pour une parentalité douce et respectueuse
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 on ne sait plus comment faire : interrogations sur la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Catherine



Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: on ne sait plus comment faire : interrogations sur la mort   Mar 4 Déc 2007 - 1:20

Vi vi, je comprends. Ma position est plutôt proche de celle de Filliozat sur le coup: les contes étaient pas mal utilisés pour maîtriser les enfants, que ce soit par la peur, la culpabilité, le doute,... Demander à un enfant d'interprèter utilement un conte?! Je n'y crois pas trop euh A trop parler, expliquer, raisonner, moraliser, etc, d'abord on ne prend pas le temps d'écouter, ensuite on prend le risque de vexer l'enfant si on est carrément à côté de la plaque et enfin on ne lui permet pas de trouver SA solution à lui, car son imagination n'a pas besoin d'être mise sur des rails, il est mieux placé que n'importe qui pour aller chercher et comprendre ses peurs au bon endroit... à condition qu'on l'écoute euh C'est un peu comme dans la résolution des conflits: en donnant une direction quant aux solutions à y apporter, on avorte des tas d'autres solutions bien souvent plus imaginatives et constructives et qui répondent mieux à leur réel besoin... amha Smile

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
kro
modo


Nombre de messages : 11852
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: on ne sait plus comment faire : interrogations sur la mort   Mar 4 Déc 2007 - 12:43

Catherine a écrit:
Vi vi, je comprends. Ma position est plutôt proche de celle de Filliozat sur le coup: les contes étaient pas mal utilisés pour maîtriser les enfants, que ce soit par la peur, la culpabilité, le doute,...

hmmm, je ne sais pas trop... Si on lit "psychanalyse des contes de fée", ce serait plutôt l'inverse: les contes serviraient plutôt aux enfants pour se développer, acquérir de l'autonomie, évoluer, grandir...etc... Moi, je suis plus dans cette optique là, mais c'est aussi pour ça que je déteste les histoires bien morales genre le menteur attrapé par son mensonge, car justement, dans ce cas, l'interprétation n'est plus laissée à la discrétion de l'enfant, mais martelée de force (tu marteau ne marteau mentiras marteau pas marteau où t'auras une grosse mandale Suspect ).

Catherine a écrit:
Demander à un enfant d'interprèter utilement un conte?! Je n'y crois pas trop euh

en fait, ce n'est pas ce que j'ai voulu dire, je veux dire simplement que chaque enfant, quoi qu'on fasse, interprète l'histoire à sa façon. Moi, je me souviens d'avoir compris des trucs complètement délirants dans certains histoires, qui n'avaient rien à voir avec le sujet. fou Je suis bien d'accord avec toi: moi non plus, je ne discuterais jamais avec mes enfants de ce qu'il faut avoir compris dans telle ou telle histoire et de comment il faut l'interpréter. Suspect

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine



Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: on ne sait plus comment faire : interrogations sur la mort   Mar 4 Déc 2007 - 13:52

vi, mais alors on sort du contexte de ce post poulette! évidemment qu'on lit aussi des tas d'histoires à nos enfants et elles relèvent toutes du conte d'une sertaine façon, et ils en font se qu'ils veulent dans leur petite tête, mais ici, on parlait de ce conte comme support pour expliquer et rassurer sur la mort, c'est ça qui me gênerait (pour mes mômes hein! je juge personne évidemment! bisou )

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
kro
modo


Nombre de messages : 11852
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: on ne sait plus comment faire : interrogations sur la mort   Mar 4 Déc 2007 - 19:45

Ok, après, c'est chacun sa façon de voir ce conte, bien sûr... Wink Il n'y a pas de "bonne" ou de "mauvaise" réponse, mais pour moi, ce conte fait partie des histoires que je pourrais raconter à ma fille si elle me parle de la mort, après elle en fera ce qu'elle voudra! tire la langue euh

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
àtiredailes



Nombre de messages : 7507
Age : 42
Localisation : Lozère
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: on ne sait plus comment faire : interrogations sur la mort   Mer 5 Déc 2007 - 9:48

Je suis en plein dedans...et c'est difficile. Parler de la mort dans l'absolu est plus simple que de capter le regard de son enfant qui pose des questions très claires sur ce que nous vivons présentement...

Nous parlons beaucoup, Moineau et moi...quand je pleure, elle m'apporte des mouchoirs, et me dit "pas pleurer maman , là, moi".
Puis elle me dit "maman, peine papie...plus mal à la jambe maintenant...papie dans le coeur". C'est fort, mais à d'autres moments, elle a très mal...
Par exemple, hier, je mange une poire, poire que j'avais acheté pour mon père car depuis 6 semaines il ne mangeait que cela, et elle crie "nooooon ! poire papie, pas toucher!!!!".

Nous avions tous les larmes aux yeux, j'ai expliqué que Papie ne mangerait plus jamais des poires avec nous, qu'il était mort (c'est important je pense de dire le mot), mais qu'il l'aimait toujours.
J'ai parlé du paradis (nous sommes croyants, c'est sensé aider extra-terrestre ), j'ai parlé de l'endroit où il était, que sans l'avoir choisi, il y était heureux car il pouvait veiller sur nous...

En même temps....comment parler à un enfant de choses que nous ne comprenons pas réellement. La mort, nous, adultes, l'appréhendons avec difficultés, avec nos peurs, avec notre peine, avec nos points d'interrogations.

Nous avons acheté "au revoir blaireau " à Moineau, elle adore ce livre...cela reste un livre...ce dont elle a besoin, ce n'est pas d'un support pour comprendre, mais d'un regard rassurant, d'une parole pour lui dire "oui, je suis triste, mais oui, je sais qu'il est dans nos coeurs"...

Je ne sais si j'exprime bien ce que je ressens...pardon si j'en peine certaines, ce n'est pas le but !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine



Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: on ne sait plus comment faire : interrogations sur la mort   Mer 5 Déc 2007 - 14:01

tu ne peines personne àtiredailes bisou et c'est très clair; puis y a toujours une marge (énoooorme Rolling Eyes ) entre ce qu'on pense en théorie et puis ce qu'on se retrouve à dire/faire quand on est en plein dedans, c'est tellement facile d'épiloguer "à froid" Rolling Eyes Embarassed et donc j'espère que toi tu n'auras pas été peinée par ce post euh bisou coeurs

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: on ne sait plus comment faire : interrogations sur la mort   Mar 12 Mai 2009 - 18:52

Je remonte ce vieux post, parce que là, je suis à bout de réponses
je n'ai encore rien lu, j'y reviendrai ce soir, mais rapidement

Wayra nous a posées les premières questions il y bien longtemps, elle avait deux ans environ
un peu moins même mais là avec la mort de notre chat, je pense qu'elle est plus affectée que je ne le croyais.
Elle ne semble pas destabilisée, mais elle nous destabilise nous par le type de questions
qu'elle pose et qui sont "très froides"

Celles de ce matin
Quand Liwen sera morte, elle sera quand même ma petite soeur ?
et on pourra moi me mettre dans le même trou qu'elle ?
et jusqu'où il faut creuser le trou?

enfin, c'est hard je trouve

bon, je vous lirai en rentrant, je ne vais pas tarder là!
Revenir en haut Aller en bas
Catherine



Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: on ne sait plus comment faire : interrogations sur la mort   Mar 12 Mai 2009 - 19:05

personnellement, ça ne me choque pas Wink mais ça n'empèche pas que tu lui parles sincèrement de ton ressenti, comme par exemple que ça te fait bisarre d'entendre parler de la mort de tes enfants chéris, peut-être parce que l'ordre des choses ne prévoit "normalement" pas que les parents aient à afronter la perte de leurs enfants, que quand ça arrive, ce sont pour des raisons malheureuses et que donc tu préfères t'arrèter à la pensée qu'ils vivront très très vieux pour pouvoir connaître leurs arrières-petits-enfants...? enfin, j'imagine au hasard, mais parles de ton vrai ressenti à toi, les enfants, je pense, sont très capables (plus que nous) d'entre tout, du moment que ça vient du coeur (et que c'est dit avec délicatesse évidemment!)

bisou coeurs soleil ange arc en ciel fleurs

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: on ne sait plus comment faire : interrogations sur la mort   Mar 12 Mai 2009 - 21:36

en fait c'est pas tant qu'elle parle de sa petite soeur qui me choque, c'est plus la froideur qu'elle met quand elle parle du sujet

un autre exemple c'est l'autre jour je préparais du lapin et elle m'a vu faire
elle a demandé
- "tu l'a pris où?"
- "je l'ai acheté au marché"
- "oui mais tu l'a tué?"
- non il était déjà comme-ça
- mais qui l'a tué alors ?
- "ben le fermier sans doute"
" - tu m'avais pas dit maman qu'on mangeait des choses mortes"

je prends mon mal en patiente ! mais des fois je ne sais point quoi dire alors je dis rien ou je lui demande ce qu'elle en pense et ça la met en super colère et elle me dit
"mais c'est à toi que je demande parce que je veux savoir" Very Happy

bon je vais vous lire
Revenir en haut Aller en bas
Akamiaou
modo


Nombre de messages : 4763
Age : 33
Localisation : En Xaintrie, perdue dans ma Corrèze chérie =)
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: on ne sait plus comment faire : interrogations sur la mort   Mar 12 Mai 2009 - 21:41

Je sais pas, perso ça me choque pas non plus euh

_________________
Maman de Maël Loup (Octobre 2004) Zia, fleur de printemps et flocon d'hiver (Mai 2009-Février 2010) et Angus (Novembre 2010)
"Aujourd'hui, nous ne savons plus très bien ce qui nous distingue des autres grands singes, peut-estre est-ce le fait qu'à la différence de ceux-ci, nous scions la branche sur laquelle nous sommes assis"
VIE JE TE MAUDIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akamiaou.canalblog.com/
Catherine



Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: on ne sait plus comment faire : interrogations sur la mort   Mar 12 Mai 2009 - 21:45

kathy a écrit:
je prends mon mal en patiente ! mais des fois je ne sais point quoi dire alors je dis rien ou je lui demande ce qu'elle en pense et ça la met en super colère et elle me dit
"mais c'est à toi que je demande parce que je veux savoir" Very Happy

chut

ben vi, comme je le pensais, c'est pas tellement la mort qui l'interpelle, mais ce que ça te fait à toi Wink

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
Mamstella



Nombre de messages : 4395
Age : 34
Localisation : France
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: on ne sait plus comment faire : interrogations sur la mort   Mar 12 Mai 2009 - 23:07

Exactement Cath chinois


Ça ne me choque pas non plus d'ailleurs euh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pegpeg



Nombre de messages : 2256
Age : 39
Localisation : oxford
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: on ne sait plus comment faire : interrogations sur la mort   Mer 13 Mai 2009 - 0:16

Je me souviens que a l'enterrement de mon arriere grand mere (j'avais 8 ans) je posais plein de questions de ce genre la a ma mere...elle a finit par me dire de me taire car ca rendait ma grand mere triste.

Mais sur le coup moi je n'avais pas toutes ces emotiions qu'avaient les adultes par rapport a la mort mais belle et bien des questions simples car je ne savais pas ce qui se passait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tumbebe.co.uk
kro
modo


Nombre de messages : 11852
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: on ne sait plus comment faire : interrogations sur la mort   Mer 13 Mai 2009 - 15:37

ça ne me choque pas non plus: perrine aussi pose des questions comme ça, ou bien fait des remarques un peu zarbi pour nous adultes, mais qui sont pleines de bon sens quand on pense que c'est une enfant.

Genre, la dernière fois, ma grand-mère dit "on va aller voir papi au cimetière" et ma fille retorque: "ben non, on peut pas aller le voir puisqu'il est mort". Bon, c'est clair, si un adulte disait cela à ma grand-mère, cela me choquerait beaucoup parce que c'est faire preuve d'une grande insensibilité à la souffrance de ma grand-mère, mais pour ma fille, c'est juste une question de logique, elle n'appréhende pas le concept du point de vue de ma grand-mère: papi est mort, cela rend mamie très triste parce qu'elle ne peut plus le voir, et elle a du mal à imaginer que le fait de "mentir" en disant qu'on va "voir" papi au cimetière (alors qu'on va seulement voir sa tombe) est une idée qui soulage ma grand-mère de sa peine.

Bref, tout ça, c'est très complexe, la mort, les rapports des gens avec la mort, ce qu'on peut dire, ce qu'il est "inconvenant" de dire... Nos enfants essayent de comprendre, donc il essayent de mettre de la logique dans tout cela, c'est pas simple, c'est pour cela qu'il posent des questions qui nous semblent "froides", mais ce n'est pas parce qu'ils n'ont pas de sentiments, c'est juste parce que tout cela est bien compliqué, ils n'en maitrisent pas les tenants et aboutissants et ils ne connaissent pas encore toutes les règles et codes de notre société à propos de la mort.

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Also & Co
modo


Nombre de messages : 11519
Age : 42
Localisation : Lugdunum!
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: on ne sait plus comment faire : interrogations sur la mort   Mer 13 Mai 2009 - 15:39

Pour la nourriture on a aussi ce genre de discussion...

_________________
Also, maman de 4 poulettes sorties de l'oeuf en 2004, 2005, 2008 et 2010 et d'un poulet en 2014!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: on ne sait plus comment faire : interrogations sur la mort   Aujourd'hui à 22:45

Revenir en haut Aller en bas
 
on ne sait plus comment faire : interrogations sur la mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» on ne sait plus comment faire : interrogations sur la mort
» Comment faire une croix pour indiquer le décès
» comment faire boire de l'eau ?
» Entrée à l'école sans BCG : comment faire ?
» Comment faire patienter mon loulou??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Naturel :: En famille :: Activités et développement : bébés et bambins-
Sauter vers: