pour une parentalité douce et respectueuse
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 moral au plus bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
delul



Nombre de messages : 5655
Age : 43
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: moral au plus bas   Dim 16 Oct 2005 - 21:31

Je viens vers vous car je suis seule pour la semaine, et que je ne sais pas du tout à qui parler de ça... Ca a été une journée pas glop aujourd'hui, et ça s'est fini en enfer : le père d'Arwen est parti pour une semaine, et je crois qu'Arwen ne l'accepte pas.
Elle me cherche depuis hier, aujourd'hui en particulier : pas sympa ce matin, puis sympa puis plus... j'ai reçu une amie à manger, elle m'a pourri littéralement mon déjeuner : le parc ça a été à peu près, ensuite elle a fait caprice sur caprice partout, pour finir par m'emmerder dès qu'on discutait ensemble avec la copine...
Sieste ça a été, OUF
Puis l'enfer est monté : gouter sur l'herbe, on rencontre sa petite copine adorée, elles jouaient super bien, tout se passait très chouette, et là la copine veut aller faire pipi, Arwen aussi, donc je ne laisse pas la maman se charger des deux, j'accompagne Arwen. Machinalement, je lui donne la main comme l'autre maman à sa fille : c'était tellement chouette ! Et là elle me tape une crise de nerfs, se met illico à pleurer à chaudes larmes, se sauve voulant je pense ne pas perdre des yeux sa copine, qui était à 2 m d'elle, je précise.

Arrivée au toilettes, recrise de nerfs, elle veut être la première à y aller. Le papa de l'autre petiote fait les gros yeux, vexée, elle se calme illico, s'éloigne boudeuse. Je lui dis de revenir c'est bientot à elle, et là elle se barre à l'autre bout du parc, sans écouter du tout ma semonce.
Je l'ai laissée, puis y suis retournée, là je l'ai punie, pas de manège demain comme prévu, et là une crise de larmes, et autre insupportable.

Sachant qu'elle va se rebarer si je ne lui donne pas la main, je la prends par la main, se laisse faire en pleurant, voire braillant déjà, puis refuse, en bref, ça a fini en crise de nerfs, j'ai été obligé de quitter les parents pour la ramener dans mes bras, elle m'a giflée de colère, et ça a duré 1 h je pense... Et là je n'ai pas réussi à décolérer, elle s'est foutu ouvertement de moi quand on en a discuté, alors qu'elle hurlait à la mort, je culpabilise à mort, je suis en dessous de tout là ce soir, elle a appelé son père, s'est plainte à lui, ensuite a retrouvé le sourire, mais s'est encore foutu de ma gueule après une discussion, ne m'obéit pas plus ce soir, a bcp joué pour faire monter ma culpabilité.

BOn là je me vide littéralement, c'est pas le lieu, je ne vous connais pas, c'est vraiment n'importe quoi mais j'ai que c elieu pour ça...

J'attends de tout effacer de cette journée de merde, j'ai laissé monter le truc, j'ai tenu à mes principes car je ne voulais pas la laisser prendre le dessus, je sentais que ça ne le ferait pas, mais en attendant, elle se fout de ma gueule quand même et je me sens comme une merde, y'a pas d'autre mot !!!

Bon si vous avez des conseils sur la marche à suivre demain, car là je lui en veux atrocement, et je suis vraiment mal en même temps. J'ai été dure toute la soirée, pas possible d'effacer cette impressiond 'avoir foiré dans la gestion du truc, tout en étant parfaitement consciente que c'est surtout elle qui a foutu la merde en l'occurence...

Delph
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patate douce



Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 10/10/2005

MessageSujet: Re: moral au plus bas   Dim 16 Oct 2005 - 22:54

ta fille a quel age ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
delul



Nombre de messages : 5655
Age : 43
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Re: moral au plus bas   Dim 16 Oct 2005 - 23:11

ELle aura 3 ans dans 1 mois...
Terrible 2 et fucking 3 c'est ça ?????

Bon après avoir retourné le truc dans tous les sens, je me suis rendue compte qu'à chaque vacances sans l'un de nous, elle pète un plomb le deuxième jour et on est le deuxième jour....
En fait je crois que ce qu'elle veut alors, c'est piquer une grosse colère, décharger sa tristesse de ne pas avoir son père à coté d'elle, et il lui faut un punching ball... C'est sur maintenant que j'y réfléchis.

ALors Cath, pour l'accompagnement des pleurs, tout ça, comment faire péter la cocotte minute, sainement, sans que je me sente rejetée par ma choupette et du coup, que je sois atroce ????

Delph
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Also & Co
modo


Nombre de messages : 11536
Age : 43
Localisation : Lugdunum!
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: moral au plus bas   Dim 16 Oct 2005 - 23:32

Ben mis à part, te lire et t'apporter mon soutien moral, je peux pas grand chose pour toi...
ça va passer mais je sais que sur le moment ça aide pas!
Courage! bisou

_________________
Also, maman de 4 poulettes sorties de l'oeuf en 2004, 2005, 2008 et 2010 et d'un poulet en 2014!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kro
modo


Nombre de messages : 11930
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: moral au plus bas   Dim 16 Oct 2005 - 23:41

alsoleo a écrit:
Ben mis à part, te lire et t'apporter mon soutien moral, je peux pas grand chose pour toi...
ça va passer mais je sais que sur le moment ça aide pas!
Courage! bisou

pareil.... Rolling Eyes euh Rolling Eyes

Pas facile parfois, les gamins. Quand j'avais 18 ans, j'ai été animatrice de colo avec des ado/pré-ado. Une fois, il y en a un qui m'a tellement cherché que je l'ai giflé... J'étais pas fière, le lendemain, je me suis excusée... Toi, tu peux te dire que tu n'es pas tombée aussi bas, tu as réussi un maximum à te contenir: c'est déjà bien!

Maintenant, je crois que tu as raison: elle cherche un exutoire à sa tristesse et à sa colère du fait que son papa ne soit pas pres d'elle. manque de bol, c'est toi, l'éxutoire Rolling Eyes euh Rolling Eyes

Je sais pas si cela peut t'aider, mais dis toi qu'elle est sûrement aussi (sinon plus) malheureuse que toi de cette situation et de ce qu'elle a fait...

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kro
modo


Nombre de messages : 11930
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: moral au plus bas   Dim 16 Oct 2005 - 23:43

delul a écrit:
ELle aura 3 ans dans 1 mois...
Terrible 2 et fucking 3 c'est ça ?????

euh, désolée, mais ça veut dire quoi? Suspect Shocked

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
delul



Nombre de messages : 5655
Age : 43
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Re: moral au plus bas   Dim 16 Oct 2005 - 23:46

Merci les filles, ça m'aide plus que vous ne le pensez !!!

Je me suis dit s'il n'aurait pas tout simplement fallu lui en coller une, car franchement, j'ai été distante, froide et une maman n'est pas distante et froide, et ça me rend vraiment pas fière de moi : je me dis que si je suis capable d'être aussi mauvaise mère dans ces moments là, c'est que bonne mère n'est chez moi qu'une façade, puisque je ne tiens pas le coup....

OUi je sais, je suis hypersensible et donc tendance à tout noircir... désolée !
Vais me coucher tiens...
Delph
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine



Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: moral au plus bas   Dim 16 Oct 2005 - 23:56

Argh Delph, je ne suis vraiment pas de bon conseil, je te souhaite en tout cas que ce n'est effectivement "que" l'histoire du deuxième jours après le départ de son père, parcequ'ici, ton scénario de l'horreur là, c'est casi quotidien pour l'instant, le pire c'est que moi aussi je m'enferme dans la colère et la rancune et que ça m'empèche de décharger mon stress car pour le moment je n'arrive plus à pleurer euh ...et Madeleine non plus euh donc la thérapie des pleurs pour l'intant chez nous c'est 0 partout (même Jo n'arrive pas à pleurer efficacement, c'est te dire la tention qui règne ici Sad ). On dévore les bouquins de tonton Gordon en ce moment et ça nous interpelle grave...sauf qu'avec un tel niveau de tention, c'est pas facile de mettre en application l'écoute active Embarassed moi j'aurai plutôt envie d'appliquer le vol last minute en ce moment Embarassed

La seule chose que je peux te dire c'est que: "tout en étant parfaitement consciente que c'est surtout elle qui a foutu la merde en l'occurence..." pour avoir ce sentiment très souvent, ben... je ne suis pas d'accord avec ça, c'est la colère qui nous donne cette vision là, à travers cette fichue culture de la sacro-sainte autorité du parent. D'ailleur tu as finalement cette même conclusion en explicant cette théorie du deuxième jour: ta choune n'a fait qu'exprimer avec ses moyens des sentiments forts qui la submergaient. C'est dur à vivre pour nous c'est vrai (trèèèèèèès dur même! grrr ), mais de là à les rendre coupables de notre incapacité à gérer le truc...Mais tout ça tu le sais, c'est juste ton énervement du moment qui t'aveugle, dès que le thermostat aura baissé tout redeviendra limpide...jusqu'à la prochaine crise Rolling Eyes parceque j'ai une terrible nouvelle pour toi ma cocotte: tu ne seras jamais une mère parfaite Wink mais la bonne nouvelle, c'est qu'Arwen t'aime comme tu es parceque tu es la meilleure mère pour elle coeurs bisou

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
Also & Co
modo


Nombre de messages : 11536
Age : 43
Localisation : Lugdunum!
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: moral au plus bas   Lun 17 Oct 2005 - 9:34

Catherine a écrit:
parceque j'ai une terrible nouvelle pour toi ma cocotte: tu ne seras jamais une mère parfaite Wink mais la bonne nouvelle, c'est qu'Arwen t'aime comme tu es parceque tu es la meilleure mère pour elle coeurs bisou

Et l'autre bonne nouvelle c'est qu'à mon avis les gamins n'ont pas besoin d'une mère parfaite, sinon t'imagine l'angoisse et la pression: aucune chance de faire mieux qu'elle!
bisou

_________________
Also, maman de 4 poulettes sorties de l'oeuf en 2004, 2005, 2008 et 2010 et d'un poulet en 2014!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cécile



Nombre de messages : 3377
Age : 40
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: moral au plus bas   Lun 17 Oct 2005 - 10:25

Le "problème" c'est que bien souvent on prend les crises, colères de nos enfants contre nous (dans le sens où ils se rebiffent contre nous) mais bien souvent ce n'est pas le cas.

J'expose mon truc et après vous voyez ce que vous en pensez.

Bon là clairement Arwën était super frustrée, déçue...que son papa ne soit pas là donc elle a besoin d'evacuer ça et bien souvent ça passe par une crise, colère...
Il se trouve qu'elle est avec toi à ce moment là donc forcément c'est toi qui en patît. Donc en soi elle ne TE cherche pas, elle cherche une opposition pour avoir tous les pretextes du monde à s'énerver.

Alors en général ce que j'essaie de faire quand je vois qu'elle cherche à me chatouiller les nerfs pour avoir un bon pretexte pour criser, je la regarde et je lui dis "oh bah ma Cocotte t'es pas de très bonne humeur hein ce matin ?! qu'est-ce qui se passe ?" et là en général elle se barre pour éviter d'affronter sa crise, parce qu'en soi, ces sales momes ne veulent pas nous décevoir et ils pensent en gros qu'on est déçu d'eux quand ils crisent alors qu'en fait je pense qu'il faut tourner le truc à l'envers et leur dire que nous seulement ils ont le droit de criser mais que nous aussi ça nous arrive de ne pas assurer, de ne pas savoir gérer et que donc il faut se libérer de ça. Par contre moi j'essaie de cadrer la crise en lui disant que ok elle a le droit de criser mais qu'elle ne peut pas le faire où elle veut. Donc là à toi de voir comment Arwën pourrait se décharger.

Moi en général je lui propose d'aller voir Mme La Vache c'est un truc qu'elle a depuis qu'elle est petite pour les tenir assis, du coup là la pov' vache elle s'en prend plain la tronche, elle se fait taper...

Sinon quand j'ai pas vu le truc venir et qu'à un moment j'vais m'enerver et lui dire "dis donc Léa tu te calmes un peu là parce que j'suis pas encore assez reveillée pour supporter ta mauvaise humeur" et là elle me regarde avec un air de tueur, me dit que je suis méchante, elle se casse dans la chambre, hurle, tape, ferme sa porte, pleure à chaudes larmes, prend sa tétine, se planque dans sa douillette et gère le truc toute seule. Ensuite après environ 10/15 mn elle revient, me dit "pardon" et je lui dis que je l'aime fort, que moi aussi parfois je suis de mauvaise humeur et que quand on pleure un bon coup en général ça fait du bien Wink

Mais tu sais Delph on en a pas parlé mais y'a pas très longtemps de ça, j'ai donné un fessée à Léa parce que je n'étais pas dispo mentalement parlant pour affronter une de ses crises. Donc elle venait vers moi pour chercher l'opposition, moi je la fuyais parce que je ne me sentais pas capable d'assurer. Donc elel commençait sérieusement à me monter au cerveau et alors que j'étais dans ma chambre pour m'isoler, elle est venue me voir et à commencer à hurler, je ne sais pas ce qui m'a pris, je me suis levée et paf je l'ai fessé.
A peine donnée, je m'en suis mordue les doigts, on s'est regardé elle et moi et je me suis mise à chialer devant elle en lui disant que je n'aurais pas du mais qu'elle m'avait pousser à bout, que j'essayais de la fuir pour éviter ça mais que je n'avais pas réussi. Elle m'a dit pardon aussi et on est restée toutes les deux collées l'une contre l'autre. Vraiment je m'en suis voulue à mort de ne pas avoir réussi à me maitriser mais j'ai appris aussi bcp sur moi, c'est à dire que je suis loin d'être parfaite et que moi aussi je peux ne pas assurer. Et Léa aussi a bien compris que moi aussi j'avais mes limites.
D'ailleurs récemment elle m'a dit : "Maman, on donne pas de fessée hein ?" et moi "Non mon coeur on n'en donne pas" et elle m'a répondu "Mais ça peut arriver des fois" et je lui ai répondu "Oui mon Coeur ça peut arriver et il faut en parler quand ça arrive" et ben c'est con mais j'ai été super fière d'elle à ce moment là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine



Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: moral au plus bas   Lun 17 Oct 2005 - 11:20

Rhôôô!!! coeurs ma Cécilounette bisou faudrait que tu me donnes des cours, si je pouvais en arriver à ton niveau de zénitude, je serais super fier de moi! pom-pom girl

bisou bisou bisou

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
delul



Nombre de messages : 5655
Age : 43
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Re: moral au plus bas   Lun 17 Oct 2005 - 22:10

Bon ça me fait chaud au coeur, encore une fois, de voir vos analyses...

Terrible 2, c'est l'age terrible des 2 ans et Fucking 3 putain de 3 ans, dixit les anglos saxons qui ont cette belle phrase pour exposer la phase d'opposition des momes.

Alors je fais déjà et sais déjà tout ça, et autant je sais que ce n'est pas contre moi, autant je pense quand même que c'est à moi qu'elle réserve ça, cette tension, car elle sait qu'avec moi elle pourra se décharger, que ça va péter grave MAIS que je vais l'aimer toujours autant.
Et donc oui, je pense franchement qu'elle me cherche, encore aujourd'hui, qu'elle me pousse à bout, oui sciemment ou non, pour justement que je lui permette de se décharger.
J'en suis intimement persuadée : elle me le réserve car elle a confiance en moi, amour quand tu nous tiens...

La question maintenant est la suivante : comment lui permettre de décharger sa tension, de l'école à pleine journée aussi depuis vendredi dernier, sans que je perde mon sang froid, sans qu'elle soit obligée de se mettre en vrac pour ça ???

L'écoute active ne fonctionne plus du tout en cesmoments là en ce moment, elle m'ignore parfaitement, et recommence son cirque de je vais me la faire... Donc point mort...
Ou alors moi fatiguée je n'y pense pas du tout dans ces moments là.
JE suis ferme aussi avec elle lui disant que non, je ne suis pas là pour supporter sa mauvaise humeur, mais elle fait ça dehors... Car ce soir, à la maison, un ange !!!! Et dès dehors, la crise !!!! FAIS IECHHHHHHHHH !!

Quant à la mère parfaite, merci de me le rappeler, ça me fait du bien coucou soleil Wink moi qui ne veut surtout pas ressembler à ma mère, insuffisante, et qui en oublie dans ces moments là que suffisante vaut mille fois mieux que parfaite.

En gros j'en suis au même point, SAUF que je vais essayer de direct affronter la moutarde qui la chatouille, histoire que ça pète un bon coup...
Delph qui vous bisoute !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cécile



Nombre de messages : 3377
Age : 40
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: moral au plus bas   Mar 18 Oct 2005 - 11:20

Le papa qui part, qui n'est pas là, surtout pour nos quiquines qui ont des papas plus qu'attentionnés, je crois que c'est emotionnellement très dur à gérer pour elles (d'ailleurs elles ne gèrent pas du tout, d'où les crises !).

Le problème c'est quand son état de sur-exitation rencontre notre fatigue, notre manque de patience...

Donc perso quand je sens qu'il n'y a pas d'issue, que malgré toutes les tentatives, elles continuent ses crises de nerfs je lui dis :"Ecoutes Léa franchement moi j'en peux plus là, j'sais plus quoi faire, j'ai fait ce que j'ai pu pour t'aider à te décharger, j'ai besoin d'un peu de temps là pour ME recharger. Tu veux bien aller faire un dessin ou lire une histoire pendant que je prends 5 mn ?" (bon nous c'est fastoche elle adore dessiner lol)

Quand on sort et qu'on a droit à une crise dont on ne sait ni elle ni moi en sortir, j'essaie de détourner son attention sur autre chose en attendant de rentrer à la maison (genre "ooooooooooooooh t'as vu que les feuilles de l'arbre bougent avec le vent" "ooooooooooooh mince maman a marché sur de la crotte" Rolling Eyes Embarassed Laughing ) et hop elle passe à autre chose.

Mais Delph franchement je pète tout autant les plombs que n'importe quelle autre maman, j'ai tout autant envie de la plaquer contre le mur qu'une autre Embarassed Laughing
D'ailleurs souvent j'essaie de penser à autre chose quand je sens que je sature (en ce moment j'essaie de manière très concrète de penser au bruit des vagues pendant que Léa me traite de méchante Rolling Eyes )

Quand je pense que je suis en train d'essayer de passer le stade de petite fille avec ma mère (que je n'y arrive pas) et quand j'entends comment la mienne me parle, je crois que je ferai mieux d'en prendre de la graine Laughing

Donc pour conclure : On est dans la merde lol !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine



Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: moral au plus bas   Mar 18 Oct 2005 - 12:12

Tiens, à propos de penser à autre chose - mais tout à fait dans un autre sens! - quand je sens qu'on est vraiment trèèès loin et que je suis à deux doigts de lui décapsuler la tête Embarassed j'essaie de redonner une proportion plus juste à ce qui se passe en me rappellant ce qui est vraiment grave dans la vie: "s'il lui arrivait un truc grave demain, argh! je m'en remettrais jamais!!!" et je visualise le truc (je sais, c'est hard, j'entends même les supersticieuses au fond dire "t'es folle! tu vas t'attirer la poisse!!!" d'ailleur j'en frissonne d'effroie) et ça, je peux t'assurer que ça me calme sec!(en général je fond en larmes)...mais ça c'est vraiment en cas d'extrème urgence hein! (je précise que je suis une "sanguine" et que j'ai déjà - à mon grand regret et ma très grande honte Embarassed Crying or Very sad - fessé ma fille quatre fois Crying or Very sad et que ma plus grande peur c'est de la gifler, ça je pourrais pas me le pardonner...)

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
boudasimboudette



Nombre de messages : 3156
Age : 39
Localisation : haute savoie
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: moral au plus bas   Mar 18 Oct 2005 - 13:58

Cécile a écrit:

D'ailleurs récemment elle m'a dit : "Maman, on donne pas de fessée hein ?" et moi "Non mon coeur on n'en donne pas" et elle m'a répondu "Mais ça peut arriver des fois" et je lui ai répondu "Oui mon Coeur ça peut arriver et il faut en parler quand ça arrive" et ben c'est con mais j'ai été super fière d'elle à ce moment là...

ooohh la la... tu peux être fière de toi aussi Smile

Mais comment vous faites toutes? j'ai l'impression d'être à la rue! mon petit garçon n'a que 11 mois et je pète déjà les plomb parfois, je laisse le papa gérer pendant que je vais prendre ma bouffée d'air, me dire " grrr il n'est pas bien, il s'exprime; écoute le, prend un peu sur toi ma grande!"
Puis je reviens un peu calmée.

Mais les limites, je les sens déjà, alors des situations comme la tienne ou comme celles que vous connaissez toutes, ça me fait peur! Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine



Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: moral au plus bas   Mar 18 Oct 2005 - 15:41

"eeell-est-des-nôôô-tre-elle-e-pé-té-les-plombs-com-me-les-ôôô-tre!" Laughing Oh ça va hein! on peut bien rigoler un peu tout de même!? tire la langue

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
bagh



Nombre de messages : 10113
Age : 46
Localisation : devant le mac
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: moral au plus bas   Mar 18 Oct 2005 - 15:43

vous allez grandir ensemble, les limites c'est fait pour évoluer trefle

déjà on n'a pas les mêmes en fonction des jours, et puis un truc super important : expliquer aux enfants que ce n'est pas de leur faute si on pète les plombs.

en grandissant, c'est eux qui viennent nous rassurer "ne t'inquiète pas maman, je vois bien que tu es crevée, vas donc prendre un bain ça ira mieux après" Laughing I love you

c'est vrai que c'est difficile et culpabilisant d'avoir envie de passer son bébé par la fenêtre (ça me l'a fait les 4 premiers mois d'allaitement de malo Embarassed ) mais ça arrive à (presque ?) tout le monde, et ça finit par passer Smile

(j'espère paske sinon mon p'tit boud'chou prend des risques, parfois... Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine



Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: moral au plus bas   Mar 18 Oct 2005 - 15:53

...non, pas "presque", enfin moi en tout cas, j'y crois pas!...ou alors, y a des cyber-moms...? chut

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
Cécile



Nombre de messages : 3377
Age : 40
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: moral au plus bas   Mar 18 Oct 2005 - 18:00

C'est marrant mais moi je me sens bcp plus patiente avec Léa maintenant. Quand elle était plus petite, y'avait la frontière du langage qui faisait que même si je lui expliquais un truc, je me demandais tjs si elle me comprenait bien !!
Maintenant quand il y a des bétises ou des crises, y'a vraiment un échange et là moi j'adore.

Ce qui est difficile quand ils sont plus petits (et comme on raisonne comme des adultes, berk !) c'est qu'on ne demande vraiment comment il est possible de se taper la tête par terre juste parce qu'on leur refuse un truc. On trouve ça disproportionné.
Mais comme me disait Catherine, ils sont emotionnellement intacts donc la moindre frustration prend une ampleur énorme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
delul



Nombre de messages : 5655
Age : 43
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Re: moral au plus bas   Mar 18 Oct 2005 - 18:06

Ben en attendant, ça s'arrange pas et en plus elle me frappe, résultat, ayant contenu mon calme de façon inhumaine, je lui ai collé une fessée, et c'est parti !!! En attendant, elle est tout miel maintenant einh, alors que les 4 jours d'enfer précédents, c'était de pire en pire.
Donc j'en déduis rien, je suis juste abattue, très triste et déprimée.
Voilà ! Allez faut bien rigoler einh !
Delph
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bagh



Nombre de messages : 10113
Age : 46
Localisation : devant le mac
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: moral au plus bas   Mar 18 Oct 2005 - 18:55

c'est atroce quand on a l'impression qu'ils font tout pour nous pousser à bout, j'en viens à penser que les gens qui considèrent la fessée comme une réponse normal au testage intempestif de limites, finalement, ont je ne dirais pas "raison", mais "des raisons" de penser ça Sad

j'ai découvert avec le boud'chou que, parfois, faut sévir Sad

en ce moment on essaie de prendre le contre-pied :
"regarde comme on est heureux quand on a bien travaillé !" Very Happy (phrase dont j'use à la limite de l'abus Embarassed )

me dis aussi que forcément on réagit les uns aux autres et que la mayo monte vite... alors si l'un de nous arrive à désamorcer le truc, l'autre doit apprendre à se laisser désamorcer... ne pas s'enliser dans la mauvaise humeur qui monte... trefle


Dernière édition par le Mar 18 Oct 2005 - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cécile



Nombre de messages : 3377
Age : 40
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: moral au plus bas   Mar 18 Oct 2005 - 18:57

Delphine Sad Sad Sad

Elle a réagi comment à la fessée ? Et toi t'as réagi comment face à elle ?

J't'embrasse bien fort ma ninette, j'imagine assez dans quel état tu es Sad bisou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine



Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: moral au plus bas   Mar 18 Oct 2005 - 20:01

euh ...bon ben...comme je me le dis à moi-même quand ça arrive "c'est fait, je ne peux pas revenir en arrière, il ne reste plus qu'à assumer et à en tirer le meilleur" et j'entends par là lui parler de "l'incident" (bien que en ce moment je révise mon jugement avec Gordon et il serait ptèt mieux que je l'ECOUTE sur l'incident...), lui faire des excuses pour qu'elle sache qu'elle en est digne...et puis tout ça ensemble - encore une fois - lui apprends que je ne suis pas parfaite...et c'est heureux! comme l'a si bien dis Alsoleo

Allez cocotte, bienvenue au club bisou et ne sois pas trop dure avec toi-même fleurs

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
delul



Nombre de messages : 5655
Age : 43
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Re: moral au plus bas   Mar 18 Oct 2005 - 21:58

Bagh, c'est exactement ce que tu dis, ça c'est mon Arwen, je te cite :

" me dis aussi que forcément on réagit les uns aux autres et que la mayo monte vite... alors si l'un de nous arrive à désamorcer le truc, l'autre doit apprendre à se laisser désamorcer... ne pas s'enliser dans la mauvaise humeur qui monte...

ET ça Arwen ne le fait pas du tout du tout en ce moment !!! Plus j'essaie de désamorcer, de rester calme plus ça l'ennerve car elle cherche à me mener à bout, c'est une pure certitude ! Elle veut qu'on se cogne quoi ! Elle a tellemen de passion et d'energie à revendre cette mome, qu'il faut que ça pète quoi !

Alors après la fessée, enfin j'exagère, car franchement, c'était plus une claque sur la fesse einh, pas la fessée à pleine volée, la mère enragée non plus Smile ben elle a hurlé de surprise, je lui ai aussitot dit que je ne me laissais pas taper, on rentrait à la maison, elle est partie et je l'y ai conduite dans sa chambre, et ensuite, après avoir bienhurlé, tempeté, s'être vraiment bien déchargée, à fond, elle est revenue, ce qu'elle ne faisait plus, et je lui ai accordée bien sur mes bras. On s'est fait des calins en pleurant, je me suis excusée, lui ai expliqué comment on en était arrivé là, et c'était terminé. Après elle a joué à me mettre des fessées, mais je lui disais à chaque fois que ce n'était pas une solution du tout, et que je m'étais emportée, qu'elle m'avait poussé à bout.

La soirée s'est passé idéalement du coup... Non, pas de conclusion, mais quand même !!! Très honnetement, elle avait une bonne raison de m'en vouloir, une bonne raison de pleurer et d'être triste, un truc concret, et non un truc diffus du manque de son père et de la fatigue de la journée complète de l'école, et ça à gérer, c'était bcp plus simple pour elle et surtout bcp moins angoissant... Certes, ce n'est pas une solution, mais le fait de me trouver méchante lui a permis de prendre sur elle, paradoxalement : c'est en étant méchante finalement que je lui ai permis d'aller mieux.... a méditer toute la nuit encore, je dors super mal du coup et suis d'une humeur de chien, comme elle.

Du coup vu l'ambiance, pas sur qu'on viendra samedi ni dimanche : j'attends de voir le retour de son père, je crains qu'elle ne veuille absolument pas partager son père avec d'autres enfants et adultes, mais elle voudra sans doute le vampiriser.... Je vous tiens au courant ne m'en veuillez pas, par pitié !!!!, c'est tellement dur en ce moment, que je voudrais vraiment que les choses s'arrangent là...

Et la journée complète à l'école, ben elle n'est pas prête, einh !! et je n'ai pas le choix !! Ce qui me pousse aussi à arrêter de bosser, mais on peut pas sans mon salaire, d'où la déprime... enfin bref, la cata quoi diablotin malade euh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bagh



Nombre de messages : 10113
Age : 46
Localisation : devant le mac
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: moral au plus bas   Mer 19 Oct 2005 - 0:31

t'as essayé de tout budgeter ? et un temps partiel ?
paske c'est pas facile de faire des choix, mais rarement complètement impossible, sauf bien sûr si vous êtes endettés jusqu'au cou euh


ce soir, mon boud'chou d'amour s'est aussi pris une tape sur les fesses.
pas de bol, j'étais fatiguée, je prie ardemment pour une journée de 48h mais ça marche pô, et je l'ai vu à 1 mètre de moi s'avancer vers son frère, lui mettre un coup de poing hyper violent dans le plexus, le regarder dans les yeux, et dire "pardon." ; 2 fois déjà dans le week-end mon grand m'avait dit en pleurant que son frère l'avait tapé, l'autre avait dit "oui mais je me suis excusé", et comme je n'avais pas vu en vrai je ne pouvais que dire "c'est bien de s'excuser quand on n'a pas fait exprès, mais c'est encore mieux de ne pas prendre le risque d'avoir à s'excuser. fais un peu attention à ton frère". partant du principe que c'était peut-être, après tout, un accident. sont pas trop violents normalement, ça étonne souvent les gens d'ailleurs... bénéfice du doute, donc.

là, ce soir, aucun doute.
et c'est parti d'un coup, je lui ai collé une fessée (donc une claque sur le derrière Wink), puis immédiatement je lui ai demandé pardon. pas hyper pédago, mais juste lui montrer ce que peut ressentir son frère.
je sais, ça pue, mais c'est parti tout seul euh
il a pleuré, forcément, de surprise, d'humiliation... mais dans mes bras puisque je ne l'ai pas lâché. je l'ai bercé, on s'est calmés tous les deux, et je lui ai dit que je préférais lui apprendre des choses en le câlinant plutôt qu'en le frappant.

ils savent parce qu'on en a déjà parlé que je considère les punitions corporelles comme à la fois un abus de pouvoir et un aveu de faiblesse, donc il a bien compris ce que je voulais dire, n'empêche j'ai préféré le moment où je lui ai fait des câlins à celui où tout le monde faisait la tête et pleurait Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: moral au plus bas   

Revenir en haut Aller en bas
 
moral au plus bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» pas le moral
» Moral à terre
» Pas trop le moral ...
» 10 règles d'or pour garder la forme et le moral tout l'hiver
» moral au bas des chaussettes !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Naturel :: En famille :: Activités et éducation : moyens-grands et grands-
Sauter vers: