... encore faut-il définir "ce qui marche": une solution pour l'épanouissement de l'enfant (et ça peut être très dur à mettre en place pour les adultes névrosés que nous sommes, c'est sûr! pfiouh ! ) ou une solution pour la tranquilité des adultes (par exemple (je caricature hein! tire la langue ) un bon coup de ceinture pour apprendre à un môme de pas moufter (ah non tiens, je caricatures pas tant que ça confus )

Bref, pour revenir à nos moutons, enfin nos psy, faudrait pas oublier qu'ils ont eu la même éducation judéo-chrétienne, que leur identité aussi s'est construite dessus et qu'en plus ils vénèrent pour la plupart ce diplôme qui leur permet enfin d'exister rit jaune ouai, chuis rude prout nananèèèreuh sérieusement, la psychologie traditionnelle repose sur des principes d'éducation vieux comme le monde et est loin d'être revisitée dans les facultés à l'aube de l'aire où les enfants commencent à peine à avoir un vague statut de personne. Le constat chez les conservateurs sera donc le plus souvent: Problème chez l'enfant=>solution chez l'enfant et rarement Problème de communication=>adaptation de l'environnement

Bon, c'est pas plus clair, chuis fatiguée Laughing

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ingérable   Mar 7 Oct 2008 - 23:14

nijuclem, je te comprends parfaitement, et je suis un peu dans la même situation que toi.
Nous avons en plus des soucis de sommeil avec Wayra, et depuis mon retour de la maternité ça a tourné au cauchemar. Depuis hier ça va mieux, on a trouvé un compromis.

Je suis assez d'accord avec Catherine, et je te dirais comme elle, fais attention avec les pédo-psy... J'avais consulté avec Wayra lors de la première crise de sommeil. Mon intention était de demander de l'aide pour comprendre mon enfant, car justement, la communication ne se faisait plus, et j'étais (nous "étions" avec mon mari) complètement démunis. La première psy qu'on a vu m'a fait fuir... Elle a commencé par me faire la morale en me faisant culpabiliser à mort et me disant que "ma culture" (équatorienne) n'était pas forcément à sa place ici en France, que ma fille avait du mal à suivre... Puis elle a fait la morale a ma fille en lui disant que les "enfants dorment dans leur lit, pas dans celui de leur parent...que cela est interdit"
Tout ça parece que à l'époque, devant les difficultés de sommeil de ma puce (qui comme maintenant, hurlait à l'heure de dormir) ne dormait que si elle était dans notre lit ou si on se mettait sur un matelas à côté de son lit. Pourtant j'avais bien dit que ce n'était le fait de dormir avec elle qui était un problème, mais celui de ne pas comprendre son désarroi, la peur, son désespoir, de ne pas trouver les mots pour l'apaiser....

Alors on a trouvé un pédo-psy vraiment bien, qui a su écouter et ne rien juger, ne pas porter le problème ni sur ma fille, ni sur nous... Nous avons fait quelques séances et un jour, au bout de 15 minutes de séance Wayra a rangé les jouets avec lesquels elle jouait, les a posé sur le bureau du psy et a dit, "c'est fini, on y va maman ?" Et la crise s'est terminé jusqu'à aujourd'hui
Nous aussi on va consulter, on a rendez-vous vendredi, j'espère que ça va nous aider, même si cette fois je comprends mieux la situation, j'ai quand même besoin d'aide.

Je te souhaite de trouver l'aide dont tu as besoin
Revenir en haut Aller en bas
olganisa



Nombre de messages : 375
Age : 44
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: ingérable   Ven 24 Oct 2008 - 15:58

argh je recherchais ce post depuis un moment et impossible de remettre la main dessus pour voir ta réponse Catherine. Je comprend ce que tu veux dire, mais mon fils ne m'incite pas à penser que seul il serait le meilleur des être humain, je pense que ca dépend des caractères. je ne trouve pas que l'empathie, le partage et l'entraide soient des qualités natives, instinctives ou innées chez l'enfant ou alors pas chez Rodrigue. J'ai l'impression que nous devons les leur inculquer.
Nous devons avec lui perpétuellement lui rappeler ça, il est tjrs dans la compétition même affective. Et tout ça me bloque, car je suis à l'opposé de ça, que je m'evertue avec lui à lui prouver que nous devons être équitable. J'ai l'impression de le "dresser" en ce sens.
Pour ce qui est des psy, je ne peux tout simplement pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninon



Nombre de messages : 2400
Age : 37
Localisation : var
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: ingérable   Mar 28 Oct 2008 - 14:31

houps, comment j'ai pu loupé la suite de ce post ?! du coup j'ai plein de trucs à répondre mais pas forcément le temps là...

kathy, olga, vos réponses m'encouragent, merci.

pour le psy, je m'étais justement posé la question de l'idée de l'éducation : je ne vais pas le voir pour lui demander comment éduquer mon fils, mais pour qu'il m'aide à comprendre ce dont il a besoin... ok les 2 sont liés mais c'est une nuance importante quand-même...

cath, olga, je pense un peu comme vous 2 (ben oui je trouve pas ça contrdictoire...) il est évident que l'enfant a besoin d'être guidé, sinon dame nature nous aurait fait comme les bébé crocodile ou je sais pas quelle espèce où les petits naissent sans les parents. je crois aussi que les enfants ont toute la matière à être de bons êtres humains, et qu'on est là pour leur donner les outils adéquats... mais tout ça c'est très théorique, voire abstrait, et dans le concret c'est vraiment chaud à gérer. alors que quelqu'un m'aide à faire le tri entre mes névroses, celles que je refile à mes enfants, leurs besoins réels, faire le tri aussi dans ma responsabilité de mère, trouver la bonne moyenne entre l'étouffement et l'abandon... pour tout ça je pense qu'un psy, un professionnel du décodage du langage subjectif, peut-être utile...

voilà, bon je vais aller m'occuper de mon fils plutôt que de papoter avec vous

message de théo : pom-pom girl coeurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olganisa



Nombre de messages : 375
Age : 44
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: ingérable   Mar 28 Oct 2008 - 18:56

tiens nous au courant, même si je n'en suis pas capable, je suis curieuse de ce qu'il/elle peut t'apporter dans ta relation avec ton fils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninon



Nombre de messages : 2400
Age : 37
Localisation : var
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: ingérable   Mar 28 Oct 2008 - 22:48

olganisa a écrit:
tiens nous au courant, même si je n'en suis pas capable, je suis curieuse de ce qu'il/elle peut t'apporter dans ta relation avec ton fils.

même si tu n'es pas capable de quoi ? blonde


ben déjà le 1er rdv où je suis allée seule m'a aidé à poser le problème, exposer la situation le plus clairement possible et sans complexe (bon pour ça je me suis un peu forcée). lui m'a surtout dit que pour me donner un avis il avait d'abord besoin de voir théo (jeudi), mais bon mine de rien du coup j'ai mieux ciblé ce que je supporte plus, et ce que je veux... et là ça rejoint clairement ce que dit cath...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ingérable   Aujourd'hui à 16:55

Revenir en haut Aller en bas
 
ingérable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ingérable
» STRESS ingérable
» mon bébé est ingérable
» salaires des ingénieurs ONE
» Dinde glacée à la poire et à l'érable - Kariole

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Naturel :: En famille :: Activités et éducation : moyens-grands et grands-
Sauter vers: