pour une parentalité douce et respectueuse
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 l'ecole à 3 ans..../separation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
olganisa



Nombre de messages : 375
Age : 44
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: l'ecole à 3 ans..../separation   Lun 3 Sep 2007 - 17:47

Comme les autres il faut que tu parles à ta petiote, elle peut être confiante mais elle ressent ta réticence ou peut etre est-elle inconsciemment tiraillé entre la volonté de son papa et celle de sa maman ?
Bien souvent quand je m'en voulais de laisser Vargo à la crèche, soit parce qu'il avait mal dormi, soit qu'il était un peu patraque, il pleurait, je pense qu'il ressentait mon sentiment de vouloir le garder, rester avec lui et il pleurait, me faisait des adieux franchement déchirants. Quand je rappelai dans la matinée, sa référente me disait le plus souvent que ces pleurs n'avaient pas durés (s'ils duraient c'est qu'il était vraiment malade).
Une autre chose, tu attends un autre bébé et j'imagine comment ce doit être dure de passer cette épreuve de séparation d'avec ta fille, alors que tu te rapproches de ce bébé dans ton ventre, tu dois avoir un fort sentiment de l"abandonner" pour vivre ta grossesse, il faut te sortir ça de la tête. Ta poulette grandit et a "peut être" des velléités de devenir une petite fille à l'école parmi les autres et un nouveau bébé arrive. Pour moi cette séparation a 3 ans n'a rien de choquant, parce que comparativement j'ai du me séparer plus tôt de mes enfants mais d'autres personnes respectueuses de sa personne, de ses envies, et de son caractère peuvent très bien s'en occuper et l'aimer (bien sûre pas autant que toi) mais je pense qu'il faut faire confiance à d'autres.
Enfin je rejoins Jessie, sur le fait d'adopter une position claire soit tu rejoins ton mari dans sadécision, soit tu t'y opposes fermement mais être dans l'indécision ne rendent pas les choses plus faciles pour toi et ta poulette.
Courage en tout cas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sona



Nombre de messages : 354
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Re: l'ecole à 3 ans..../separation   Lun 3 Sep 2007 - 21:32

j'y suis allée avec elle ce matin, il n'y a pas eu de separation, elle ne voulait pas et je n'ai pas du tout insisté (!!), j'ai juste proposé qu'elle fasse des activités sans ma presence en haut dans la mezzanine (ce qu'elle a fait à 2 reprises).
je suis vraiment turlupinée, je crois bcp d'enfants pleurent un peu pour la separation et que bcp de parents pensent que ce n'est pas grave et qu'apres 1 ou 2 fois tout roule ! effectivement c'est le tableau que l'on constate, mais moi je ne peux m'empecher de me dire que ces enfants se sont resignés et savent qu'ils doivent faire autrement, alors qu'est-ce que ca veut dire un enfant résigné ? un enfant qui sait qu'il n'aura pas toute la dose d'amour dont il a besoin de ses parents ?
je me dis que tous ceux qui ne pleurent sont deja habituéà faire sans leur parents, un enfant encore à 3 ans de quoi a-t-il envie d'etre avec ses parenst, non ? de voir d'autres enfants, mais avec ses parents ?

question idiote : ca existe des enfants qui n'ont jamais pleuré, rechigné de se separer de ses parents (parce qu'ils pouvaient vraiment s'en separer) ?? qu'on est le choix ou non (je crois que le bébé et l'enfant s'en fiche , lui il a SES besoins, il ne peut pas penser à ses parents avant lui ) je concois difficilement qu'il soit pret de lui meme à une separation en fait Suspect

apres je vois que l'endroit lui plait, certains enfants à qui elle fait des calins, 2 educatrices que j'aime bien (mm si bien sur elles ne sont pas dans l'ecoute des pleurs, mais ca ca doit pas exister....!!), elle me dit souvent qu'elle aime bien l'ecole (je comprends bien avec moi !), je me dis que ca pourrait etre sympa pour elle (moi j'aime bcp le lieu aussi, on est dans un appart, on cherche une maison-depuis un moment Rolling Eyes, et elle voudrait avoir un jardin avec un tobbogan et une balancoire.... ), mais voilà je me dis effectivement que je vais l'abondonner et que je concois difficilement aussi qu'avec mon etat d'esprit elle me dise que je peux la laisser là-bas, donc les alternatives seraient de la laisser pleurer un peu dans les bras d'une educatrice (classique, mais c'est qq chose qui me herisse les poils !!!!) ou ne plus 'y mettre....

ce serait plus facile si je savais que qq'un pouvait ecouter ses pleurs en cas de besoin, vraiment ecouter, laisser tout sortir, je me demande si ca existe ce genre de personnes qui acceptent les emotions..... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kro
modo


Nombre de messages : 11853
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: l'ecole à 3 ans..../separation   Lun 3 Sep 2007 - 21:58

sona a écrit:
question idiote : ca existe des enfants qui n'ont jamais pleuré, rechigné de se separer de ses parents (parce qu'ils pouvaient vraiment s'en separer) ??

Euh, oui, ça existe: j'en fais partie, ma soeur aussi et ma fille non plus n'a pas pleuré quand je me suis séparée d'elle pour la laisser chez la nounou. Et je connais des tas d'enfants qui n'ont pas non plus pleuré à la première séparation. euh

sona a écrit:
ce serait plus facile si je savais que qq'un pouvait ecouter ses pleurs en cas de besoin, vraiment ecouter, laisser tout sortir, je me demande si ca existe ce genre de personnes qui acceptent les emotions..... Crying or Very sad

Tu sais, je crois que tu as une vision vraiment négative de tout ça: regarde, ici, sur le forum, il y a des profs et des instit, et pourtant, beaucoup d'entrent nous pratiquent l'accompagnement des pleurs. Ma soeur a eu une insitit de petite section formidable qui écoutait toujours les émotions des petits (et je le sais car j'allais à toutes les récrés dans la classe de ma peite soeur pour aider la maitresse).

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sona



Nombre de messages : 354
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Re: l'ecole à 3 ans..../separation   Lun 3 Sep 2007 - 22:58

Citation :
Euh, oui, ça existe: j'en fais partie, ma soeur aussi et ma fille non plus n'a pas pleuré quand je me suis séparée d'elle pour la laisser chez la nounou. Et je connais des tas d'enfants qui n'ont pas non plus pleuré à la première séparation. euh

bon alors c'est du à quoi ? à 3 mois l'enfant n'a pas forcement besoin d'apres toi d'etre 24h/24 avec ses parents ? ca ne lui fait ni chaud ni froid de ne plus etre avec ses parents ?

Citation :
Tu sais, je crois que tu as une vision vraiment négative de tout ça: regarde, ici, sur le forum, il y a des profs et des instit, et pourtant, beaucoup d'entrent nous pratiquent l'accompagnement des pleurs. Ma soeur a eu une insitit de petite section formidable qui écoutait toujours les émotions des petits (et je le sais car j'allais à toutes les récrés dans la classe de ma peite soeur pour aider la maitresse)
tu veux dire qu'elle n'essayait pas d'arreter ses pleurs, de la "calmer" ?
je sais que là bas ce n'est pas vraiment pratiqué...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kro
modo


Nombre de messages : 11853
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: l'ecole à 3 ans..../separation   Mar 4 Sep 2007 - 14:54

sona a écrit:
bon alors c'est du à quoi ? à 3 mois l'enfant n'a pas forcement besoin d'apres toi d'etre 24h/24 avec ses parents ? ca ne lui fait ni chaud ni froid de ne plus etre avec ses parents ?

Dans les cas plus haut, c'était surtout pour des enfants de 3 ans et pas 3 mois: Wink je pense qu'effectivement, pour un enfant à qui on a bien expliqué le truc et qui a confiance en ses parents, une séparation à 3 ans, même si ce n'est pas obligatoirement de gaité de coeur, c'est pas forcément un traumatisme. Pour ma part, je me souivens que je comprenais que ma maman allait revenir, que j'allais faire des choses sympa à l'école, et que, même si ça ne me plaisait pas qu'elle s'en aille, c'était pas non plus "grave", dans le sens où elle ne m'abandonnait pas et où je savais pourquoi j'étais là et ce que j'allais y faire.

je crois qu'un enfant de 3 ans peut aussi faire la part des choses et prendre les choses du bon côté. Bon, peut-être que tous n'en sont pas capables au même age, j'en sais ien, mon expérience est limitée à ma fille Wink . En tous cas, pour ma fille, je vois que quand je la laisse chez la nounou, elle est partagée: c'est vrai qu'elle aimerait peut-être mieux que je reste (et encore, ça, c'était surtout au début), mais elle sait aussi que je dois aller bosser, qu'elle va sans doute faire des choses sympa chez la nounou, et que de toutes façons, je vais revenir: donc oui, il y a des trucs qui ne lui plaisent pas dans la situatin, mais il y a aussi des avantages, donc elle n'est pas "résignée", mais partagée.

sona a écrit:
tu veux dire qu'elle n'essayait pas d'arreter ses pleurs, de la "calmer" ?

Bah, oui, je l'ai déjà vu, mais c'est vrai que c'est assez rare, mais ça arrive.

Mais cela ne me perturbe pas outre mesure si quelqu'un essaye de calmer les pleurs de ma fille en mon absence: je vois la nounou, par exemple, elle n'arrive pas à écouter les pleurs, elle console systématiquement. Eh bien, ma fille pleure très peu, chez elle, mais elle se "rattrape" à la maison. Elle gère son truc. euh je crois qu'on ne peut pas demander à tout le monde d'avoir les mêmes opinions que nous sur tout, mais je pense aussi que les enfants s'en accomodent: meêm si l'idéal est d'accompagner les pleurs sur le moment, les accompagner plus tard, c'est bien aussi. Wink

_________________
Smile

caro


Dernière édition par le Mar 4 Sep 2007 - 23:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fofibou



Nombre de messages : 2798
Age : 36
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 09/10/2005

MessageSujet: Re: l'ecole à 3 ans..../separation   Mar 4 Sep 2007 - 15:13

Ici, Manon est rentrée à l'école ce matin. Moi un peu angoissée (comme je vous l'avais dit, je ne savais pas grand chose), mais en même temps nous étions éxcitées toutes les 2 et pleines d'espoir sur ce que nous allions y trouver.

En fait, elle a une maîtresse et un maître (vu que la maîtresse est aussi la directrice). Ils sont 26 Evil or Very Mad (en même temps je m'y attendais euh ). C'est une classe de PS et MS. L'Atsem a l'air chaleureuse... Il n'y a pas eu trop de pleurs dans la classe ce matin ,juste une petite fille. J'ai vu le mâitre passer un peu de temps avec elle mais après il l'a laissée pleurer pour accueillir aussi les autres.

Quand j'ai été la rechercher, c'est la maîtresse qui accueillait les parents un par un en demandant si l'enfant revenait l'AM. Moi, j'ai demandé si la sieste était obligatoire. Le oui évident m'a fait dire qu'elle ne reviendrait pas l'AM... et en fait Manon a insisté pour y retourner, malgré mes explications (il faudra dormir, alors qu'elle ne fait plus la sieste, ne pas mettre de couche, alors qu'elle en met pour dormir à la maison, ne pas emmener la tétine mais juste le doudou...) ça fait vraiment beaucoup pour une première journée mais je pense qu'elle a très bien compris tout ce que je lui ai dit et elle a quand même voulu y aller. Elle était très sûre d'elle... En l'accompagnant cet AM, j'ai demandé à l'ATSEM comment se passait le réveil (échelonné ?). Elle m'a dit que oui, que le premier jour ils arrivaient pas forcément à dormir, que c'était surtout un grand temps de repos, avec une histoire... Elle était très gentille, et avec Manon aussi. J'ai trouvé la maîtresse plus froide, mais bon en même temps une rentrée de maîtresse + directrice dans une nouvelle école pour elle, avec tous les parents et enfants à découvrir et tout... c'est une sacrée journée ! Je sais ce que c'est (je suis prof des écoles moi aussi Wink ) donc j'attends pour me faire un avis...

En tout cas, je suis vraiment contente de pas bosser en ce moment et de pouvoir être complètement dispo pour Manon, de la prendre pour manger, de lui laisser le choix chaque jour d'aller à l'école ou pas l'AM... ça me pose plein de questions pour Nathan. Si nous n'avons pas d'autre enfant entre temps, je reprendrai sûrement le boulot, au plus tard à ses 3 ans. Du coup, les journées seraient tellement différentes : je ne pourrais pas être là à sa rentrée (vu que j'en aurais une avec ma classe), je ne pourrais pas le prendre le midi, il faudrait sûrement quelqu'un pour l'accompagner et le rechercher... ça me semble complètement fou et infaisable fou confus Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fofibou.free.fr
olganisa



Nombre de messages : 375
Age : 44
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: l'ecole à 3 ans..../separation   Mar 4 Sep 2007 - 18:07

Rodrigue est rentré en grande section ce matin, c'est sa troisième année, il était excité comme une puce, au moment de la séparation, il avait que je m'attardais anormalement. Il m'a dit "il y allait maintenant maman à ce soir". OK j'y vais!!!
Vargo pleurait ce matin car ce n'était pas sa rentrée, il était prévu pour la semaine prochaine, le directrice m'a croisé et m'a dit "Vargo est prêt pour la semaine prochaine", je lui répond qu'il est tellement impatient qu'il a pleuré tout ce matin de ne pouvoir y aller. Elle m'a dit dans ce cas, venez avec lui jeudi, on verra s'il veut rester ou non.
Ben voila, je suis rentrée en annonçant le nouvelle avec Vargo qui était super content.
Donc suite au prochain épisode, Vargo est un enfant très indépendant, timide et très proche de moi contrairement à Rodrigue qui est très ouvert vers les autres et curieux des gens.
Donc j'attend de voir sa réaction...
Pour moi je pense que nous y sommes pour beaucoup dans leur réaction...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fofibou



Nombre de messages : 2798
Age : 36
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 09/10/2005

MessageSujet: Re: l'ecole à 3 ans..../separation   Jeu 6 Sep 2007 - 17:15

Grosse grosse boule dans le ventre tout l'après-midi en pensant à Manon...

Elle a encore voulu y retourner cet après-midi. cC'est son père qui l'a accompagnée mais une fois là-bas, Manon se met dans tous ses états et ne veut pas qu'il parte... Il lui a dit qu'elle pourrait ne pas y aller demain après-midi mais là, elle avait choisi. Il a hésité à la reprendre mais a choisi de la laisser à cause des autres enfants qui étaient là... Une dame de l'école (on ne sait pas qui c'est) est venue lui dire qu'il fallait qu'il parte parce que c'était lui qui décidait et pas Manon Shocked Quand il est parti, elle lui a demandé si elle ne l'avait pas vexé fou

Je sais que je suis un peu cocotte-minute face à cette rentrée et que je suis capable de m'emballer au moindre détail. Mais là, pfffou... J'ai peur qu'il y ait beaucoup de cons dans le genre de cette nana dans l'école, j'ai peur que des adultes se permettent de traiter Manon sans la respecter, de la forcer à obéir, de ne pas la laisser s'exprimer...

Sa maîtresse m'énerve à ne RIEN dire aux parents, pas même un petit mot (à part bonjour bonsoir au mieux). Moi quand j'enseignais, même en remplacement, même si je ne connaissais pas bien les élèves et les parents, j'essayais d'accueillir chacun avec un petit mot, de donner un petit détail sur la journée... On n'a même pas eu un petit mot écrit pour qu'elle se présente. Et puis il y a aussi un maître. Je supposais que vu qu'elle est la dirlo, elle avait un trois-quart de temps et qu'il avait une journée.. mais en fait ils sont tout le temps ensemble. C'est pas plus mal peut-être mais j'aurais aimé une petite présentation de leur organisation...

Bon, je vais la chercher !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fofibou.free.fr
oum_soumaya



Nombre de messages : 111
Age : 35
Date d'inscription : 23/11/2005

MessageSujet: lité   Jeu 6 Sep 2007 - 20:47

eh bien la rentrée........rit jaune

tu parles !

ça fait 6 mois qu'elle me tanne pour aller à l'école, qu'elle fait son cartable...

elle a laissé les couches "pour aler à l'école"

bref la grande affaire !

elle est inscrite depuis deux mois, elle a vu sa classe, la maitresse (qui est super pom-pom girl ).

lundi on est allées, ...............euh .....complètement HS .....elle est repartie avec moi mdr .

dejà avec moi elle était paralysée, mais la laisser avec sa bouche qui s'allonge pour pleurer No

et on est pas du genre fusionnelles, elle dort souvent plusieurs nuits par semaine hors de chez moi, mais là, ça ne va pas:mal:

donc >>>> c'est la rentrée à la maison bravo

mwai. j'aurai bien fait autre chose qu'instit à la maison, mais pas au prix de traumatiser ma fille fou le violent



du coup, on me dit que tous les enfant pleurent puis ils s'habituent.......

oui mais les enfants s'habituent à tout, à dormir seuls, à boire le bib', aux fessées.......
s'habituer ? c'est quoi sinon se résigner à un truc désagréable ?
la résignation n'est pas une "qualité" que jai envie de cultiver.......

sinon, question confrontation à la dure réalité/à la frustration, elle à déjà sa dose pfiouh !

et puis quand "on" me dit que tous les enfants pleurent un peu et que c'est pas grave, ce meme "on" ne s'offusque pas que la majorité !!! des naissances à la clinique soient des césa "mais tous le monde a une césarienne ma chérie" euh...?

merci. sans moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi



Nombre de messages : 185
Age : 39
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: l'ecole à 3 ans..../separation   Jeu 6 Sep 2007 - 20:55

C'est vraiment dur ces premiers jours d'école (pour nous surtout, non ?). Fofibou, "notre" maîtresse de l'année dernière était comme ça : elle ne sétait pas présentée, bcp de mal avec le bonjour et jamais de détail sur la journée des enfants... Les petits avaient l'air de l'apprécier qd même, si ça peut te rassurer.
Cette année, l'instit' est bcp plus "spontanée", ouverte, à mes yeux. On soulève là un autre débat qui est celui du recrutement des profs en général (bcp plus axé sur des savoirs que sur le côté relationnel, hélas...).
Moi j'ai une petite question annexe : quelle place accorder à la parole de l'instit' ? Je m'explique : 2° année d'école et piou-piou n'obéit tjs pas "au doigt et à l'oeil"... Ca a l'air de poser pb. L'année dernière la maîtresse m'avait dit qu'il ne voulait pas tjs faire les activités (résultat : "il faut que je reste à côté de lui pour qu'il se décide"...) et cette année : "il dit bcp non"... et alors ?
Normal ? Tétu ? A aborder à la maison ? Nos parents ne nous ont jms mis aucune "pression" avec l'école, j'aimerai bien faire pareil !
Bref, les mamans et les instit', qu'en pensez-vous ?
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biosphere



Nombre de messages : 57
Age : 43
Localisation : Liège, Belgique
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: l'ecole à 3 ans..../separation   Jeu 6 Sep 2007 - 21:07

oum_soumaya a écrit:

mwai. j'aurai bien fait autre chose qu'instit à la maison, mais pas au prix de traumatiser ma fille fou le violent


du coup, on me dit que tous les enfant pleurent puis ils s'habituent.......

oui mais les enfants s'habituent à tout, à dormir seuls, à boire le bib', aux fessées.......
s'habituer ? c'est quoi sinon se résigner à un truc désagréable ?
la résignation n'est pas une "qualité" que jai envie de cultiver.......


chinois

Mais bon, tout le monde ne peut pas se permettre de garder son enfant à la maison hélas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mabiosphere.skynetblogs.be/
oum_soumaya



Nombre de messages : 111
Age : 35
Date d'inscription : 23/11/2005

MessageSujet: Re: l'ecole à 3 ans..../separation   Jeu 6 Sep 2007 - 21:47

tout à fait. euh

mais tant qu'à faire, puisque que je suis mère au foyer (pour le moment ?), autant ne pas être à la maison avec ma fille qui pleure toute seule trois rues plus loin......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fofibou



Nombre de messages : 2798
Age : 36
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 09/10/2005

MessageSujet: Re: l'ecole à 3 ans..../separation   Jeu 6 Sep 2007 - 22:09

Bon, je l'ai récupérée en meilleure forme. On a décidé que je lui redemanderai à chaque fois AVANT d'entrer dans l'école si elle voulait y aller (enfin, pour l'après-lidi, le matin, je trouve que vu qu'on a décidé de l'inscrire, il faut un minimum d'assiduité), et que sinon elle rentrerait avec moi. Pa sbcp plus de communication de la part des enseignants.



mimi a écrit:

Moi j'ai une petite question annexe : quelle place accorder à la parole de l'instit' ? Je m'explique : 2° année d'école et piou-piou n'obéit tjs pas "au doigt et à l'oeil"... Ca a l'air de poser pb. L'année dernière la maîtresse m'avait dit qu'il ne voulait pas tjs faire les activités (résultat : "il faut que je reste à côté de lui pour qu'il se décide"...) et cette année : "il dit bcp non"... et alors ?
Normal ? Tétu ? A aborder à la maison ? Nos parents ne nous ont jms mis aucune "pression" avec l'école, j'aimerai bien faire pareil !
Bref, les mamans et les instit', qu'en pensez-vous ?
Merci

Si tu demandes juste à la maîtresse de préciser ce qui pose pb dans l'attitude de ton fils ? Par exemple, est-ce vraiment embêtant si mon fils ne fait pas telle activité ? Dans quels cas le fait de dire non est gênant ?
Peut pas écrire plus ce soir... euh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fofibou.free.fr
mimi



Nombre de messages : 185
Age : 39
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: l'ecole à 3 ans..../separation   Jeu 6 Sep 2007 - 22:38

Merci Fofibou. Je précise donc : en petite section, la maîtresse disait s'assoir à côté de lui jusqu'à ce qu'il fasse l'activité (il disait ne pas savoir faire : traduction = pas envie, m'avait-il expliqué !!!). Et là par exemple :"on va chanter", "non" répond-il tranquillement avant de se décider à chanter... "J'avais envie de lui dire non" m'a-t-il simplement expliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nana et sa poulette



Nombre de messages : 2660
Age : 35
Localisation : près de beziers,ds le 34
Date d'inscription : 09/10/2005

MessageSujet: Re: l'ecole à 3 ans..../separation   Jeu 6 Sep 2007 - 23:57

Et bien moi aussi la puce a fait sa rentrée à l'ecole maternelle Mardi, franchement elle m'a eppaté.
Quand on est arrivés elle m'a laché la main et elle est partit toute seule dans la classe avec les autres petits, puis a dessiné.
Et après on lui a dit qu'on allait partir puis qu'on reviendrait la chercher et elle s'en fichait complètement de se que je lui disait.
Je l'ai regardé (sans qu'elle me voit) à travers une vitre, et elle s'amusait.
Mais moi j'etais en larmes l'emotion etait trop grande pour moi c'etait terrible.
Aujourd'hui c'etait pas la meme histoire elle voulait resté couché vu qu'elle dort tard et que là il a fallut la faire se lever à 8H00 c'est tot.
Donc elle ne voulait pas y aller pour pouvoir dormir mais quand on lui a redemandé et qu'on lui a dit qu'elle reverrait ses copains(il y a deux petits qu'elle connait depuis toute petite) elle c'est levé direct.
Là bas on la observé lorsqu'elle était ds la cour avec les autres petits et les reactions de la maitresse et l'ATSM.
Et bien lorsqu'elle s'est mise a pleurer elle la consollé direct et elle la prise ds ses bras et elle se promenait avec elle ds ses bras en lui expliquant.
Les tout petits sont 16 actuellement mais il y en aura quelqu'un qui rentreront vers Janvier, donc elles ont le temps de s'occuper à fond de chaque petits.
En revenant la cherché on lui demande si elle s'est bien amusé et elle me dit oui c'est super l'ecole je joue.
Elle me dit qu'elle veut y retourner demain alors on verra bien au jour le jour pour l'instant ça lui plait l'ecole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oum_soumaya



Nombre de messages : 111
Age : 35
Date d'inscription : 23/11/2005

MessageSujet: Re: l'ecole à 3 ans..../separation   Ven 7 Sep 2007 - 1:58

nana : bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nathalie



Nombre de messages : 298
Age : 37
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: l'ecole à 3 ans..../separation   Ven 7 Sep 2007 - 12:03

oum_soumaya a écrit:
tout à fait. euh

mais tant qu'à faire, puisque que je suis mère au foyer (pour le moment ?), autant ne pas être à la maison avec ma fille qui pleure toute seule trois rues plus loin......

parfaitement d'accord avec toi oum soumaya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kro
modo


Nombre de messages : 11853
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: l'ecole à 3 ans..../separation   Ven 7 Sep 2007 - 13:02

mimi a écrit:
Fofibou, "notre" maîtresse de l'année dernière était comme ça : elle ne sétait pas présentée, bcp de mal avec le bonjour et jamais de détail sur la journée des enfants... Les petits avaient l'air de l'apprécier qd même, si ça peut te rassurer.
Cette année, l'instit' est bcp plus "spontanée", ouverte, à mes yeux. On soulève là un autre débat qui est celui du recrutement des profs en général (bcp plus axé sur des savoirs que sur le côté relationnel, hélas...).
Moi j'ai une petite question annexe : quelle place accorder à la parole de l'instit' ?

Moi, j'ai une vision différente du même sujet: combien de maitre "fabuleux" et pédophiles a-t-on vu? confus Perso, je sais que ma priorité est loin d'aller à la com' avec les parents: je suis persuadée que ceux qui ont la com' la plus merveilleuse ne sont pas obligatoirement les plus merveilleux. euh Bien sûr, c'est bien qu'un maitre ou une maitresse communique bien avec les parents, ait un bon contact, raconte la journée... mais d'un autre côté, je ne suis pas persuadée que ça soit en lien direct avec ses compétences... euh Peut-être que je me gourre, mais bon...

mimi a écrit:
L'année dernière la maîtresse m'avait dit qu'il ne voulait pas tjs faire les activités (résultat : "il faut que je reste à côté de lui pour qu'il se décide"...) et cette année : "il dit bcp non"... et alors ?
Normal ? Tétu ? A aborder à la maison ? Nos parents ne nous ont jms mis aucune "pression" avec l'école, j'aimerai bien faire pareil !
Bref, les mamans et les instit', qu'en pensez-vous ?

Pas simple... euh...? Déjà, je dirais qu'il faut voir avec la maitresse: est-ce que c'est juste une "info" qu'elle vous donne ou bien est-ce que l'attitude de votre fils la dérange réellement et qu'elle vous dit ça pour que vous fassiez quelque chose? Je pense que, quand la maitresse vous dit un truc, c'est pas obligatoirement pour que vous agissiez, mais peut-être juste pour vous informer. Peut-être même que tout ce qu'elle veut, c'est que votre fils sache qu'elle vous a informé de ça. Faudrait discuter de cela avec elle.

Si jamais il s'avère qu'effectivement, le comportement de votre fils pose problème à la maitresse et qu'elle vous demande d'agir, perso, moi, j'aurais une attitude assez radicale: soit vous collaborez avec la maitresse, soit vous retirez votre enfant de l'école. euh Je pense qu'il n'y a rien de pire que des parents qui mettent leurs enfants à l'école tout en contredisant la maitresse. confus Après, c'est pas forcément pour faire pareil que la maitresse à la maison, mais expliquer à votre enfant qu'il doit respecter les règles établies par la maitresse lorsqu'il est en classe, et que ce n'est pas négociable. Lui dire fermement que vous désapprouvez quand il fait tel truc en classe, même si il a le droit de le faire chez vous, parce qu'en classe, il faut respecter les règles de la classe.

Je crois très sincèrement que, quand on met son enfant à l'école, il faut que la maitresse et les parents collaborent, sinon, l'enfant ne comprend plus rien et c'est la cata. Ca veut dire aussi que vous devez vous adapter à la maitresse. On est bien d'accord, ça ne veut pas dire faire comme elle ou tout approuver sans réserve, mais ça veut dire que, même si vous vous pensez autrement, vous agissez autrement, vous maintenez à la maitresse votre confiance pour éduquer votre enfant quand vous n'êtes pas là et vous acceptez que les règles qu'elle édicte dans sa classe, c'est qu'elle pense en avoir besoin pour fonctionner dans sa classe, donc que votre enfant doit être certain que vous approuvez les règles qu'elle met en place dans sa classe.

Voila ce que je pense. euh Après, dans la pratique, c'est pas toujours très simple.... Perso, d'après ce que j'entends à propos de certaines maitresses que ma fille risque d'avoir, j'ai déjà les cheveux qui se dressent sur la tête rien que d'y penser! je finis par me demander si je vais mettre ma file à l'école, parce que, notament la maitresse des moyennes sections, il parait qu'elle est timbrée. confus Purée, j'ai la trouille, deux ans à l'avance. j'ai pas envie d'écouter juste des "on dit", mais si c'est vrai... ah la la... confus

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi



Nombre de messages : 185
Age : 39
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: l'ecole à 3 ans..../separation   Ven 7 Sep 2007 - 21:52

Merci Mamykro d'avoir pris le temps de me répondre aussi longuement. (détail : est-ce qu'on se vouvoie ou est-ce que vous (tu) parliez (parlais) du papa et de moi ds votre réponse ?)
Pour faire rapide, je ne suis pas tout à fait d'accord avec la première partie de la réponse. Pour moi, c'est très rassurant d'entendre régulièrement le son de la voix de l'instit'. Il me semble que certains (bcp ?) de profs craignent le contact ou évitent les parents. Les savoirs sont importants (voire très importants) mais, pour moi, pas de la même manière à la maternelle, en primaire....
La deuxième partie de la réponse me permet de comprendre que l'instit' était plus probablement dans l'info que dans l'avertissement inquiet. Les jours à venir me rassureront, je l'espère !
Enfin, il est ravi d'aller à l'école !
Bon courage à toutes (tous ?) pour vivre ce cap.
Et bravo nana !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kro
modo


Nombre de messages : 11853
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: l'ecole à 3 ans..../separation   Sam 8 Sep 2007 - 0:18

mimi a écrit:
est-ce qu'on se vouvoie ou est-ce que vous (tu) parliez (parlais) du papa et de moi ds votre réponse ?

euh, ben chais pas, comme tu veux, mais en général, on se tutoies. Wink Je parlais de toi et du papa. Laughing

Mimi a écrit:
Pour moi, c'est très rassurant d'entendre régulièrement le son de la voix de l'instit'. Il me semble que certains (bcp ?) de profs craignent le contact ou évitent les parents. Les savoirs sont importants (voire très importants) mais, pour moi, pas de la même manière à la maternelle, en primaire....

Attention, je ne dis pas que c'est pas important, c'est pas ça que je voulais dire. Bien sûr que c'est mieux de communiquer avec les parents. Wink En fait, je pensais surtout à un cas précis qui me turlupine en ce moment (puisqu'elle va peut-être devenir l'instit de ma fille) et qui est très bonne côté comm', mais d'après les rumeurs, beaucoup moins top avec les enfants... et je préfèrerais l'inverse! confus Enfin, ce que je voulais surtout dire, c'est que j'ai l'impression que je m'accomoderais d'un instit pas très comm', si je le sens bien avec les enfants. Je préfèrerais un insti bavard, mais pour moi, c'est loin d'être une priorité, c'est surtout ça que je voulais dire. Wink euh

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi



Nombre de messages : 185
Age : 39
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: l'ecole à 3 ans..../separation   Sam 8 Sep 2007 - 15:02

Tout est clair !
Et moi aussi, j'aurai plutôt eu tendance à employer le "tu", mais, du coup, j'ai eu un doute !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kro
modo


Nombre de messages : 11853
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: l'ecole à 3 ans..../separation   Sam 8 Sep 2007 - 16:07

oui, oui, je me suis relue et effectivement, c'était pas très clair... Embarassed Wink

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minite



Nombre de messages : 37
Age : 41
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: l'ecole à 3 ans..../separation   Jeu 13 Sep 2007 - 18:04

je comprends l'histoire qu'il vaut mieux que l'instit soit ok avec les enfants mais en même temps, je trouve que communiquer avec les parents, ça fait partie de son travail Wink

sinon j'ai toujours pensé comme tu dis : faut que parents et enseignants collabore et pas contredire l'instit à la maison. Mais maintenant, je fou

que faire si l'enseignant tape mon enfant ? ça se voit encore malheureusement.
que faire si l'enseignant lui dit "tu es nul ?"

...

je suis en train de comprendre pourquoi certaines amis disaient que soutenir l'enseignant quoiqu'il fasse, c'est pas forcément bon ..

je cogite ... qu'en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine



Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: l'ecole à 3 ans..../separation   Jeu 13 Sep 2007 - 18:14

si je mettais mes enfants à l'école, perso je ne pourrais pas mentir, et puis je ne crois pas du tout au "front commun", et puis ça fait partie aussi de la confrontation aux différences d'opinion sans dire pour autant q'un à tort et l'autre à raison, donc j'expliquerais mon point de vue tout en précisant que à l'école ce sont les règles de l'école qui sont d'application... mais au delà de certaines limites inacceptables comme la violence physique ou verbale, je les retirerais illico de l'école et je porterais plainte! et ça aussi c'est leur apprendre la vie: le respect des droits, des devoirs, de la loi... et ça s'applique aussi aux enfants! Et puis, pour concerver leur confiance en notre rôle protecteur, faut déjà qu'on assume ce rôle correctement... amha euh

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
catharcy



Nombre de messages : 790
Age : 37
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 03/10/2005

MessageSujet: Re: l'ecole à 3 ans..../separation   Jeu 13 Sep 2007 - 20:53

amha euh...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://projetana.canalblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'ecole à 3 ans..../separation   Aujourd'hui à 17:13

Revenir en haut Aller en bas
 
l'ecole à 3 ans..../separation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ecole de TENNIS pour nos enfants
» Ecole Steiner: gros dilemne
» abonnement Ecole des Loisirs
» (75) Catalogue de la bibliothèque de l'Ecole Polytechnique
» Changement d'ecole maintenant ou après ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Naturel :: En famille :: Activités et développement : bébés et bambins-
Sauter vers: