pour une parentalité douce et respectueuse
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 éducation des filles/ éducation des gars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kro
modo


Nombre de messages : 11930
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: éducation des filles/ éducation des gars   Lun 29 Mai 2006 - 0:50

j'habille souvent perrine en "gars", dans le sens où je lui mets rarement des robes roses à fleur, mais plutôt des habits plus neutres qui pourraient aller sur un garçon (d'ailleurs, une bonne partie de ses habits vient de son cousin). Du coup, les gens la prennent souvent pour un petit garçon. euh

La dernière fois, j'ai remarqué un truc: au début, quand ils voietn Perrine, les gens pensent avoir affaire à un petit garçon, donc souvent j'entends "il marche bien, il est éveillé, il a quel age? il est en avance". Puis, à un moment, je glisse "c'est une petite fille", et là, souvent imperceptiblement, le regard des gens change "oh, qu'elle est belle, elle est gracieuse, oh le beau sourire"... j'avoue que ça m'énerve un peu. grrr

Vous avez remarqué la même chose? Est-ce que vous faite attention à ne pas valoriser uniquement les "trucs de fille" por une fille et les "trucs de gars" pour un gars (genre la fille est belle, gracieuse, gentille, et le garçon est vif, costaud, courageux...Etc...)? euh...? Et que fais votre entourage? Vous le reprenez parfois ou vous laissez dire?

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma&Noa



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 03/10/2005

MessageSujet: Re: éducation des filles/ éducation des gars   Mar 30 Mai 2006 - 10:45

j'avoue que je 'ai jamais eu ce genre de problemes car noa a les cheveux long depuis toujours
elle a 4 ans et a les cheveux jusqu'aux fesses
je l'habille aussi tres flles (pas gnangnan mais tres filles) elel aime d'ailleurs "les trucs de filles" style princesses Suspect ...et paillettes! lol

perso je sais que c'est du à un traumatisme de mon enfance lol, ma ma mere m'a toujours coupé les cheveux et habillé en garçon, à 12 ans, on m'appellait jeune homme!

j'étais timide et pas assez "dégottée" pour m'en sortir moi meme, et à l'epoque de l'adolescence j'en ai vraiment souffert, je voulais etre "fille" mais je en savsi pas comment m'y prendre, je ne savais pas m'habiller, ni me coiffer, evidement, je n'avais pas de petit copain, mais par contre plein de potes! j'aurai voulu etre comme les filles de ma classe, mais pas moyen de revenir en arrière je me sentais trop tarte!

je sais que ce n'est pas une généralité , que c'est lié à moi, à mon vécu, mais de ce fait, je fais le maximum pour valoriser le coté féminin de noa

par contre coté education, pour moi filles et garçons méritent le meme traitement lol

je l'encourage, si elle veut clouer dans une planche, elle a une planche à roulette et des super héros

si elle veut jouer au foot plus tard, je l'encouragerai ausi

voilà pour mon expérience!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kro
modo


Nombre de messages : 11930
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: éducation des filles/ éducation des gars   Mar 30 Mai 2006 - 13:30

oui, c'est intéressant ce que tu racontes: c'est vrai que pour ma part, ma mère m'a toujours habillée en fille, et que ça me soulait: les robes, c'est pas pratique, et faire les magasins, c'était un calvaire, je voulais acheter tout le temps les mêmes habits, comme ça, pas de problème pour les assortir, pas de question à se poser le matin sur ce qu'on va mettre, tout est plus simple!

C'est vrai qu'il faut faire attention à ne pas non plus trop marginaliser nos enfants en les habillant trop "loin" des normes actuelles.

Mais bon, moi, ce qui m'interpelle, c'est quand meêm la valorisation de certaines qualités chez les filles (gentillesse, beauté, grâce, sourire) et d'autres qualités chez les garçons (vivacité, débrouillardise, avance sur els autres....). perso, j'accorde quand même dans l'absolu plus d'importance au qualités "de garçons" qu'au qualités "de fille", donc ça m'embêterait que ma fille ne possède que des "qualités de fille", ou qu'elle ne s'appuie que sur ces qualités là, vu qu'on aurait mis en avant seulement ces qualités-là chez elle...

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma&Noa



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 03/10/2005

MessageSujet: Re: éducation des filles/ éducation des gars   Mar 30 Mai 2006 - 13:55

oui c'est malheureusement vrai, je pense aussi qu'il faut essayer un minimum à ne pas marginaliser les enfants de ce coté là
c'est un peu dommage de renter dans le moule mais l'adolescence est dejà tellement difficile que si l'ado n'est pas assez sur de lui (comme moi) il va vraiment en souffrir

mais pour les valeurs, je suis d'accord avec toi, noa ne sera pas "qu'une fille"! la debrouillardise, le dépassement de soi, le courage,... c'est valable pour tout le monde!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinano



Nombre de messages : 10621
Age : 37
Localisation : Gascogne
Date d'inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Re: éducation des filles/ éducation des gars   Jeu 1 Juin 2006 - 12:43

Hier, justement, j'ai vu pour la première fois la fille d'une collègue. Je ne me suis pas extasiée sur sa jolie robe, mais sur le nombre de dents qu'elle avait, sur son 4 pattes hyper dynamique, sur son air de crapule... Peut-être parce que j'ai un garçon?... Je ne sais pas.
Le fait est que je souhaitais avoir un fils et non une fille, étant moi-même un peu garçon manqué. Longtemps, j'ai eu plein d'amis garçons, je ne savais vraiment pas quoi dire aux filles, et je ne les trouvais pas franches. Je me disais qu'au moins, avec un garçon, on a une bonne explication une fois pour toutes, pas de rancoeurs, pas de bouderies (pour moi, les filles, c'est ça En ce sens, je suis très fille rit jaune ).
Je me rends compte d'ailleurs que je joue avec Raphaël comme mon père jouait avec moi: à des jeux un peu brutaux, des jeux de garçon, quoi: je le soulève à bout de bras, je me roule par terre avec lui dans les bras, je lui fais faire l'avion... Jouer calmement avec ses cubes, ça m'agace. euh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poucinette



Nombre de messages : 60
Age : 34
Localisation : Tours
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: éducation des filles/ éducation des gars   Jeu 1 Juin 2006 - 13:46

ca me fait penser à une réflexion qui me désespère... Evil or Very Mad
"Tu ne vas pas pleurer quand même! T'es une garçon!" (re- Evil or Very Mad )

Qu'est ce que ca m'énerve!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bagh



Nombre de messages : 10113
Age : 46
Localisation : devant le mac
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: éducation des filles/ éducation des gars   Jeu 1 Juin 2006 - 20:22

j'aime bien quand les gens me disent que mes garçons sont beaux et gentils (auto- fleurs rit jaune ), et ça arrive souvent (ce week-end, hier soir, aujourd'hui encore... ça réconforte à fond quand on a parfois envie d'en prendre un pour taper sur l'autre Laughing )

ils ne sont pas d'une virilité à toute épreuve non plus mdr mais comme dit pinpin : "puisque je le sais, moi, que je suis un vrai garçon, où est le problème si j'aime taaaaaaaaant le rose et les fleurs ?"

donc plutôt du bol ici, avec ça.

c'était plus quand ils étaient bébés que ça me gavait : "oh non ! ce n'est pas possible que ce soit un garçon ! il est si gracieux !" marteau

ben quoi ? Suspect un garçon c'est forcément moche ? ou brutal ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fofibou



Nombre de messages : 2816
Age : 36
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 09/10/2005

MessageSujet: Re: éducation des filles/ éducation des gars   Jeu 1 Juin 2006 - 21:35

Moi ce qui m'énerve énormément c'est qu'on me dise que Manon est "obéissante" et sage !!!!

C'est absolument pas mon objectif (même si des fois ça m'arrangerait qu'elle fasse ce que je lui demande). C'est pas un chien quand même !!!! Evil or Very Mad

Je crois que c'est encore plus recherché chez les filles, d'après ce que j'entends dire...

Sinon je l'habille pas toujours en fille mais ça m'arrive. Mais je n'apprécie pas qu'on la prenne pour un ptit gars, alors quand elle est habillée neutre ou un peu garçon, je lui fais des ptites couettes. En plus, c'est vrai qu'elle adore grimper partout et qu'elle est très débrouillarde alors elle s'approche un peu plus des comportements "garçons". Mais c'est pas des comportements garçons pour moi c'est des comportements parents : on est plus derrière les ptites filles et on laisse les garçons faire des expériences...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fofibou.free.fr
delul



Nombre de messages : 5655
Age : 43
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Re: éducation des filles/ éducation des gars   Jeu 1 Juin 2006 - 21:52

En fait toutes les études comportementales le prouvent : les mères les premières enferment leur enfant dans le carcan social que vous décrivez, on n'y peut rien, jusqu'à la manière plus brutale et tonique dont on prend, homme et femme un petit garçon, contre une manière douce et un peu empruntée pour une petite fille.

C'est pour ça qu'Arwen en fait, les gens ne savent pas trop comment la saisir : elle est une fille, une vraie, mais se comporte physiquement comme un garçon. Je ne lui ai jamais mis de robe petite, je commence depuis l'école elle est plus grande et très demmerde question physique donc ne s'empierge pas dans la robe : soit elle la dégage l'été bisou soit elle la coince dans son collant l'hiver pour la remonter coeurs et petite je n'en ai pas acheté justement pour lui permettre toutes les audaces physiques. Je n'ai jamais eu peur qu'elle tombe, ni qu'elle se ratatine la tronche...

Je n'ai jamais fait attention à l'état de ses fringues, je n'achète pas de robe chère et je ne dis jamais attention tu vas salir ta robe, ou tes vetements, relève toi, elle se vautre par terre, ça choque tout le monde, sur un petit garçon, c'est normal, voire attendu.

En tant que prof, pour celles qui le sont Wink on a les mêmes travers : on booste les garçons, les félicite plus, et on s'extasie plus sur leurs réponses. A réponse égale, on va féliciter chaleureusement un garçon et reconnaitre son intelligence, tandis qu'on dira juste bien à une fille et qu'on soulignera son mérite et son travail. Donc ATTENTION !!!

D'où l'intéret pour les filles de n'être que... dans des classes de filles, et non des classes mixtes !! Elles osent vraiment s'exprimer et les profs ne font plus de différence, lachées qu'elles sont par rapport à la sacro sainte retenue devant un homme...

Vala mon avis LOLLLLLLLLLLLLLLLLLL
Je suis en verve !!
Delph

_________________
Bébé 3, cerise surprise : une famille au complet !
oui là c'est bon : j'ai accouché !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kro
modo


Nombre de messages : 11930
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: éducation des filles/ éducation des gars   Jeu 1 Juin 2006 - 22:27

delul a écrit:
En tant que prof, pour celles qui le sont Wink on a les mêmes travers : on booste les garçons, les félicite plus, et on s'extasie plus sur leurs réponses. A réponse égale, on va féliciter chaleureusement un garçon et reconnaitre son intelligence, tandis qu'on dira juste bien à une fille et qu'on soulignera son mérite et son travail. Donc ATTENTION !!!

Tiens, c'est drôle, ça, justement, moi, j'ai remarqué que je fais souvent le contraire: les garçons, je suis plus dure avec eux, je les booste plus, je leur fais moins de compliments, je joue plus sur le "prouve-moi que tu es bon, si tu as une super note au prochain contrôle, alors je serais obligée de penser que tu es super fort". Alors que les filles, j'ai plus tendance à les complimenter, à essayer de leur dire que si, elles sont douées, elles comprennent, à jouer sur le "mais oui, tu es super intelligente, d'ailleurs la preuve, en bossant un peu, je parie que tu auras une super note au prochain contrôle, allez, chiche".

Je pense que je réagis comme ça car très souvent, les filles manquent de confiance en elle, alors que les garçons, globalement, ont plus tendance à dire "je suis super intelligent mais je ne travaille pas, ce qui explique mes notes, mais si je voulais, je pourrais", du coup, je prends le contrepied. Bref, en tous cas, j'essaye de me corriger car d'un côté ou de l'autre, je pense que les doutes sont là, même si ils le montrent différemment, mais c'est dur, à chaque fin d'année, malgrè mes efforts, je vois que j'ai plus complimenté et soutenu les filles que les gars (mais je m'améliore Wink )

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
delul



Nombre de messages : 5655
Age : 43
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Re: éducation des filles/ éducation des gars   Ven 2 Juin 2006 - 19:26

Oui mais là Mamykro tu fais exactement ce que je décris !!!! Au contraire !!! Car finalement, quelle que soit la méthode, et là tu décris une méthode audacieuse envers des garçons, et une méthode plus psy envers les filles, mais le message que tu envoies, c'est celui là quand même !!! T'inquiète, on n'y échappe pas, aucun prof LOLLLLLLLLLL
Car tu boostes le garçon comme tu dis, tu le mets en avant, tu mets en marche son esprit d'entreprise, d'audace de compétition, alors que la fille, tu la maternes, tu la rassures, tu es dans un tout autre registre !!
Enfin je crois einh, et j'ai tendance à faire pareil !

On ne met que très rarement les filles dans un esprit de compétition, d'audace, de prise de pouvoir audacieuse et un peu rentre dedans comme ça : fais le, tu verras la tête des filles Shocked Shocked elle trouve ça très agressif et les garçons sont jaloux comme des poux!!!!!

Je pense que c'est une saloperie, mais on se soigne einh banane banane

_________________
Bébé 3, cerise surprise : une famille au complet !
oui là c'est bon : j'ai accouché !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: éducation des filles/ éducation des gars   Lun 5 Juin 2006 - 16:18

La compétition, ça je connais et franchement je n'en veux pas pour ma fille !
J'ai eu la chance (vraiment de la chance ? je me questionne aujourd'hui) de faire tout mon secondaire dans le meilleur établissement de l'Equateur.
J'étais au Lycée Français où il fallait se tenir à carreau pour y rester.

D'un côté les notes étaient très sévères, pas de 20 car la perfection n'existait pas, mais les notes étaient à la françaises par lettres, le A+ équivalait à 17 et ainsi de suite.
Nous étions classés par niveaux : Les A, Les B, Les C, en dessous on se faisait virer de l'école.
Il fallait travailler sans cesse et plus que les autres car nous avions 2 programmes à préparer : le français et l'équatorien, et 2 bacs à la fin de terminale...
Et la dessus la compétition s'intallait, mais elle était la même pour les filles et les garçons : être toujours le / la meilleur... on participait même à des compétitions de math, d'histoire, de rédaction, d'oratoire... et on portait sur nos épaules un poids immense, on representait pas seulement un lycée, mais un pays, qui de plus n'était pas le notre et que pour la plus par on ne connaissait pas : la France...

En revanche en tant que fille nous avions encore plus de pression ! et la c'est un peu ce que vou dites... la famille était sur notre dos pour nous aider à prendre notre place dans une société d'hommes, pour évieter de faire comme maman qui n'avait rien fait de notre vie, pour nous éviter de tomber trop tôt dans le bras d'un mari.... et j'en passe!
Et chez moi que c'était dur, mon père ultra exigeant qui me punissait dès que j'avis moins de 15 à l'école et qui m'interdissait toute sortie ou activité extrascolaire parceque j'étais une fille....
Résultat, mon bac en poche je ne me suis pas fait priée quand ils m'on porposé de m'envoyer en France et j'y suis restée malgré les difficultés très durs que j'ai vécues

Euh... je me demande si je suis pas hors sujet là euh...? , ben tan pis, faut que ça sorte, depuis le temps que j'y pense...

Et bien je ne veux pas de tout ça pour ma fille :
Je ne veux la mettre dans une case fille / garçon, je ne veux pas la pousser dans un sens ou dans l'autre, je veux lui laisser la chance, la possibilité d'être comme elle le souhaite, quand elle le souhaite !
Mais prière que c'est dur !
Il n'y a pas un jour qui se passe sans que j'ai le droit à des réflexions très stéréotypées!
Tenez par exemple hier je discutais avec la voisine, dont le fils a 10 jours de moins que Wayra. Il marche bien et il est très moteur, mais ne dit pas grande chose à part "maman", "papa" et "aurevoir". Wayra est un moulin à paroles mais moins agile. Ils ont à peine 18 mois quand même! On s'est croisée en retour de promenade et du coup on est rentré ensemble et en discutant elle me dit :
"Wayra parle très bien, mais ça c'est les filles, elles sont moins moteurs et les garçons parlent plus tard"
Et ce genre de réflexions m'énervent profondement, je ne connai rien au fondement scientifique de telles affirmations, et à la limite je m'en fiche, ce qui me gène c'est les cases "les filles font ci", "les garçons font ça"....

Et mon énervement va aussi dans l'habillement, Quand Wayra a des vêtements en kdo il c'est très spuvent du rose, c'est joli, ok, mais c'est pas obligatroire......... Hier elle avait une casquette orange avec pantalon en jean et t-shirt orange! Nos étions à la ferme en promedane et ça n'a pas raté "oh il est beau le petit garçon" "va jouer au ballon avec le petit garçon" (les gens qui étaient assis sur la pelouse à côtés de nous et qui parlaient à leur fils)

Bref, pour moi cette question est une vrai question de fond ! et des fois je me dis que si à m'efforcer de ne pas faire de différence entre éducation fille / garçon, j'en arrivais à faire tout le contraire euh ?


Dernière édition par le Lun 5 Juin 2006 - 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bagh



Nombre de messages : 10113
Age : 46
Localisation : devant le mac
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: éducation des filles/ éducation des gars   Lun 5 Juin 2006 - 20:08

tu pourras dire à ta voisine qu'on t'a parlé de deux jumeaux : une petite fille qui escalade tout, et un petit garçon qui parle tout le temps tire la langue

ce sont mes neveux que je viens de quitter I love you

_________________
La vie, c'est comme le tir à l'arc : il faut viser un peu plus haut, à cause de la gravité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matrona



Nombre de messages : 4212
Age : 46
Date d'inscription : 03/10/2005

MessageSujet: Re: éducation des filles/ éducation des gars   Mer 7 Juin 2006 - 1:14

Pour Hélios, c'est exactement l'inverse de Perrine ! Laughing
Comme je l'habille en mixte (pas de fringues de camionneur avec Spiderman dessus), qu'il a encore ses bouclettes de bébé, les grands cils en plus... on le prend pour une fille.

Et je m'en fiche complètement.

Je lui couperai les cheveux quand ça me prendra. tire la langue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kro
modo


Nombre de messages : 11930
Age : 41
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: éducation des filles/ éducation des gars   Dim 11 Juin 2006 - 17:38

c'est vrai, on prend Helios pour une fille? Shocked C'est drôle, mais alors, je ne trouve pas du tout qu'il ressemble à une fille: au cntraire, je trouve qu'il a déjà bien l'air d'un petit gars.

_________________
Smile

caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
delul



Nombre de messages : 5655
Age : 43
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Re: éducation des filles/ éducation des gars   Dim 11 Juin 2006 - 22:21

Sauf que Kathy si je puis me permettre c'est de la compétition sociale ce que tu décris, de la bête à concours : moi quand je pousse les filles, c'est par rapport à LEURS Compétences en tant qu'individu, pas par rapport aux autres élèves, c'est une énorme différence !
Et les pères comme les tiens, je peux te dire que je me les encadre plus souvent qu'à mon tour et qu'ils me détestent. En réunion parents profs, je dis souvent au mome que son père ne peut pas m'entendre pour des raisons de réussites scolaires qui le regarde lui, et pas l'enfant, donc que c'est à lui que je vais m'adresser dorénavant pour lui dire combien il peut être fier d'avoir dépassé ses blocages, ses empêchements et qu'il peut être heureux de lui avec son 10 de moyenne.
En général les pères ou les mères d'ailleurs sont tellement estomaqués qu'ils me laissent terminer LOL

Là j'ai une petiote en 5è d'origine portugaise, Cécile Wink arrivée en France il y a 3 ans, qui parle parfaitement français mais ne l'écrit que très difficilement, illétrée en français. Les parents ont laissé la grande de 16 ans faire un mome avec un mec de 30 pour la marier rapido. Ils pensent faire de même pour la petite.
Mon role d'adulte et de femme, c'est de lui montrer que si elle fuit les études, c'est qu'on veut ça pour elle, de plus haut, mais que quand elle accepte de jouer le jeu du controle que je propose plutot que de sécher, si je ne fais pas attention à l'orthographe qui est son point noir elle obtient 18/20 !!!!! Car évidemment cela ne joue pas sur son intelligence, réelle.
Et là je pense que oui, je sors du schéma qu'appliquent les autres profs : au second trimestre, la réflexion des autres profs a été : oui mais bon pour une fille, dans une famille comme ça, c'est bien d'être déjà en 5è ! On lui proposera un CAP coiffure ! Et moi là je dis BIPPPPPPPPP car pour un garçon dans le même cas ils ont dit : c'est dommage de gacher ses possibilités comme ça, faudrait qu'il se booste, qu'on l'aide l'an prochain et ça je trouve ça DEGUEULASSE !

C'est totalement HS, mais elle m'a tellement émue cette mome avec son 18 LOL

_________________
Bébé 3, cerise surprise : une famille au complet !
oui là c'est bon : j'ai accouché !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilde



Nombre de messages : 1605
Age : 36
Localisation : Limousin
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: éducation des filles/ éducation des gars   Mar 13 Juin 2006 - 9:59

Moi j'habille ma puce soit hyper fille, soit en jogging ou salopette (et là c'est systématique "Oh qu'IL se porte bien" surtout qu'elle a pas un poil ou presque sur le caillou)...

En fait ça dépend des jours, j'aime juste qu'elle soit joliment vêtue!

Ma petite soeur a qui ma mère a mis des robes et a qui on disait "Oh la jolie tite fille" est tout le temps en jogg-basket-stree-wear aujourd'hui et n'aime pas bien les robes...


Moi j'ai toujours bien aimé les robes, les jeans...
Et ma mère m'habillait normal quoi!

Les habits de filles sont plus bo mais ça change, plus ça va + c'est coloré pour les gars (grands et petits)!

L'important c'est le STAÏLE!!! (héhé!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: éducation des filles/ éducation des gars   Mar 13 Juin 2006 - 10:30

Delul
Lol, je ne critiquais pas ta façon de aire hein lol
Justement, je trouve que ce que tu fais par rapport à cette petite est super ! et ce n'est pas fait parceque c'est une fille, mais justement, tu agis en respectant son statut d'individu !

CHez moi c'était difficil dans la mesure où ma mère ne voulait pas que "je gache ma vie comme elle avait fait avec la sienne" (c'étaient ses paroles) et du coup elle et mon père m'on "enfermée" à la maison, m'mepêchant tout lien social avec les autres
Pour mes copines de classe c'était un peu pareil, mais elles pouvaient un peu plus sortir.
Enfin, aujourd'hui en Equateur, les filles ne quittent toujours pas la maison parentale seules...elles partent pour se marier ! Bien sûr il y a les exceptions, mais faut entendre ce que les gens racontent sur ces filles.. et même si on s'en fiche de ce que les autres racontent, j'avoue que des fois ce n'est pa évident à vivre (c'est arrivé à ma soeur!)

Pour ce qui est de la compétition, quand je paralis de l'école, je ne suis pas sure qu'il s'agissait de comépetition sociale, j'étais justement dans une école où ce côté là n'était pas le pus important, mais bon dans un sens c'était quand même ça, du moins vu depuis la France!

En tout cas Delul, si un jour j'arrive à devenir prof, j'aimerais vraiment faire des choses comme toi! ça ne doit pas être difficile de faire face à tous ces gens !
Revenir en haut Aller en bas
delul



Nombre de messages : 5655
Age : 43
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Re: éducation des filles/ éducation des gars   Mar 13 Juin 2006 - 22:55

LEs habits filles au monop en ce moment ARCHHHHHHHHHHHH j'attends les soldes avec une impatience là !!! Comme une dingue, je n'ai JAMAIS atendu les soldes, sauf pour mon étoile OUARFFF

Quant au métier de prof, je crois que plus on fait ça à l'instinct, avec ses tripes et en n'oubliant jamais l'élève qu'on a été, et moi ça tombe bien, malgré le parcours, j'ai été maltraitée par l'école, eh ben on réussit avec les momes donc on peut toutes faire bien, c'est ça qu'est cool !
BOn certes après tu te fais taper dessus par l'IUFM et les inspecteurs, mais bon comme en même temps tu les renvoies dans leurs pénates avec leur égalitarisme à deux balles qui ne profitent qu'aux momes bien lotis, ils te sous notent mais te foutent la paix OUARFFFF
Ah dur métier que celui là, je vous le dis moi !!

Ce soir Arwen : maman, pourquoi les filles n'ont pas le droit de boire de l'alcool ?? Comment ça chérie ? BEn oui, toi par ex, jamais. Mais parce que je suis enceinte là, que l'alcool est un plaisir qu'il faut consommer entre amis et rarement mais je bois et j'aime ça !! La tête ravie de ma mome, et rassurée LOL
PAs le meilleur truc à imiter chez les mecs, certes, mais bon une bonne Guiness ou une Rodenbach OH PUTAIN je donnerai cher là pour ça ... Cécile, Cath... RHAAAAAAAAAAA une Rodenbachhhhhh !!

_________________
Bébé 3, cerise surprise : une famille au complet !
oui là c'est bon : j'ai accouché !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine



Nombre de messages : 14668
Age : 43
Localisation : province Luxembourg - Belgique
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: éducation des filles/ éducation des gars   Mer 14 Juin 2006 - 11:07

Beurk! burp moi ce sera un ptit verre de Graves siouplait! à la tienne !

_________________
moi la mégère sauvage (37A)L'aînée blonde (8,5A)La puînée prout nananèèèreuh (5,5A)Le cadet diablotin (4A) et deux petits ange ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passeparmamaison.blogspot.com/
bagh



Nombre de messages : 10113
Age : 46
Localisation : devant le mac
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: éducation des filles/ éducation des gars   Mer 14 Juin 2006 - 11:20

quelle chance, ce week-end, tout le monde parlait du physique superbe du marié, et, et, et... il portait le dimanche un superbe polo rose bonbon avec un col multicolore !

autant dire que j'ai sauté sur l'occasion pour montrer à pinpin que le rose, ça va très bien aux hommes (le beau-frère aussi était en rose Smile) - et l'homme en question de féliciter pinpin qui était si beau en enfant d'honneur Very Happy

nan mais. z'ont le droit d'être coquets quand même ! marteau

_________________
La vie, c'est comme le tir à l'arc : il faut viser un peu plus haut, à cause de la gravité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinano



Nombre de messages : 10621
Age : 37
Localisation : Gascogne
Date d'inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Re: éducation des filles/ éducation des gars   Mer 14 Juin 2006 - 14:18

On a aussi pris Raphaël pour une fille la semaine dernière... "Bonjour, Mademoiselle" (avec sa tête de garçon... Rolling Eyes ) Depuis, il a fait tellement chaud, qu'on a essayé de lui couper les cheveux (s'il avait eu des boucles, je les aurais gardées, mais là... Aucun regret). Zhom s'y est attelé avec la tondeuse de mon frère, résultat: c'est très court derrière et toujours long sur le dessus, parce qu'il ne sait pas par quel bout s'y prendre... Il a une coupe genre 2e guerre mondiale ('voyez la coupe de Ralph Fiennes dans La Liste de Schindler? Il a la même!). Du coup, ce matin, au Supermarkt, c'était: "Oh, comme il a l'air coquin!"

Question stimulation des élèves, après quelques minutes de réflexion, je pense que je suis aussi exigeante avec les filles que les garçons... Je suis plus exigeante avec les bons élèves qu'avec ceux en difficulté. Mon petit S. qui dépasse sa dyslexie, prend confiance en lui et me dit "Mais si j'arrive à avoir 12, ça veut dire chuis pas si con", ça me fait mal (de voir l'image qu'il a de lui-même), et ça vaut tout l'or du monde à la fois...

Bagh: zhom porte régulièrement du rose (pâle, framboise, ...), ça lui va bien, avec ses cheveux très noirs. Et pas de problème avec la couleur, c'est bien mon homme!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: éducation des filles/ éducation des gars   

Revenir en haut Aller en bas
 
éducation des filles/ éducation des gars
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Allocation parentale d'éducation
» l'éducation de son enfant sans frustration
» Quand l'éducation "alternative" isole...
» éducation, sv, pression sociale
» Quel type d'éducation pour les enfants issus de l'immigration?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Naturel :: En famille :: Activités et éducation : moyens-grands et grands-
Sauter vers: