pour une parentalité douce et respectueuse
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 où est la limite de la "normalité"?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
kro
modo


Nombre de messages : 11852
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: où est la limite de la "normalité"?   Lun 19 Mar 2007 - 13:58

on a eu des invités samedi, dont un couple avec un petit garçon de 6 mois. Le truc, c'est que ce petit garçon m'a paru super "en retard": il ne fait rien, ne se retourne pas, essaye à peine de prendre les objets (et encore, seulement si on les secoue devant lui), regarde vaguement dans le vide. J'ai été très étonnée qu'il soit si peu vif. Shocked

Du coup, pour être sûre que je ne me faisais pas d'idée, j'ai vérifié dans le journal que j'écris pour perrine, et au même age, perrine faisait ventre-dos et dos-ventre, se déplaçait en roulant, se mettait à 4 pattes pendant qq secondes, prenait les objets....etc... De même , j'ai vu une autre petite fille de cet age au mariage de ma soeur il y a 2 semaines, et elle m'a paru tout à fait active (en tous cas, rien ne m'a choqué en la comparant à perrine au même age). euh

Bref, je sais qu'il y a des différences, que les enfants n'évoluent pas tous au même rythme, mais quand même, n'y a-t-il pas des limites au dela desquelles on peut s'inquièter? Très franchement, je ne m'y connais pas trop en bébé, mais aucun des bébés que j'ai déjà vu ne m'a fait cette impression. Je n'avais jamais ressenti le besoin de vérifier ce que perrine faisait au même age, à chaque fois, à vue de nez, je me disais que c'était à peu près pareil, il y avait des choses en avance, des choses en retard, mais globalement, c'était pareil que perrine au même age.

Alors, vous croyez que je me fais des idées? euh...? Vous croyez que c'est possible un petit gars de 6 mois vraiment apathique et qui ne fait presque rien? euh...? Quels sont les symptomes qui pourraient vraiment être inquiètants? A partir de quand peut-on dire que c'est "pas normal"? euh...? Est-ce que tout peut être normal, même un bébé qui ne fait rien jusqu'à deux ans? euh...? Bref, je me pose des questions sur les "limites" au "retard"...

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilde



Nombre de messages : 1605
Age : 36
Localisation : Limousin
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: où est la limite de la "normalité"?   Lun 19 Mar 2007 - 14:13

Ma fille ne se retournait pas non plus au même âge, elle n'a marché à 4 pattes qu'à 11 mois et commence juste à se mettre seule debout (13 mois).
Elle attrapait des objets en revanche...mais peut-être selon son humeur.
Une après-midi où elle aurait été un peu "dans les choux" elle aurait pu paraître ne retard peut-être?
Je ne sais pas si on peut juger seulement sur une aprèm...

Mais si le petit est toujours comme ça, c'est inquiétant. T'as pas osé demandé aux parents genre "Il met tout à la bouche?" ("Non il n'attrape rien"...), "il dort sur le ventre?" (genre il te répondent qu'il se tourne la nuit).
je comprend ta crainte...

Et son regard il t'a paru comment?..;auh oui dans le vide, ça c'est ce qui m'interpelle le +...faudrait voir sur du plus long terme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kro
modo


Nombre de messages : 11852
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: où est la limite de la "normalité"?   Lun 19 Mar 2007 - 14:47

oui, tu as sans doute raison, on ne peut pas juger sur une après midi, surtout que le petit était peut-ête fatigué (bien que les parents n'ait rien dit à ce sujet). Mais bon, c'est drôle, c'est la première fois qu'un bébé me fait cet effet là, vous savez, un "drôle" d'effet, une sensation de ne pas être à l'aise, pas tellement vis à vis de lui, mais surtout vis à vis des parents, comme si je leur cachait intentionnellement quelque chose. euh

Peut-être que c'est déjà arrivé à quelqu'un, d'avoir un "certain malaise" vis à vis d'un enfant? Est-ce que cela s'est trouvé justifié par la suite?

tae a écrit:
Et son regard il t'a paru comment?..;auh oui dans le vide, ça c'est ce qui m'interpelle le +...

Ben oui, c'est ça aussi qui m'a le plus troublée: il avait un regard.... bovin (désolée Embarassed ... d'un autre côté, il buvait du lait de vache, c'est peut-être ça Rolling Eyes Rolling Eyes désolée, j'ai pas pu m'en empêcher Embarassed ). En plus, il est né par forceps et un peu en avance (1 mois d'avance sur la DPA, autant dire, presque rien mais peut-être que ça joue?)

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pati



Nombre de messages : 3690
Age : 38
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: où est la limite de la "normalité"?   Lun 19 Mar 2007 - 14:49

Comme Tae, je crois qu'il ne fait pas se baser sur quelques heures il, il couvait peut-être simplement une maladie ou quelque chose du genre. En tout cas Ao s'est retourné que vers 8 mois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pati



Nombre de messages : 3690
Age : 38
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: où est la limite de la "normalité"?   Lun 19 Mar 2007 - 14:51

nos messages se sont croisés...s'il est né avec un mois d'avance il faut compter qu'il n'a que 5 mois en terme d'évolution...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kro
modo


Nombre de messages : 11852
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: où est la limite de la "normalité"?   Lun 19 Mar 2007 - 14:56

Bon, OK, alors ça me rassure... Smile C'est pas tellement le fait qu'il ne se retourne pas: la petite de 6 mois que j'ai vu au mariage de ma soeur ne se retournait pas non plus, mais elle regardait à droite, à gauche, voulait attraper tel ou tel objet, protestait pour telle ou telle raison....etc... Lui, il était apathique, ces parents le déposaient sur le tapis et il restait sur le tapis sans rien faire, allongé, sans même pleurer ou protester, sans même vraiment regarder autour de lui... Mais bon, comme vous dites, il couvait peut-être un truc, j'en sais rien, ou peut-être qu'il était fatigué... euh

Mais personne n'a jamais eu cette sensation de grand malaise vis à vis d'un enfant? Personne 'n jamais vu un petit en se disant "il est bizarre" mais bien sûr, sans oser le dire (surtout aux parents Rolling Eyes )?

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flav



Nombre de messages : 4471
Age : 31
Localisation : Manche (50)
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: où est la limite de la "normalité"?   Lun 19 Mar 2007 - 15:07

Si j'ai déjà eu cet impression Mamykro mais je n'ai jamais revu ces gens donc je ne sais pas ce qu'est devenu le petit après! euh
C'est clair que ca fait vraiment bizarre! J'étais très mal à l'aise aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kriss



Nombre de messages : 771
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: où est la limite de la "normalité"?   Lun 19 Mar 2007 - 15:26

Mamykro, je connais un bébé comme ça. Il a 4 ans passé maintenant et l'impression que j'avais à son égard à 6 mois est encore plus accentuée maintenant.
Je me base sur quoi ?
J'en sais trop rien.

Un regard dans le vide (oui oui, un peu bovin), aucune expres​sion(pas de rire, pas de grimace, pas de colère, même pas de pleurs).

Et maintenant, à 4 ans, incapable de regarder une personne (quand tu lui parles, t'as vraiment l'impression qu'il n'entends pas, il regarde autour, au-dessous, à côté, mais jamais toi qui parles), quand tu lui demandes s'il veut ça ou ça à manger, il te regarde bizarrement et c'est sa mère qui répond (en même temps, sa mère a aussi un regard un peu bovin).

Bon, cet enfant voit des médecins de façon régulière (il a un pédiatre koi !) et s'il y avait un souci, ils auraient vu. Il parle mal (mais au moins il parle parce qu'à 3 ans 1/2, j'ai quand même failli dire aux parents que c'était un peu étrange qu'il ne dise pas un mot, mais je ne savais pas comment leur dire sans les vexer ou les inquéter et la fois d'après où je l'ai vu, il disait 2 ou 3 mots).

Alors ceci dit, mais je ne fais aucune relation de cause à effet, il a fait des convulsions et les médecins viennent de diagnostiquer qu'il est épileptique.

Mais Mamykro, même si on ne peut rien dire d'un enfant de 6 mois (j'en connais un autre qui ne tenait pas assis à 16 mois, et qui est passé du stade chenille à celui de courrir partout en 2 mois), c'est souvent une impression, un regard qui nous met mal à l'aise. Je te comprends. Après, c'est juste qu'on a l'habitude d'avoir des enfants vifs et actifs à nos côtés je suppose Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kriss



Nombre de messages : 771
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: où est la limite de la "normalité"?   Lun 19 Mar 2007 - 15:31

Et pour être encore plus précise dans cette impression, je peux vous dire ce que mon homme dit de cet enfant (attention, ce sont des propos dit entre nous, mon mari et moi, et même pas devant les enfants, et sans leur donner de sens discriminatoires ou quoi - je prends des gants...) Embarassed

"L'est bizarre non ?" ou "complètement chtarbé ce gamin" ou "serait pas un brin mongol ?" Embarassed

Je sais, il est super diplomate Embarassed

Mais c'est parlant pour vous décrire l'impression ressentie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilde



Nombre de messages : 1605
Age : 36
Localisation : Limousin
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: où est la limite de la "normalité"?   Lun 19 Mar 2007 - 15:42

Un brin autiste?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Also & Co
modo


Nombre de messages : 11519
Age : 42
Localisation : Lugdunum!
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: où est la limite de la "normalité"?   Lun 19 Mar 2007 - 15:48

Oui c'est ce à quoi ça m'a fait pensé.

_________________
Also, maman de 4 poulettes sorties de l'oeuf en 2004, 2005, 2008 et 2010 et d'un poulet en 2014!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimoos



Nombre de messages : 2796
Age : 37
Localisation : Au pays de la saucisse et du fromage
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: où est la limite de la "normalité"?   Lun 19 Mar 2007 - 15:57

j'ai connu un gamin comme ça: à quelques mois il passait son temps inactif la bouche férmée et la langue sortie, on aurait vraiment cru un trisomique.

Il ne l'est pas mais je l'ai revu à 1an et il avait toujours ce même regard bizare et cette passivité flagrante.

aujourd'hui ils habitent loin et je ne le vois plus mais d'autres amis m'ont raconté qu'il était toujours trés étrange et limite hyperactif maintenant. Les parents ont beaucoup de mal, l'école leur a demandé de le reprendre quand il y est entré à 3 ans et demi tellement il était associal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafamillecigogne.canalblog.com/
boudasimboudette



Nombre de messages : 3156
Age : 39
Localisation : haute savoie
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: où est la limite de la "normalité"?   Lun 19 Mar 2007 - 15:57

il arrive que les enfants "qu'on laisse posé là" tous les jours aient des retards de croissance.
L'évolution se fait avec le contact. Si ce gamin ne faisait rien et restait les yeux dans le vide, on peut parier qu'il reste toutes les journées comme ça et que les parents le laissent comme un légume.
Et oui, des enfants de 1 an qui ont un stade psychomoteur de 3 mois parce que les parents les laissent comme des légumes, ça existe!

Sad j'espère que c'est pas le cas pour cet enfant, Mamy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine



Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: où est la limite de la "normalité"?   Lun 19 Mar 2007 - 16:18

j'ai eu la même pensée que boudette en lisant le post

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
kro
modo


Nombre de messages : 11852
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: où est la limite de la "normalité"?   Lun 19 Mar 2007 - 16:20

ben non, je ne crois pas, car là, les parents venaient de temps en temps secouer un objet devant lui et lui parler. Et puis, il a aussi été souvent porté, que ce soit par son père ou par sa mère ou par quelqu'un d'autre. Par contre, ce qui est sûr, c'est que les parents l'ont "dressé" à dormir seul Rolling Eyes mais je ne pense pas que ce soit la cause (sinon, il y en aurait des tonnes, d'enfants comme lui Rolling Eyes ).

Bon, on verra bien l'évolution... euh En tous cas, moi, c'est la première fois que ça m'arrive. Même le gamin qui fait de la gym avec ma fille et qui, à 4 ans 1/2, ne parle pas (par exemple, un mot simple comme "vache" il dit "va" au mieux et bien entendu, ne dit aucune phrase et se laisse complètement faire par une petite fille qui a deux ans), même lui ne m'a jamais fait cet effet là. En le voyant, je me disais juste "ben, il n'est pas fut-fut" mais sans plus.

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
boudasimboudette



Nombre de messages : 3156
Age : 39
Localisation : haute savoie
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: où est la limite de la "normalité"?   Lun 19 Mar 2007 - 16:39

et bein ce gamin est ptêt simplement psychotique euh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
conforama



Nombre de messages : 738
Age : 37
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: où est la limite de la "normalité"?   Lun 19 Mar 2007 - 19:19

mamykro a écrit:
on a eu des invités samedi, dont un couple avec un petit garçon de 6 mois. Le truc, c'est que ce petit garçon m'a paru super "en retard": il ne fait rien, ne se retourne pas, essaye à peine de prendre les objets (et encore, seulement si on les secoue devant lui), regarde vaguement dans le vide. J'ai été très étonnée qu'il soit si peu vif. Shocked

Du coup, pour être sûre que je ne me faisais pas d'idée, j'ai vérifié dans le journal que j'écris pour perrine, et au même age, perrine faisait ventre-dos et dos-ventre, se déplaçait en roulant, se mettait à 4 pattes pendant qq secondes, prenait les objets....etc... De même , j'ai vu une autre petite fille de cet age au mariage de ma soeur il y a 2 semaines, et elle m'a paru tout à fait active (en tous cas, rien ne m'a choqué en la comparant à perrine au même age). euh

Bref, je sais qu'il y a des différences, que les enfants n'évoluent pas tous au même rythme, mais quand même, n'y a-t-il pas des limites au dela desquelles on peut s'inquièter? Très franchement, je ne m'y connais pas trop en bébé, mais aucun des bébés que j'ai déjà vu ne m'a fait cette impression. Je n'avais jamais ressenti le besoin de vérifier ce que perrine faisait au même age, à chaque fois, à vue de nez, je me disais que c'était à peu près pareil, il y avait des choses en avance, des choses en retard, mais globalement, c'était pareil que perrine au même age.

Alors, vous croyez que je me fais des idées? euh...? Vous croyez que c'est possible un petit gars de 6 mois vraiment apathique et qui ne fait presque rien? euh...? Quels sont les symptomes qui pourraient vraiment être inquiètants? A partir de quand peut-on dire que c'est "pas normal"? euh...? Est-ce que tout peut être normal, même un bébé qui ne fait rien jusqu'à deux ans? euh...? Bref, je me pose des questions sur les "limites" au "retard"...

Sans avoir lu les autres réponses, ça ne me semble pas alarmant, j'ai déjà vu des bébés de 6 mois qui ne savaient se retourner, attraper un objet, bref, qui ne savaient faire grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kro
modo


Nombre de messages : 11852
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: où est la limite de la "normalité"?   Lun 19 Mar 2007 - 20:37

bah, de toutes façon, cet après midi, j'ai repensé à ce qua dit la maman: qu'elle est passée par une grosse phase dépressive et que ça va mieux depuis peu. C'est peut-être ça qui fait que le gamin a "pris du retard".

boudasimboudette a écrit:
et bein ce gamin est ptêt simplement psychotique

c'est quoi psychotique? euh...? euh

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
boudasimboudette



Nombre de messages : 3156
Age : 39
Localisation : haute savoie
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: où est la limite de la "normalité"?   Lun 19 Mar 2007 - 21:43

j'ai la flemme de faire un long exposé, parce que c'est difficile d'expliquer ça en deux phrases. Alors je te mets un lien: http://psychiatriinfirmiere.free.fr/infirmiere/formation/psychiatrie/enfant/pathologie/psychose-infantile.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
selavie



Nombre de messages : 435
Localisation : Paris l'orgueilleuse
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: où est la limite de la "normalité"?   Lun 19 Mar 2007 - 22:08

Côté développement moteur, ce qui inquiète c'est quand, de couché sur le dos, on le tire par les bras et que la tête reste en arrière. Il y a d'autres tests simples à faire mais je ne m'en rappelle plus.

Pour l'attitude, qui est plus ce qui t'a perturbée.. ben je sais pas.

Enfin pour parler de l'hypothèse "il couve peut-être un truc", j'ai eu une drôle d'impression la première fois que j'ai vu ma nièce (elle allait avoir 1 an) : apathique, ne souriant jamais, yeux.. pas éveillés quoi. Elle que ses parents trouvaient super dynamique, plutôt bien en avance, etc, j'ai halluciné.

Je n'ai compris qu'après leur départ qu'elle était malade...

Je l'ai revue un an plus tard, elle était une petite fille joviale bien qu'un peu timide, baragouinait et bougeait tout à fait correctement pour son âge. Elle m'a plu. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
àtiredailes



Nombre de messages : 7507
Age : 42
Localisation : Lozère
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: où est la limite de la "normalité"?   Lun 19 Mar 2007 - 22:54

Moineau a été un bb du genre hyperactif (cela ne se calme pas en grandissant, heureusement que par ailleurs, elle est plutôt obéissante et gentille, sinon, on péterait un cable !).

Du coup, je trouvais les enfants du même âge "légumes" Embarassed

Là, à deux ans, toujours pareil..hier, Chéri était encore étonné de voir le fils de nos amis, du même âge que Moineau, être aussi calme...

La passivité que tu décris peut certes révéler une pathologie, mais aussi un enfant trèèèès calme qui prend son temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kro
modo


Nombre de messages : 11852
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: où est la limite de la "normalité"?   Mar 20 Mar 2007 - 19:37

oui, c'est vrai aussi que vu que perrine est du genre assez active, c'est peut-être la comparaison qui fait que... mais ceci dit, j'avais jamais eu cette impression avec d'autres enfants: peut-être que je n'étais jamais tombé sur un "bon gros pépère" bien calme avant! Laughing

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malaura



Nombre de messages : 454
Age : 43
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: où est la limite de la "normalité"?   Sam 24 Mar 2007 - 12:50

Crying or Very sad


Dernière édition par le Dim 25 Mar 2007 - 12:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mesventes-shl-nature.blog4ever.com/blog/index-166647.html
kro
modo


Nombre de messages : 11852
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: où est la limite de la "normalité"?   Sam 24 Mar 2007 - 20:35

oui, c'est clair, c'est surtout ç que je voulais dire: je sais bien que c'est pas forcément pathologique, et qu'un enfant peut évoluer très vite et soudainement, mais bon... on n'y peut rien, face à certains enfants, on a parfois un certain "malaise" qui n'est aps toujours vraiment quantifiable, car des fois, d'autres enfants font pareil sans que ça nous inquiète, mais il y a une certaine façon de faire qui nous mets mal à l'aise.... Pas facile. confus

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
delul



Nombre de messages : 5603
Age : 43
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Re: où est la limite de la "normalité"?   Mer 28 Mar 2007 - 22:02

Mamy, moi j'ai exactement le même cas, très proche : ma filleule, la fille de ma copine d'enfance.

Elle a aujourd'hui 4 ans, 5 mois de moins qu'Arwen et elle a toujours été totalement à la ramasse ! Je n'ai jamais rine dit, on me disait attend ça s'atténue avec l'age !

Oui sauf que là c'est toujours pareil pour moi : elle a parlé tard, marché tard, elle a des attitudes type toc, ne parle pas quand tu lui parles, marmonnes, ne parle pas au tél, ne joue pas avec les autres, elle suit imite mais comme un mome de 1 an avec un grand frère quoi !
Elle ne regardait pas en face, ni maintenant d'ailleurs, elle te traversait du regard, petite...

Elle fait partie de ces enfants qu'on laissait à l'étage entourée de milliards de jouets, parce qu'il fallait de l'espace pour les clebards en bas avec les parents... pendat 1h30 une fois où j'étais chez eux, elle avait 5 mois, elle es trestée seule, sans voir personne. La mère est remontée, j'étais totalemet angoissée de voir ça, la petiote dormait, ça l'a fait rire... elle est calme ma fille ! Moi ça m'a horrifié...

Je ne sais pas aujourd'hui ce qu'il en est, mais je pense très sincèrement qu'elle est autiste, car après m'être renseigné il y a de nomreuses formes d'autisme, peu spectaculairs, qu'on détecte ultra tard...

Ce que tu décris me fait en tous points penser à ma filleule, et ça ne s'est pas arrangé selon moi...
Alors certes c'est ce qui m'a toujours retenu ! Arwen est ultra tonique, bavarde, a parlé ultra tot, est sans cesse en mouvement, l'inverse donc...

J'ai toujours et encore aujourd'hui éprouvé ce malaise dont tu parles et ce dès la naissance, cette enfant n'a jaamis réclamé à manger, à 1 mois elle pesait 600 gr de moins qu'à la naissance....

BREF tout ça pour dire que je n'ai rien fait, je me suis posé 1000 fois la question, je me doute que ma copine se doute d'un truc mais que c'est ultra dur de se faire une idée claire là dessus... l'autisme passe très souvent inaperçu...

J'espère que tu auras plus de courage/complicité avec cette amie pour lui en parler, moi je n'ai pas su comment et si même je devais le faire... et pourtant dieu sait si j'ai tendu des perches ! JE SAIS qu'elle m'a comprise mais ne les a pas saisies, donc ????

_________________
Bébé 3, cerise surprise : une famille au complet !
oui là c'est bon : j'ai accouché !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: où est la limite de la "normalité"?   Aujourd'hui à 22:44

Revenir en haut Aller en bas
 
où est la limite de la "normalité"?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» où est la limite de la "normalité"?
» LA DATE LIMITE DE "CONSOMMATION"
» carotte et "constipation"
» Le "lodger"
» Le "profil" de BB

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Naturel :: En famille :: Activités et développement : bébés et bambins-
Sauter vers: